• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 7 octobre 2014

Essai scooter Peugeot Django 125 : néo-rétro-boulot-dodo

Essai scooter Peugeot Django 125 : néo-rétro-boulot-dodo

Dévoilé au Salon Eicma 2013, le Django va enfin débarquer dans les concessions Peugeot. Mêlant habilement le rétro et le moderne, le développement en France et la production en Chine, ce nouveau scooter vient d'être présenté à Paris. MNC y était : essai.

Imprimer

Peugeot présente son... ses néo-rétros !

Attendu depuis onze mois par les fans du genre néo-rétro (de plus en plus nombreux en France, en particulier à Paris), le nouveau scooter Peugeot Django arrivera dans les concessions "fin octobre / début novembre pour la version 125 cc, en avril / mai pour les 50 cc 2-temps et 4-temps", prévoit Peugeot. Or le scooter ne devrait pas décevoir...

Django 125 : disponibilité, versions et tarif

  • Disponibilité : fin octobre dans le réseau Peugeot Scooters
  • Versions : Heritage, Evasion , Sport ou Allure
  • Tarif : entre 2999 € et 3499 €

C'est du moins ce que Moto-Net.Com déduit des réactions des premières personnes à voir le scooter "pour de vrai dans la rue" : les badauds de l'avenue de la Grande Armée se retournent invariablement et s'arrêtent parfois longuement devant la douzaine d'exemplaires réunis devant le siège parisien de Peugeot.

Il faut reconnaître que ce tout nouveau scooter possède un charme certain. "Les" tous nouveaux scooters, devrait-on plutôt écrire, puisque le Django se décline dans quatre versions différentes : Héritage, Evasion, Sport et Allure.

"Le modèle "héritage" n'est pas présent à ce lancement presse", nous avertit Frédéric Bart, responsable presse chez Peugeot Scooters. Mais que les futurs clients se rassurent : ce Django de base, affiché au prix attractif et au seuil psychologique de 2999 €, sera disponible en même temps que ses trois frères.

Dans son coloris "Milky White" - disons "crème", en bon français -, le Django Heritage est, comme son nom l'indique, celui qui se rapproche le plus de la principale source d'inspiration de Peugeot : le S57, dont un exemplaire s'est échappé du musée pour poser aux côtés de sa descendance.

"Depuis plusieurs années, la demande pour un scooter rétro était très importante dans notre réseau", souligne justement Christelle Huchette, chef de produit (du Django !) chez Peugeot Scooters : "nos concessionnaires et nos clients considèrent, à raison, que nous sommes parfaitement légitimes sur ce créneau".

"Avec notre bureau de style - composé actuellement de 7 personnes et basé près de Montbéliard - nous nous sommes donc rendus au "Musée de l'aventure Peugeot" et nous nous sommes imprégnés des produits de la marque : les anciens scooters bien sûr, mais aussi les voitures, les outils, les fameux moulins à poivre, etc.", poursuit notre interlocutrice.

Lors de cette visite, l'équipe de développement aurait notamment eu un coup de coeur pour la 402 préparée par le carrossier Emile Darl'mat. Et comme on les comprend ! Ce n'est donc pas un hasard si le modèle Sport du Django (celui avec la coque arrière "sportive", mais livré de série avec la selle passager) se pare d'un "Bleu France" correspondant à la couleur portée par les automobiles françaises en compétition au début du siècle dernier.

Pour sa promenade dans Paris, Moto-Net.Com choisit le modèle Evasion qui lui a particulièrement tapé dans l'oeil avec son coloris bi-ton (blanc/rouge, en l'occurrence), ses jantes blanches et pneus assortis, son saute-vent et son porte-paquets... sur lequel on ne s'aventurera pas à coincer quoi que ce soit !

Les deux bandes de couleurs accentuent l'allure longue et basse de l'engin. La surpiqure de la selle - en deux parties comme sur les vieux scoots, avec repose-pieds passager escamotable - et la petite casquette chromée du phare donnent à ce Django un air délicieusement Vintage.

À l'instar des versions Sport et Allure, "notre" Django Evasion dispose sur sa calandre de la jolie signature lumineuse en "U" à LED et bénéficie du système de frein combiné SBC (Synchro Braking System).

Deux éléments que n'intègre pas l'Heritage, et dont découle une hausse tarifaire de 300 euros pour les Sport / Evasion (soit 3299 €) et de 500 euros pour l'Allure équipé de série d'un top-case (3499 € donc). "Ah mais c'est pas cher !", nous lance au feu rouge l'intrigué conducteur d'un scooter rétro... italien !

L'effet de surprise est principalement dû au fait que le Django est bien fini : les peintures semblent de bonne qualité, les plastiques et joncs de carrosserie sont parfaitement alignés, les pièces chromées (brillantes ou satinés selon les versions) sont agencées avec goût et les petites touches de gomme à certains endroits (porte-paquets, plancher...) tendent à prouver que le produit est abouti.

Entièrement conçu et développé en France, le dernier né des Peugeot est produit "dans notre usine de Jinan en Chine où sont déjà construits le New Vivacity, le Speedfight 3 et le Kisbee. Nous avons ainsi pu rester dans les prix que nous nous étions fixés", nous explique la chef du produit Django.

"Le niveau de qualité atteint par notre équipe en Chine est satisfaisant", poursuit Christelle Huchette. "Le Django n'incorpore pas de technologie très poussée, contrairement aux Metropolis, Satelis, Geopolis et e-Vivacity qui continuent d'être produits à Mandeure". Et puis sait-on jamais, si le Django venait à séduire la clientèle chinoise - et indienne (lire MNC du 7 octobre 2014 : Mahindra & Mahindra en pole position pour piloter Peugeot Scooters) - , il serait en première ligne !

Mais revenons à notre essai et à notre feu rouge...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine
  • Parcours : 50 km
  • Routes : ville
  • Pneus : CST
  • Conso moyenne : non mesurée
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS DJANGO 125

  • Look, finition et gabarit flatteurs
  • Agrément de conduite en ville
  • Freinage SBC très convaincant
  • Nombreuses versions, personnalisation

POINTS FAIBLES DJANGO 125

  • Bip strident des clignotants
  • Pas d'intégral dans le coffre
  • Etiquette "Made in china"
  • Léger temps mort à l'accélération
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !