• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 14 août 2018

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.

Imprimer

Essai Piaggio MP3 2018 page 1 : trois fois trois...

Douze ans déjà que le MP3 circule dans nos villes. Le trois-roues Piaggio qui faisait figure d'ORNI (objet roulant non identifié) à sa sortie en 2006, a obtenu un tel succès en France que la douzaine de journalistes qui déambulent en formation serrée dans Paris au guidon des nouveaux modèles 2018, passent quasiment inaperçus !

Pensez-donc : sur les 170 000 MP3 (toutes versions et toutes marques confondues) que Piaggio a produit à ce jour, environ 103 000 ont été écoulés sur notre territoire, en majorité dans les grandes villes et en Ile-de-France. Pas étonnant que les parisiens ne se retournent pas sur nous...

Depuis la sortie de l'originel et prometteur 125 cc et grâce à l'élargissement combiné de son train avant (modèle LT) donc de sa clientèle (bienvenus chers automobilistes !), de sa gamme (Yourban, Fuoco... Hybrid ?) et de ses cylindrées (250 puis 300, 400 puis 500...), le tricycle de Pontedera a formidablement bien résisté aux affres du temps... moderne.

Peu importent la situation économique globale (crise de 2008-2009-2010-etc.), la législation (formation de 7h obligatoire en 2011) ou la concurrence (réveil tardif de Peugeot en 2013) : le MP3 figure constamment dans les toutes meilleures ventes françaises de "deux-roues motorisés" !

En 2017 encore, le fer de lance de la gamme MP3 et de la marque Piaggio (!), le MP3 500, a séduit un peu plus de 5000 "scootomobilistes" français en 2017 (5045 exemplaires pour être tout à fait exact), soit plus du double du score du Metropolis 400 (2172 ex.), plus du triple de celui du MP3 300 (1517) et six fois plus que le Yourban 300 (795)...

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Or les maxiscooters Piaggio - accessibles aux détenteurs permis B, contrairement aux Xmax 300 et Tmax 530 notamment, réservés aux permis A et A2 ! - arrivaient en bout de course : lancés en 2014 sur le marché, les MP3 300 et 500 cèdent leur place cet été aux MP3 350 et 500 HPE... MNC a pu les tester, rapidement.

Premier constat, que l'on chevauche le "petit" ou le "gros" MP3, le sentiment de sécurité procuré par le train avant est toujours aussi présent. Au beau moche milieu de la circulation, les pièges sont nombreux et parfois invisibles, mais le train avant du Piaggio se joue facilement des bouches d'égout, nids de poule, rails de tramway ou sections pavées.

En virage comme sur les freinages, les trois roues assurent au scooter une excellente stabilité, supérieure - deux fois ou presque ! - à celle des deux-roues traditionnels en tout cas. Si le grip vient momentanément à manquer sous l'une des roues, les deux autres compensent. En ville sur le "gramouillé", on apprécie.

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Gare toutefois à l'excès de zèle car le MP3 ne fait pas de miracle : l'ABS - optionnel en 2014, de série aujourd'hui - intervient lors des freinages d'urgence ou lorsque le revêtement est glissant. Le système fonctionne très bien, les tressautement dans les commandes ne sont pas déstabilisants, mais la distance de freinage n'est plus aussi courte qu'on le croit.

À l'accélération aussi, la présence d'une troisième roue ne dispense pas le conducteur d'anticiper et de réfléchir... Il faut constamment surveiller l'état du bitume et jauger le niveau de grip : l'intervention de l'ASR, douce mais sensible et audible (le moteur broute légèrement), est un bon avertisseur qui signale au "pilote" que les prises d'angles doivent alors être modérées.

Du sport, le MP3 500 HPE en propose dans sa version éponyme : finition noir mat de la protection du silencieux - à double sortie désormais-, idem pour la calandre, les poignées passager et les jantes... qui cachent malheureusement un peu trop la spécifique découpe "Wave" des disques de frein (à l'avant, pourquoi pas à l'arrière ?).

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Sur le MP3 500 Sport toujours, le pont central et la partie supérieure de la face avant profitent d'une finition - imitation ! - carbone. Une baguette située sous le guidon use du même subterfuge. Dommage que l'ensemble de l'habillage du tableau de bord ne fasse pas de même : le but n'était-il pas d'en mettre plein la vue ?

Du point de vue mécanique, le MP3 500 HPE Sport se différencie aussi de son jumeau "Business" via sa paire d'amortisseurs à gaz Kayaba. Reconnaissables à la teinte rouge de leur ressort et à leur cartouche, ces éléments doivent "améliorer la traction et la stabilité, et absorber des irrégularités de la route plus efficacement tout en augmentant le confort et la sécurité", assurent les italiens.

Moto-Net.Com est monté sur les trois scooters (les deux versions du 500 et l'unique 350, on finissait par s'y perdre !) mais n'a parcouru en tout et pour tout qu'une trentaine de kilomètres dans la capitale et sa proche banlieue. Impossible donc de se prononcer sur l'apport des amortos "Sport".

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Que l'on se trouve sur le Sport ou le Business, le confort à bord est correct. Certes on aurait aimé un peu plus de souplesse de la part de la fourche et des amortisseurs sur les pavés et ralentisseurs. Mais on apprécie à l'inverse la rigueur des suspensions qui confèrent au(x) scooter(s) une tenue de cap appréciable sur voie rapide...

Pour donner un peu plus de prestance et de classe à son incontournable déclinaison Business, Piaggio a teint ses jantes, ses repose-pieds passager et son tunnel de son MP3 500 HPE en argent. Le scooter des cadres dynamiques intègre de série et soigneusement le Tom Tom Vio, indispensable pour se rendre à des rendez-vous ! Amovible, le boitier pourra être rechargé par le port USB située dans l'unique boite à gants centrale.

Selon Piaggio, "l’élégance du (modèle) Business est d'autant plus mise en valeur par les coloris dans lesquels il est proposé : Blanc Iceberg, Noir Univers, Gris Mat et un nouveau Bleu Mat", détaille le constructeur. Cinq coloris sont dédiés à la version Sport : Noir, Gris et Vert mats, ainsi que Blanc pastel et Gris pastel brillants (adoptés par le 350 également).

Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Sport ou Business, le MP3 500 séduit avant tout pour ses performances : il s'agit, et de loin, du scooter le plus puissant et le plus coupleux accessible aux automobilistes. Dans cette nouvelle version HPE (pour "High Performance Engine"), il gagne d'ailleurs 4,1 ch et 2,2 Nm, tout en polluant moins, garantissent les italiens.

Développant 44,2 chevaux et 47,5 newtons-mètres, la nouvelle version 2018 du monocylindre de 493 cc offre des accélérations et des reprises nettement plus robustes que n'importe quel 125 cc, même sportive... Le conducteur se sent plus serein sur autoroute, où il pourra maintenir un 140 km/h "compteur" sans souci.

Aux commandes du nouveau MP3 350, il est également possible de se fondre sans risque dans le flot des voitures fébrilement calées aux 130 km/h réglementaires, mais cela demande plus de temps. Moto-Net.Com observe cependant que le nouveau "petit" MP3 est nettement plus performant que le précédent 300...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.