• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 18 mars 2010

Essai GSX1250FA : le nouveau hold-up du Bandit !

Essai GSX1250FA : le nouveau hold-up du Bandit !

Roadster emblématique de Suzuki, le Bandit 1250 se mue en voyageuse au long cours grâce à l'ajout d'un seyant carénage intégral. Rebaptisé GSX1250FA, le nouveau Bandit est prêt à faire de l'ombre à bien des routières pour un tarif alléchant... Essai.

Imprimer

Inoxydable Bandit !

A la manière d'un grand cru, le Bandit "12" se bonifie en vieillissant : roadster canaille à sa sortie en 1996, il s'est progressivement embourgeoisé pour répondre aux attentes de motards rebutés par la radicalisation et l'absence de compromis revendiqués par beaucoup de ses concurrents.

Essai GSX1250FA : Le nouveau hold-up du Bandit !

Sain, fiable et propulsé par un 1255 cc aux reprises camionesques, le Bandit 1250 est devenu un confortable roadster routier au rapport prix/prestations salivant : des caractéristiques qui ont amené les ingénieurs Suzuki à pousser la démarche plus avant en le transformant en véritable routière, la GSX1250FA.

Pertinente stratégiquement et économiquement à défaut d'être réellement originale, la transformation a déjà démontré son principal intérêt sur la GSX650F (lire notre présentation des Suzuki 2008) : proposer un Bandit 650 caréné qui s'avère être une GT efficace à un tarif canon et qui ne s'embarrasse pas du superflu sans pour autant négliger l'essentiel.

A commencer par la motorisation : succédant avec panache à l'antédiluvien bloc "air-huile" en 2007, le gros quatre en ligne injecté à refroidissement liquide constitue une base de choix pour une routière. Développant 98 ch à 7 500 tr/mn et surtout 11 mkg de couple à 3 700 tr/mn, le moteur de la Bandit 1250 n'a en effet demandé que peu d'aménagements pour remplir ses nouvelles fonctions sur la GSX1250FA.

Essai GSX1250FA : Le nouveau hold-up du Bandit !

Pour contenir les coûts, Suzuki s'est contenté d'ajouter un radiateur plus important et un second ventilateur afin de pallier la moindre dissipation de la chaleur entraînée par l'utilisation d'un carénage intégral. Techniquement, la GSX1250FA étrenne aussi un nouveau réservoir - qui conserve cependant un volume de 19 litres - et des réglages de suspensions différents de ceux du roadster.

Plus fermes, la fourche télescopique de 43 mm et le mono-amortisseur - tous deux réglables en précharge - doivent en effet composer avec l'inévitable prise de poids occasionnée par le passage du statut de roadster à celui de routière : 257 kg tous pleins faits contre 250 pour le Bandit 1250 SA (lire notre Duel Bandit 1250 SA / CBF1000FA).

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine avec 350 km au compteur
  • Parcours : 190 km
  • Routes : ville, voies rapides, petites et grandes routes
  • Pneus : Bridgestone BT-021
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS

  • Greffe réussie du carénage
  • Moteur coupleux et puissant
  • Une routière équipée pour moins de 10 000 euros !

POINTS FAIBLES

  • Saut de vent insuffisamment protecteur
  • Train avant lourd à basse vitesse
  • ABS parfois dépassé (surtout sur la Grand Touring)
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !