• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI PNEU ROSSO III
Aragon (Espagne), le 11 avril 2016

Essai du nouveau pneu moto Pirelli Diablo Rosso 3

Essai du nouveau pneu moto Pirelli Diablo Rosso 3

Moto-Net.Com a testé le nouveau pneu moto sportif Pirelli Diablo Rosso III sur le circuit d'Aragon (Espagne) et ses routes environnantes, en marge de l'épreuve du World Superbike. La pluie s'est invitée... Essai !

Imprimer

Essai du Diablo Rosso 3 sur circuit

La pluie tombe toujours dru, mais le moral de Moto-Net.Com n'est pas dans le fond de ses chaussettes déjà humides : d'une part, parce que la récente piste espagnole (ouverte en 2009) évacue correctement l'eau, et de l'autre parce que la Superbike BMW mise à jour en 2015 (relire notre Essai MNC) est excellente dans ces conditions... tout comme les Pirelli !

En mode "Rain", la S1000RR se montre très prévenante à l'ouverture des gaz : on dose parfaitement les accélérations et la première moitié du compte-tours permet d'enrouler sereinement. Idem au freinage, où le ressenti du levier droit aide à cerner les capacités du pneu avant dans ces délicates conditions.

C'est dans la longue ligne droite (près d'un kilomètre en configuration FIM) que Moto-Net.Com ose vraiment solliciter les Pirelli. À l'accélération, le Journal moto du Net libère les 187 chevaux (!) de la S1000RR (réglée pour la pluie) et le Rosso III encaisse sans sourciller.

Tous nos sens sont en alerte : MNC se blottit contre la "Béhème", prête l'oreille et surveille attentivement le tableau de bord, mais aucun indice ne permet de mettre en évidence l'intervention du contrôle de traction. Le grip qu'offre le Diablo arrière sur la piste détrempée est tout simplement impressionnant !

L'adhérence offerte par le pneu avant est tout aussi rassurante : déboulant à plus de 250, 260 et bientôt 270 km/h tout en bas de la ligne droite, Moto-Net.Com arrive à freiner de plus en plus fort et de plus en plus tard sans que l'ABS ne se déclenche.

Les entrées dans l'ultime courbe à environ 130 km/h - la vitesse maxi sur autoroute sèche, pour rappel ! - se font ainsi sans frémir. Même si la prise d'angle et la vitesse en courbe sont ensuite limitées (pas moins de 90 km/h tout de même), Moto-Net.Com peut attester que les Diablo Rosso III tiennent parfaitement sur le mouillé.

"Naturellement, nos clients ne vont pas chercher à faire des chronos sous la pluie", nous fait remarquer le directeur du département moto chez Pirelli, Piero Misani, "mais ils souhaitent disposer de pneus qui leur permettront de freiner fort en cas de besoin". Mission accomplie.

Que ce soit après une bonne arsouille sur le sec ou une journée de roulage sur circuit, les futurs utilisateurs de DR3 seront en mesure de rentrer chez eux sous la pluie, sans souci. Attention toutefois de ne pas rouler au-dessus de ses bottes, ni de ses Pirelli...

Moto-Net.Com est en effet parvenu à dépasser les limites du pneu avant en écrasant fortement le levier au bout de la ligne droite des stands. Nous en étions à notre troisième et dernière session : preuve que le niveau de grip est haut.

De même, lors de notre deuxième session aux commandes d'une 1290 Superduke R, le pneu arrière a fini par glisser doucement sur plusieurs rétrogradages un peu trop secs. Il aura fallu le "Kolossal" frein moteur de la KTM pour prendre le Pirelli à défaut.

Sur la Katoche, le mode "Rain" bride le V-twin à 100 chevaux : la vitesse maximale atteinte au bout de la ligne droite n'était donc "que" de 225 km/h, mais elle nous a permis de valider le très bon comportement des pneus sur le mouillé, y compris sur des zones où la pellicule d'eau semblait importante.

Le dangereux phénomène d'aquaplaning qui guette toujours sur les flaques d'eau ne s'est heureusement pas déclaré. Signalons toutefois que nous disposions de pneus qui n'avaient parcouru qu'une centaine de kilomètres. Moto-Net.Com laisse donc le soin à ses lecteurs de commenter l'évolution du grip des Pirelli Diablo Rosso III dans le temps, sur le mouillé comme sur le sec !

À titre d'information, "un train de Diablo Rosso III coûte environ 265 €", nous renseigne la responsable presse de Pirelli en France. Le Diablo Rosso II reste disponible chez les revendeurs Pirelli à "environ 215 €". Et le Diablo "tout court" (prédécesseur du Rosso) est toujours là également.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !