• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COMPARO
Paris, le 12 mai 2011

Essai comparatif Kawasaki Z750, Suzuki GSR 750 et Yamaha FZ8 : la guerre des roadsters

Essai comparatif Kawasaki Z750, Suzuki GSR 750 et Yamaha FZ8 : la guerre des roadsters

Lentement mais sûrement, la résistance nippone s'organise afin de bouter la Z750 hors de son trône : déjà menacée par la Yamaha FZ8, la Zed doit dorénavant contrer l'offensive de la Suzuki GSR 750. Un combat arbitré par MNC : essai comparatif.

Imprimer

A la recherche de la nouvelle Ztar !

Dans le sillage de Yamaha et de sa FZ8, la Suzuki GSR 750 vient (enfin !) chasser sur les terres de la référence du marché français depuis 2005 : l'incontournable Kawasaki Z750.

Troisième - et a priori dernier - constructeur japonais à investir le créneau des roadsters "sept et demi" - dans la mesure où lancer une Hornet 750 ne ferait pas partie des plans Honda -, Suzuki aurait pourtant pu être le premier à réagir face à l'insolent succès de la "Zed" : il lui suffisait d'insérer l'excellent quatre-cylindres de la GSX-R 750 dans un châssis de 600 GSR, et le tour était joué !

Mais le marketing a ses raisons que la raison, parfois, semble ignorer… quand bien même Kawasaki écoule sa Z750 par containers entiers depuis sa sortie fin 2003 (plus de 125 000 ventes en Europe !) et que les Street Triple, F800R et autres Monster connaissent un succès grandissant !

Cette étonnante passivité ne saurait se justifier par la seule volonté de prendre le temps de répliquer avec panache, en concevant une moto dont l'originalité des lignes et le niveau de technicité renverraient la Z750 au rang d'antiquité. Car malgré leurs statuts de nouveautés 2010 et 2011, ni la FZ8 ni la GSR 750 ne s'écartent réellement des sentiers battus par Kawasaki depuis bientôt huit ans (lire notamment notre Duel Z750 Vs FZ8 et notre Essai de la GSR 750).

Ce constat est d'autant plus flagrant lorsque ces trois roadsters japonais partagent la même couleur de robe, à l'image de ce comparatif placé sous le signe du blanc ! Le manque d'audace des challengers, tant esthétiquement que techniquement, saute alors immanquablement aux yeux...

Cloner n'est pas jouer...

Prenez la FZ8 : véritable clone de la FZ1 dont le quatre-cylindres en ligne aurait simplement été "dégonflé" à 779 cc, la Yamaha ne s'en distingue que par son optique avant de forme oblongue (très inspirée des XJ6), sa volumineuse sortie d'échappement (très inspirée d'un modeste tuyau de poêle) et sa jolie fourche Showa anodisée.

De fait, si le coup de crayon du roadster aux diapasons s'écarte le plus sensiblement des lignes tout en angles vifs et assurément manga de la Z750, son absence d'originalité esthétique évoque un irrépressible sentiment de déjà vu…

En revanche, avec sa palanquée de belles pièces soigneusement confectionnées, cette même FZ8 flatte la rétine et l'ego : son impressionnant châssis en aluminium (en acier sur la Z750 et la GSR 750) en impose, tandis que son superbe bras oscillant et ses étriers monoblocs quatre pistons empruntés à la FZ1 n'ont aucun mal à éclipser les banals éléments de section carré et les étriers à deux pistons juxtaposés de ses rivales.

Dans ce domaine, la dernière arrivée est la moins bien servie : alors que la GSR 600 affichait une partie cycle en alu digne d'une sportive, des étriers quatre pistons, une fourche de 43 mm de diamètre et deux originaux silencieux sous la selle, sa remplaçante donne dans le "low cost" avec son châssis en acier, ses freins de Gladius, sa fourche non réglable de 41 mm et son "traditionnel" échappement latéral...

Hélas, il n'y a pas que sur l'équipement que Suzuki a cherché à faire des économies : le degré de finition de la GSR 750 est très largement en dessous de celui de la Z750 - très convenable depuis sa refonte en 2007 - et a fortiori à des années lumières de la qualité de réalisation apportée à la FZ8. Ses soudures grossières et son réseau électrique mal camouflé font tâche, tout comme l'espace béant laissé entre le cadre double poutre et le bloc 749 cc de la GSX-R 2005...

Pour séduire, la GSR 750 devra donc miser sur son look anguleux plutôt réussi et sur son aspect compact et ramassé sur l'avant, même si l'un comme l'autre ne tranchent guère avec la Z750 : de profil, les deux nippones se ressemblent comme deux grains de riz avec leur coque arrière fine et surélevée, leur réservoir ventru et leurs écopes de radiateur taillées en pointe.

Un coup d'oeil plus approfondi révèle bien de nombreuses différences d'ordre "cosmétique", à l'image des disques à pétales très réussis et des clignotants blancs de la Zed, ou du phare avant surmonté d'une casquette noire et entouré de veilleuses bleues sur la GSR 750. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que les designers Suzuki n'ont pas pris trop de risques !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèles d'origine avec 2640 km (Z750), 1191 km (GSR 750) et 3512 km (FZ8)
  • Parcours : 450 km
  • Routes : départementales, nationales, ville et voies rapides
  • Pneus : Michelin Pilot Power 2 CT (Z750), Bridgestone BT-016R (GSR750) et Michelin Pilot Road 3 (FZ8)
  • Consos moyennes : de 5,8 à 6,8 l/100 km (Z750), de 5,2 à 6,6 l/100 km (GSR 750) et de 6,1 à 6,6 l/100 km (FZ8)
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS KAWASAKI Z750

  • Sonorité et caractère moteur
  • Impact visuel toujours aussi fort
  • Suspensions réglables

POINTS FAIBLES KAWASAKI Z750

  • Suspensions fermes et dépassées à bon rythme
  • Aspects pratiques et confort
  • Vivacité et rigueur en courbe

POINTS FORTS SUZUKI GSR 750

  • Dynamiquement, elle enterre ses deux rivales !
  • Console de bord complète et lisible
  • Bloc de la Gex, disponible et efficace

POINTS FAIBLES SUZUKI GSR 750

  • Finition décevante
  • Manque de "peps" au freinage
  • Positionnement tarifaire pas assez agressif

POINTS FORTS YAMAHA FZ8

  • Équipements valorisants et finition soignée
  • Tonicité et sonorité du 4-pattes dans les tours
  • Confort appréciable sur mauvais revêtement

POINTS FAIBLES YAMAHA FZ8

  • Suspensions molles et garde au sol limitée
  • Absence d'originalité stylistique
  • Prix : c'est la plus chère des trois
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !