• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 avril 2015

Emmanuel Barbe, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière

Emmanuel Barbe, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière

Emmanuel Barbe, ancien juge d'instruction à Lille et conseiller diplomatique du ministre de l'Intérieur (Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve), a été nommé le 1er avril délégué interministériel à la sécurité routière.

Imprimer

Emmanuel Barbe, ancien juge d'instruction à Lille et conseiller diplomatique du ministre de l'Intérieur (Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve), a été nommé le 1er avril délégué interministériel à la sécurité routière.

Il succède au très discret Jean-Robert Lopez, qui occupait ce poste depuis avril 2014 et part désormais pantoufler occuper les fonctions de directeur du cabinet secrétaire d’État en charge des anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini.

Rendez-nous Rémy Heitz !

Le temps des échanges - parfois houleux mais souvent intéressants - avec des personnalités politiques réellement impliquées dans leur domaine comme Isabelle Massin (1998-2003), Rémy Heitz (2003-2006), Cécile Petit (2006-2008) ou même Michèle Merli (2008-2011) semble avoir désormais laissé la place à des fonctionnaires de passage entre deux postes tels que Jean-Luc Névache (2011-2012), Frédéric Péchenard (2012-2013) ou ce fameux Jean-Robert Lopez (2014-2015).

Emmanuel Barbe sera-t-il réellement concerné par ses nouvelles fonctions de délégué interministériel à la sécurité routière ou attendra-t-il paisiblement une prochaine nomination ? A suivre sur MNC... Restez connectés !

De la mémoire, justement, il risque d'en falloir pas mal pour se souvenir de M. Lopez dans six mois !

Car parmi tous les délégués interministériels qui se sont succédé depuis que MNC s'intéresse aux questions de sécurité routière (lire encadré ci-contre), Jean-Robert Lopez fait incontestablement partie des plus... discrets.

"Jean-Robert Lopez a notamment piloté l'élaboration du Plan de 26 mesures pour une nouvelle mobilisation en faveur de la sécurité routière présenté par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve le 26 janvier 2015", précise la Sécurité routière à l'attention de ceux qui auraient pu zapper cet apport essentiel au développement de la société française...

Titulaire d'une maîtrise en droit obtenue à Paris II (Assas) et diplômé de l'Ecole nationale de la magistrature, Emmanuel Barbe a occupé plusieurs postes à vocation internationale et diplomatique : âgé de 52 ans, il a notamment été conseiller justice auprès de la Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, magistrat de liaison à Rome, chef du service des affaires européennes et internationales au ministère de la Justice, inspecteur des services judiciaires à l’Inspection générale des services judiciaires du ministère de la Justice, secrétaire général adjoint pour les affaires européennes auprès du premier ministre et conseiller diplomatique de Manuel Valls puis de Bernard Cazeneuve au ministère de l’Intérieur.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bernard Bracam, tout à fait d'accord avec ta perception des choses. Aujourd'hui, la plupart des réductions de vitesse n'ont d'autre but, idéologique, que de mettre la pression sur les véhicules individuels. Quand on a demandé à Nadjowski, par exemple, en quoi le fait de rouler à 30 à Paris allait réduire la pollution, il a clairement fait comprendre que c'était pour "inciter" à "préférer" d'autres modes de transport ! La réduction de la vitesse sur le périph qui n'a réduit ni la pollution, ni le bruit, ni le nombre de morts (bien au contraire) participe de la même idéologie. Il y a aussi l'application du principe "un fait divers, une loi". La mortalité routière ne baisse pas assez ou pas assez vite ?Réflexe automatique : un train de nouvelles mesures pour que le ministre ou le patron de la sécurité routière donne l'impression de faire le job. Et le fait que la SR soit passée des Transports à l'Intérieur formate les réflexes : on s'attaque en priorité aux conducteurs en lieu et place des infrastructures. Et tu le dis à juste titre, on va, si on ne s'y oppose pas farouchement tout droit vers une gestion totalitaire de la conduite : boites noires avec GPS dans les véhicules, contrôle des véhicules à distance par les forces de l'ordre... Voilà un avenir qui est déjà inscrit dans les projets de nos élites. Quelquefois une bonne nouvelle : les portiques écotaxes et les routes payantes, auxquels on aurait fatalement eu droit quelques années après les camions sont de l'histoire ancienne.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Une deuxième moto électrique moins chère, un scooter et des vélos chez Harley-Davidson

Harley-Davidson prévoit de lancer en 2021 ou 2022 une deuxième moto électrique plus abordable que la LiveWire. A suivre également dans les concessions : un original scooter électrique et plusieurs vélos à assistance électrique (VAE)... Présentation.
R&D 1 commentaire
Évolutions et Euro5 pour la Triumph Street Triple 660 S (A2)

La Street Triple 660 S, entrée de gamme Triumph destinée aux permis moto A2, reçoit les évolutions stylistiques de la nouvelle Street Triple RS et se conforme aux normes Euro5 pour 2020. Ce roadster bridable à 47,5 ch sera disponible en février au prix de 8500 euros. Explications.
Essai Z650 2020 : le roadster Kawasaki pas tout nouveau mais tout beau ?

Lancée en 2017 sur le concurrentiel marché des roadsters de moyenne cylindrée, la Kawasaki Z650 connaît sa première évolution pour l'année 2020. Objectif : recoller à la vedette Yamaha MT-07 avec quelques retouches... subtiles, habiles ou futiles ? Réponses.
Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

L'Arabie saoudite a profité de l'arrivée du Dakar à Qiddiya pour révéler son intention d'y accueillir un Grand Prix de Formule 1 dès 2023 dans un vaste complexe à construire. Les promoteurs de ce projet pharaonique lorgnent également sur le MotoGP... Explications.
Calendriers 6 commentaires
Le point MNC sur le prix des nouveautés motos et scooters Honda 2020

La nouvelle grille tarifaire 2020 des motos et scooters Honda révèle les prix de trois nouveautés 2020 : SH125, CMX500 Rebel et Goldwing. Comment ont évolué les tarifs des meilleures ventes Honda ? Explications.
Pratique 1 commentaire
Julien Toniutti repart au Tourist Trophy 2020

Un an jour pour jour après son grave accident au Dakar, Julien Toniutti annonce son retour au Tourist Trophy 2020 sur l'Ile de Man. Le quintuple champion de France des rallyes, "titré" français le plus rapide du TT en 2018, s'explique sur son choix.
De plus en plus de motards en Belgique

Un reportage de la Radio télévision belge francophone (RTBF) fait état d'un net regain d'intérêt pour la moto en Belgique, avec 24 000 nouveaux motards en 2019 qui portent à 500 000 le parc total de motos immatriculées.
Permis moto 3 commentaires
Film documentaire : Radars, la machine à cash

Dans "Radars, la machine à cash", les journalistes Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne mènent une passionnante enquête sur le business des radars automatiques et les attributions surprenantes de ce très juteux marché... Explications.
Radars 9 commentaires
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...