• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 avril 2015

Emmanuel Barbe, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière

Emmanuel Barbe, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière

Emmanuel Barbe, ancien juge d'instruction à Lille et conseiller diplomatique du ministre de l'Intérieur (Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve), a été nommé le 1er avril délégué interministériel à la sécurité routière.

Imprimer

Emmanuel Barbe, ancien juge d'instruction à Lille et conseiller diplomatique du ministre de l'Intérieur (Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve), a été nommé le 1er avril délégué interministériel à la sécurité routière.

Il succède au très discret Jean-Robert Lopez, qui occupait ce poste depuis avril 2014 et part désormais pantoufler occuper les fonctions de directeur du cabinet secrétaire d’État en charge des anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini.

Rendez-nous Rémy Heitz !

Le temps des échanges - parfois houleux mais souvent intéressants - avec des personnalités politiques réellement impliquées dans leur domaine comme Isabelle Massin (1998-2003), Rémy Heitz (2003-2006), Cécile Petit (2006-2008) ou même Michèle Merli (2008-2011) semble avoir désormais laissé la place à des fonctionnaires de passage entre deux postes tels que Jean-Luc Névache (2011-2012), Frédéric Péchenard (2012-2013) ou ce fameux Jean-Robert Lopez (2014-2015).

Emmanuel Barbe sera-t-il réellement concerné par ses nouvelles fonctions de délégué interministériel à la sécurité routière ou attendra-t-il paisiblement une prochaine nomination ? A suivre sur MNC... Restez connectés !

De la mémoire, justement, il risque d'en falloir pas mal pour se souvenir de M. Lopez dans six mois !

Car parmi tous les délégués interministériels qui se sont succédé depuis que MNC s'intéresse aux questions de sécurité routière (lire encadré ci-contre), Jean-Robert Lopez fait incontestablement partie des plus... discrets.

"Jean-Robert Lopez a notamment piloté l'élaboration du Plan de 26 mesures pour une nouvelle mobilisation en faveur de la sécurité routière présenté par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve le 26 janvier 2015", précise la Sécurité routière à l'attention de ceux qui auraient pu zapper cet apport essentiel au développement de la société française...

Titulaire d'une maîtrise en droit obtenue à Paris II (Assas) et diplômé de l'Ecole nationale de la magistrature, Emmanuel Barbe a occupé plusieurs postes à vocation internationale et diplomatique : âgé de 52 ans, il a notamment été conseiller justice auprès de la Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, magistrat de liaison à Rome, chef du service des affaires européennes et internationales au ministère de la Justice, inspecteur des services judiciaires à l’Inspection générale des services judiciaires du ministère de la Justice, secrétaire général adjoint pour les affaires européennes auprès du premier ministre et conseiller diplomatique de Manuel Valls puis de Bernard Cazeneuve au ministère de l’Intérieur.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bernard Bracam, tout à fait d'accord avec ta perception des choses. Aujourd'hui, la plupart des réductions de vitesse n'ont d'autre but, idéologique, que de mettre la pression sur les véhicules individuels. Quand on a demandé à Nadjowski, par exemple, en quoi le fait de rouler à 30 à Paris allait réduire la pollution, il a clairement fait comprendre que c'était pour "inciter" à "préférer" d'autres modes de transport ! La réduction de la vitesse sur le périph qui n'a réduit ni la pollution, ni le bruit, ni le nombre de morts (bien au contraire) participe de la même idéologie. Il y a aussi l'application du principe "un fait divers, une loi". La mortalité routière ne baisse pas assez ou pas assez vite ?Réflexe automatique : un train de nouvelles mesures pour que le ministre ou le patron de la sécurité routière donne l'impression de faire le job. Et le fait que la SR soit passée des Transports à l'Intérieur formate les réflexes : on s'attaque en priorité aux conducteurs en lieu et place des infrastructures. Et tu le dis à juste titre, on va, si on ne s'y oppose pas farouchement tout droit vers une gestion totalitaire de la conduite : boites noires avec GPS dans les véhicules, contrôle des véhicules à distance par les forces de l'ordre... Voilà un avenir qui est déjà inscrit dans les projets de nos élites. Quelquefois une bonne nouvelle : les portiques écotaxes et les routes payantes, auxquels on aurait fatalement eu droit quelques années après les camions sont de l'histoire ancienne.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 21 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...