• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 11 août 2017

Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !

Imprimer

Z900 Vs Street Triple S : page 1 - Duel aux sommets

L'année 2017 est une année charnière pour les motos : le respect de la nouvelle norme Euro4 a contraint les marques à revoir l'intégralité de leur gamme. Certaines machines peu appréciées volumiques sont passées à la trappe, tandis que les best-sellers ont été renouvelés en priorité, plus ou moins profondément.

Les roadsters de moyenne cylindrée étant particulièrement prisés des motards européens en général, des motards français en particulier, les constructeurs ont logiquement remanié leur modèle présent sur ce juteux segment. Chez Triumph, on a carrément mis les bouchées triples...

Cette année pour rappel, trois versions de la nouvelle Street Triple 765 - "bye bye" le 675 cc - débarquent dans les concessions de la marque anglaise. Premier à être sorti des usines - thaïlandaises - des britanniques : le modèle haut de gamme baptisé RS.

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Ce modèle "super sport" nous a été présenté en février dernier, sur l'exigeant circuit de Catalunya ainsi que sur ses routes barcelonaises environnantes et tournicotantes... et tout juste séchantes ! Un programme d'essai copieux donc, dont s'est fort brillamment sortie la Street Triple RS.

Aussi belle et bonne soit-elle, la petite anglaise n'était toutefois pas dépourvue de points faibles : à l'issue de son test, MNC regrettait principalement que le 3-cylindres de 765 cc continue de siffler - pas autant que le 675 ou le 800 certes, mais toujours trop -, que sa garde robe ne soit pas plus chatoyante, et que son prix culmine à 11 600 €...

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Impossible avec un tel tarif de concurrencer les nouveaux roadsters "maxi-mid-size" nippons, tous soigneusement placés sous la barre des 9000 euros (relire notre Comparo MNC Kawasaki Z900 Vs Suzuki GSX-S750 Vs Yamaha MT-09). Non, cette mission incombe à la Street Triple S !

Arrivée dans les concessions Triumph en avril dernier (soit un mois après la Street Triple RS et un mois avant le modèle R intermédiaire proposé à 10 200 €), la "Stritesse" s'aligne sur le tarif de ses rivales japonaises : elle s'affiche actuellement à 8 900 € tout rond.

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Pour ce faire, Hinckley a réalisé quelques économies sur les périphériques (freins, suspensions, tableau de bord essentiellement) et monté un moteur un peu moins performant que sur les deux frangines : 113 chevaux et 73 newtons-mètres pour la S, contre 118 ch et 77 Nm pour la R, 125 ch (et 77 Nm aussi) pour la RS.

Commun aux trois machines malgré leurs équipements différents : leur poids, estimé à 166 kg à sec. Ces satanés anglais qui ne font jamais rien comme tout le - reste du - monde, ne communiquent pas le poids tous pleins faits de leurs motos. Cependant, la carte grise française indique une masse en service de 187 kg...

La Z900 pour tester la Street Triple S, "Watt else ?"

Or le poids indiqué sur la carte grise de la Z900 correspond exactement à celui annoncé par Kawasaki : 210 kg. Malgré cette différence de 23 kg et un - grand ! - écart de 183 cc en termes de cylindrée, MNC a tout de même sélectionné la "Zed" pour ce nouveau duel

Pour jauger les performances de cette Street Triple S 2017, Moto-Net.Com tenait effectivement à lui mettre dans les - trois - pattes, le roadster le plus coriace et le plus homogène du moment. Le Journal moto du Net a donc choisi la Z900, nouvelle référence sur le segment...

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Ce n'est pas MNC qui place la Zed sur un piédestal, mais bien les Français qui l'ont "élu" meilleur roadster maxi-mid-size au premier semestre 2017 : la Kawasaki s'est écoulée à 1529 exemplaires sur notre territoire, contre 1462 immats pour la MT-09 et 1005 pour la GSX-S750...

Or la Z900 compte bien rester au pouvoir jusqu'à la fin de l'année, puis demeurer en tête des ventes (derrière les MT-07, Z650 et Tmax au "scratch" cependant) durant un quinquennat, au moins. Pour mémoire, la domination de la Z750 en France avait duré un septennat entier : de 2005 à 2011 !

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Plus lourde que la Street d'environ 12%, nous venons de le voir, la Z900 profite de son gros 4-cylindres (seulement 5 cc moins volumineux que le moteur du premier Z1000...) pour combler, sur le papier, son handicap de poids : sa puissance maxi de 125 ch est 11% supérieure à celle de la Street S. Un partout donc, la balle au centre ?

La Kawasaki se veut parallèlement plus bestiale : contrairement à sa rivale anglaise - et à ses deux compatriotes -, la japonaise est dépourvue d'aides électroniques ! Point de mode de conduite, ni d'anti-patinage : le pilote est seul maître à bord.

 Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Après tout, la Zed comme la Stritesse ne sont pas destinées aux jeunes matelots, encore moins aux mousses puisqu'elles ne sont pas accessibles aux nouveaux permis. Soulignons d'ailleurs que Kawasaki n'a pas reconduit avec la Z900 le modèle "e version" proposé sur la Z800, la Z650 assurant pleinement son rôle de moto "école".

Chez Triumph en revanche, une Street Triple S "permis A2" débarquera en octobre prochain, au prix annoncé de 8500 €. La déclinaison dédiée du 3-cylindres cubant 660 cc ne développera pas plus de 95 chevaux, afin de pouvoir être bridé aux 47,5 ch réglementaires (ou 35 kW).

Mais revenons à notre confrontation du jour, un "duel aux sommets" puisqu'il oppose le best-seller de Kawasaki (meilleure vente de "maxi-mid-size" en France) à celui de Triumph (premier roadster de marque "européenne", hum). Étudions-les de plus près en page suivante...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine (Euro4)
  • Kilométrage au départ
    • Z900 : 2013 km
    • Street S : 2052 km
  • Pneus :
    • Z900 : Dunlop D214 Z
    • Street S : Pirelli Diablo Rosso
  • Routes : réseau secondaire, ville, voies rapides
  • Consos moyennes
    • Z900 : 6,2 l/100 km 
    • Street S : 5,7 l/100 km 
  • Météo : bonne à ultra bonne
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS Z900

 
  • 4-pattes plein comme un (b)oeuf
  • Tenue de (belle) route
  • Basse de selle, agile et facile
 
 
 

POINTS FAIBLES Z900

 
  • Pas d'antipatinage
  • Selle et amortisseur durs
  • Poids nettement supérieur
 
 
 

POINTS FORTS STREET TRIPLE S

 
  • Son et allonge du Tripeul 765
  • Compromis des suspensions
  • Equipement et finition
 
 
 

POINTS FAIBLES STREET TRIPLE S

 
  • Vibrations sur voies rapides
  • Sifflement toujours trop présent
  • Bas et mi régimes plus timides
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.