• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOUVEMENTS DE SELLES
Paris, le 16 septembre 2021

Dovizioso chez Yamaha-SRT et Morbidelli sur la M1 usine

Dovizioso chez Yamaha-SRT et Morbidelli sur la M1 usine

Yamaha confirme officiellement le retour d'Andrea Dovizioso en MotoGP au sein de son équipe satellite Sepang Racing Team (SRT), tandis que Franco Morbidelli rejoint comme prévu le team d'usine jusqu'en 2023. Les deux pilotes découvrent leurs motos dès ce week-end au GP de San Marin (Italie).

Imprimer

MNC l'annonçait dans son Guide MotoGP 2022 : Franco Morbidelli intègre logiquement le team officiel Yamaha pour succéder à Maverick Viñales et sera bel et bien remplacé par Andrea Dovizioso au sein du SRT ! Ce mouvement de selles, impossible à prévoir quelques semaines plus tôt, se met en place dès ce week-end à compter du Grand Prix de San Marin à Misano.

Actuellement 17ème au provisoire, Franco Morbidelli n'a pas couru depuis le GP d'Allemagne suite à sa chute en entraînement où il s'est abîmé le ménisque et ligament croisé gauches. Le pilote italo-brésilien - convalescent depuis son opération fin juin - fera son retour ce week-end sur une Yamaha... mais pas celle du Speang Racing Team que le pilote de 26 ans a quitté cinq courses plus tôt !

"Franky" prend du galon pour rejoindre Fabio Quartararo dans l'équipe officielle en réaction à la séparation aussi inattendue qu'houleuse entre Yamaha et Maverick Viñales, qui a trouvé refuge chez Aprilia pour terminer sa carrière saison. Morbidelli et Quartararo partageront de nouveau le même box dès les essais libres ce vendredi, comme lors des deux saisons précédentes au SRT.  

"Nous avons été confrontés à des circonstances sans précédent", commente LMin Jarvis (deuxième ci-dessus en partant de la droite). "Nous avons vécu des évènements inattendus et malheureux, mais nous avons su transformer ces problèmes en de nouvelles opportunités", observe le manager du team officiel Yamaha avec un saisissant sens de l'euphémisme !

Gage de confiance de la marque aux diapasons : le contrat de Franco Morbidelli porte sur deux saisons (2022 et 2023), auxquelles s'ajoutent les six courses encore à disputer cette année. Un "bonus" appréciable pour le sympathique et réfléchi n°21, qui va pouvoir (re)prendre ses marques avant que les compteurs ne soient remis à zéro en 2022.

Quand Dovizioso se "Ducati-re" finalement chez Yamaha !

Cette nomination s'accompagne comme prévu de l'annonce officielle du retour d'Andrea Doviziso sur la MotoGP laissée vacante par Morbidelli : l'année sabbatique de "Dovi" se termine plus tôt que prévu grâce à ce scénario inespéré pour l'ancien pilote officiel Ducati, qui signe un contrat d'un an (jusqu'à fin 2022).

 

Andrea Dovizioso - titré en 125cc en 2004 puis trois fois "vice-champion" du monde MotoGP en 2017, 2018 et 2019 - fera pour la première fois équipe avec son compatriote Valentino Rossi, qui aura vu défiler pas moins de quatre équipiers pour remplacer Morbidelli : Gerloff, Crutchlow, Dixon et Dovizioso !

Rappelons que Rossi - actuellement 21ème au provisoire - tire sa révérence à l'issue de sa 26ème saison, qu'il dispute avec une moto soutenue par l'usine. Le même montage s'applique pour Andrea Dovizioso : le n°4 termine d'abord la campagne avec la M1 2019 de Morbidelli, avant d'attaquer 2022 avec la dernière génération du prototype d'Iwata.

Le nom du successeur de Rossi chez SRT reste en revanche inconnu, de même que l'identité des nouveaux partenaires du Sepang Racing Team qui est confronté au retrait de son sponsor-titre Petronas. Jake Dixon et Daryl Binder, notamment, sont pressentis pour faire équipe avec Dovizioso...

Andrea Dovizioso de son côté n'évolue pas en terrain inconnu : le natif de Forlimpopoli (Italie) avait déjà piloté une YZR-M1 privée chez Tech3 en 2012, entre son départ de chez Honda et son arrivée chez Ducati. "Dovi" s'était illustré au 4ème rang du championnat sur la Yamaha, avec à la clé six arrivées sur la troisième marche du podium. 

L'histoire se répétera-t-elle dix ans plus tard, alors que le transalpin de 35 ans n'a pas disputé de courses MotoGP depuis la finale à Valence l'automne dernier ? Espérons que ses piges en Motocross - sa seconde passion - et ses essais restés sans lendemain sur l'Aprilia RS-GP l'auront maintenu en forme !

Déclarations officielles 

Lin Jarvis, directeur du management Yamaha Motor Racing : "Avant toute chose, nous souhaiterions remercier le team Petronas Yamaha SRT d’avoir libéré Franco pour lui permettre de réaliser son rêve en rejoignant dès à présent le team officiel : une promotion qui était initialement attendue pour 2022, mais la séparation soudaine avec un de nos pilotes nous permet d’effectuer ce changement plus tôt que prévu. Nous voudrions également adresser la bienvenue à Franco. C’est un garçon pourvu d’un talent exceptionnel. Il l’a encore démontré l’an passé, en inscrivant cinq podiums dont trois victoires au guidon d’une M1 satellite pour terminer deuxième du championnat".

"Ceci montre bien qu’il est déterminé à tirer le maximum de cette moto, quelles que soient les circonstances […] Naturellement, nous sommes ravis qu’il puisse reprendre la compétition dès ce week-end. Bien évidemment, il est toujours en phase de récupération, alors il va devoir y aller progressivement. Mais nous utiliserons cette fin de saison, pour le mettre à l’aise au sein de ce nouvel environnement. Nous avons également souhaité le confirmer pour les saisons 2022 et 2023. Il bénéficiera ainsi du soutien de toute une usine. Nous sommes convaincus qu’un pilote aussi calme et expérimenté renforcera le team officiel et connaîtra de grands succès à l’avenir".

Franco Morbidelli : "Je suis très heureux d’aborder ce week-end, tout en anticipant ce nouveau chapitre avec le team officiel Yamaha. J’ai essayé de récupérer autant que possible pour cette ultime partie de saison. Je voulais revenir à la compétition sur un tracé, comme celui de Misano, que je connais bien et où j’ai de beaux souvenirs. Je suis impatient de monter sur cette moto et de débuter cette aventure avec ma nouvelle équipe. Je remercie tous ceux qui ont rendu ça possible : Ito-san, Lin, Maio, Sumi-san, la VR46 Riders Academy et toutes les personnes impliquées".

Razlan Razali, team manager du Petronas Yamaha SRT : "Nous sommes absolument ravi de cette décision prise conjointement entre Yamaha et le team Petronas Yamaha SRT d’accueillir Andrea Dovizioso pour les courses restantes de la saison. C’est un pilote extrêmement talentueux et très apprécié. Nous sommes heureux de le revoir après cette année sabbatique, qui plus est sous nos couleurs. Nous sommes contents de cette line-up qu’ils composeront avec Valentino Rossi, surtout qu’ils jouent à domicile […] Bien sûr, cela a été rendu possible de par le fait que Franco ait été promu au sein du team officiel pour y retrouver son ancien coéquipier Fabio Quartararo et nous sommes ravis pour lui".

"Il a brillé à nos côtés, notamment l’an passé lorsqu’il est devenu vice-champion. Sa progression est exactement celle qu’on attend d’un pilote satellite : qu’il puisse grandir dans le but de grimper dans la structure officielle. Et c’est la première fois que ça arrive avec deux de nos représentants, nous en sommes très fiers. Ça montre à quel point nos liens sont forts avec Yamaha. Quoi qu’il en soit, nous sommes toujours prêts à soutenir l’usine. Je pense que cette solution et cette flexibilité sont clairement bénéfiques. Nous tenons à remercier Franco et lui souhaiter le meilleur pour la suite".

Andrea Dovizioso : "Je ne m’attendais pas vraiment à revenir en MotoGP de cette façon, même si je n’ai jamais exclu cette possibilité : c’est un plaisir d’être ici avec Yamaha et le team Petronas Yamaha SRT. Je voulais profiter de cette nouvelle situation et je suis ravi d’être de retour. Ça sera intéressant, car c’est une moto totalement différente de celle que j’ai pu conduire auparavant, j’ai hâte de la piloter. J’ai rendu visite à l’équipe en Aragón et j’ai eu l’impression de revenir neuf ans en arrière. Ça nous a permis de prendre une longueur d’avance pour les prochaines FP1, en procédant à quelques ajustements. Bien évidemment, ça aurait été mieux d’avoir un test avant, mais je vais débuter sans pression. C’est super de pouvoir attaquer ces cinq courses avec un tracé comme celui de Misano".

Grille provisoire MotoGP 2022

 Teams Pilotes Durée du contrat

 

Aprilia Factroy

 

Aleix Espargaro 

Maverick Viñales

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati Factory

Jack Miller

Francesco Bagnaia

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati Pramac

Johann Zarco

Jorge Martin

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati VR46 

Luca Marini

Marco Bezzecchi ?

A confirmer

-

Ducati Gresini 

Enea Bastianini

Fabio Di Giannantonio

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Honda Repsol 

Marc Marquez

Pol Espargaro

Trois saisons (2024)

Une saison (2022)

Honda LCR

Alex Marquez

                      Takaaki Nakagami                      

Une saison (2022)

Une saison + option ? 

KTM Factory

Brad Binder

Miguel Oliveira 

Trois saisons (2024)

Une saison (2022) 

KTM Tech3 

Remy Gardner

Raul Fernandez

Une saison (2022)

  Une saison (2022) 

Suzuki Factory

Joan Mir 

Alex Rins

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Yamaha Factory

Fabio Quartararo

Franco Morbidelli

Une saison (2022)

Deux saisons (2023)

 

Yamaha SRT

Andrea Dovizioso

Jake Dixon ?

Daryl Binder ?

Une saison (2022)

-

-

Total grille 2022  24 pilotes  

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...