• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOUVEMENTS DE SELLES
Paris, le 16 septembre 2021

Dovizioso chez Yamaha-SRT et Morbidelli sur la M1 usine

Dovizioso chez Yamaha-SRT et Morbidelli sur la M1 usine

Yamaha confirme officiellement le retour d'Andrea Dovizioso en MotoGP au sein de son équipe satellite Sepang Racing Team (SRT), tandis que Franco Morbidelli rejoint comme prévu le team d'usine jusqu'en 2023. Les deux pilotes découvrent leurs motos dès ce week-end au GP de San Marin (Italie).

Imprimer

MNC l'annonçait dans son Guide MotoGP 2022 : Franco Morbidelli intègre logiquement le team officiel Yamaha pour succéder à Maverick Viñales et sera bel et bien remplacé par Andrea Dovizioso au sein du SRT ! Ce mouvement de selles, impossible à prévoir quelques semaines plus tôt, se met en place dès ce week-end à compter du Grand Prix de San Marin à Misano.

Actuellement 17ème au provisoire, Franco Morbidelli n'a pas couru depuis le GP d'Allemagne suite à sa chute en entraînement où il s'est abîmé le ménisque et ligament croisé gauches. Le pilote italo-brésilien - convalescent depuis son opération fin juin - fera son retour ce week-end sur une Yamaha... mais pas celle du Speang Racing Team que le pilote de 26 ans a quitté cinq courses plus tôt !

"Franky" prend du galon pour rejoindre Fabio Quartararo dans l'équipe officielle en réaction à la séparation aussi inattendue qu'houleuse entre Yamaha et Maverick Viñales, qui a trouvé refuge chez Aprilia pour terminer sa carrière saison. Morbidelli et Quartararo partageront de nouveau le même box dès les essais libres ce vendredi, comme lors des deux saisons précédentes au SRT.  

"Nous avons été confrontés à des circonstances sans précédent", commente LMin Jarvis (deuxième ci-dessus en partant de la droite). "Nous avons vécu des évènements inattendus et malheureux, mais nous avons su transformer ces problèmes en de nouvelles opportunités", observe le manager du team officiel Yamaha avec un saisissant sens de l'euphémisme !

Gage de confiance de la marque aux diapasons : le contrat de Franco Morbidelli porte sur deux saisons (2022 et 2023), auxquelles s'ajoutent les six courses encore à disputer cette année. Un "bonus" appréciable pour le sympathique et réfléchi n°21, qui va pouvoir (re)prendre ses marques avant que les compteurs ne soient remis à zéro en 2022.

Quand Dovizioso se "Ducati-re" finalement chez Yamaha !

Cette nomination s'accompagne comme prévu de l'annonce officielle du retour d'Andrea Doviziso sur la MotoGP laissée vacante par Morbidelli : l'année sabbatique de "Dovi" se termine plus tôt que prévu grâce à ce scénario inespéré pour l'ancien pilote officiel Ducati, qui signe un contrat d'un an (jusqu'à fin 2022).

 

Andrea Dovizioso - titré en 125cc en 2004 puis trois fois "vice-champion" du monde MotoGP en 2017, 2018 et 2019 - fera pour la première fois équipe avec son compatriote Valentino Rossi, qui aura vu défiler pas moins de quatre équipiers pour remplacer Morbidelli : Gerloff, Crutchlow, Dixon et Dovizioso !

Rappelons que Rossi - actuellement 21ème au provisoire - tire sa révérence à l'issue de sa 26ème saison, qu'il dispute avec une moto soutenue par l'usine. Le même montage s'applique pour Andrea Dovizioso : le n°4 termine d'abord la campagne avec la M1 2019 de Morbidelli, avant d'attaquer 2022 avec la dernière génération du prototype d'Iwata.

Le nom du successeur de Rossi chez SRT reste en revanche inconnu, de même que l'identité des nouveaux partenaires du Sepang Racing Team qui est confronté au retrait de son sponsor-titre Petronas. Jake Dixon et Daryl Binder, notamment, sont pressentis pour faire équipe avec Dovizioso...

Andrea Dovizioso de son côté n'évolue pas en terrain inconnu : le natif de Forlimpopoli (Italie) avait déjà piloté une YZR-M1 privée chez Tech3 en 2012, entre son départ de chez Honda et son arrivée chez Ducati. "Dovi" s'était illustré au 4ème rang du championnat sur la Yamaha, avec à la clé six arrivées sur la troisième marche du podium. 

L'histoire se répétera-t-elle dix ans plus tard, alors que le transalpin de 35 ans n'a pas disputé de courses MotoGP depuis la finale à Valence l'automne dernier ? Espérons que ses piges en Motocross - sa seconde passion - et ses essais restés sans lendemain sur l'Aprilia RS-GP l'auront maintenu en forme !

Déclarations officielles 

Lin Jarvis, directeur du management Yamaha Motor Racing : "Avant toute chose, nous souhaiterions remercier le team Petronas Yamaha SRT d’avoir libéré Franco pour lui permettre de réaliser son rêve en rejoignant dès à présent le team officiel : une promotion qui était initialement attendue pour 2022, mais la séparation soudaine avec un de nos pilotes nous permet d’effectuer ce changement plus tôt que prévu. Nous voudrions également adresser la bienvenue à Franco. C’est un garçon pourvu d’un talent exceptionnel. Il l’a encore démontré l’an passé, en inscrivant cinq podiums dont trois victoires au guidon d’une M1 satellite pour terminer deuxième du championnat".

"Ceci montre bien qu’il est déterminé à tirer le maximum de cette moto, quelles que soient les circonstances […] Naturellement, nous sommes ravis qu’il puisse reprendre la compétition dès ce week-end. Bien évidemment, il est toujours en phase de récupération, alors il va devoir y aller progressivement. Mais nous utiliserons cette fin de saison, pour le mettre à l’aise au sein de ce nouvel environnement. Nous avons également souhaité le confirmer pour les saisons 2022 et 2023. Il bénéficiera ainsi du soutien de toute une usine. Nous sommes convaincus qu’un pilote aussi calme et expérimenté renforcera le team officiel et connaîtra de grands succès à l’avenir".

Franco Morbidelli : "Je suis très heureux d’aborder ce week-end, tout en anticipant ce nouveau chapitre avec le team officiel Yamaha. J’ai essayé de récupérer autant que possible pour cette ultime partie de saison. Je voulais revenir à la compétition sur un tracé, comme celui de Misano, que je connais bien et où j’ai de beaux souvenirs. Je suis impatient de monter sur cette moto et de débuter cette aventure avec ma nouvelle équipe. Je remercie tous ceux qui ont rendu ça possible : Ito-san, Lin, Maio, Sumi-san, la VR46 Riders Academy et toutes les personnes impliquées".

Razlan Razali, team manager du Petronas Yamaha SRT : "Nous sommes absolument ravi de cette décision prise conjointement entre Yamaha et le team Petronas Yamaha SRT d’accueillir Andrea Dovizioso pour les courses restantes de la saison. C’est un pilote extrêmement talentueux et très apprécié. Nous sommes heureux de le revoir après cette année sabbatique, qui plus est sous nos couleurs. Nous sommes contents de cette line-up qu’ils composeront avec Valentino Rossi, surtout qu’ils jouent à domicile […] Bien sûr, cela a été rendu possible de par le fait que Franco ait été promu au sein du team officiel pour y retrouver son ancien coéquipier Fabio Quartararo et nous sommes ravis pour lui".

"Il a brillé à nos côtés, notamment l’an passé lorsqu’il est devenu vice-champion. Sa progression est exactement celle qu’on attend d’un pilote satellite : qu’il puisse grandir dans le but de grimper dans la structure officielle. Et c’est la première fois que ça arrive avec deux de nos représentants, nous en sommes très fiers. Ça montre à quel point nos liens sont forts avec Yamaha. Quoi qu’il en soit, nous sommes toujours prêts à soutenir l’usine. Je pense que cette solution et cette flexibilité sont clairement bénéfiques. Nous tenons à remercier Franco et lui souhaiter le meilleur pour la suite".

Andrea Dovizioso : "Je ne m’attendais pas vraiment à revenir en MotoGP de cette façon, même si je n’ai jamais exclu cette possibilité : c’est un plaisir d’être ici avec Yamaha et le team Petronas Yamaha SRT. Je voulais profiter de cette nouvelle situation et je suis ravi d’être de retour. Ça sera intéressant, car c’est une moto totalement différente de celle que j’ai pu conduire auparavant, j’ai hâte de la piloter. J’ai rendu visite à l’équipe en Aragón et j’ai eu l’impression de revenir neuf ans en arrière. Ça nous a permis de prendre une longueur d’avance pour les prochaines FP1, en procédant à quelques ajustements. Bien évidemment, ça aurait été mieux d’avoir un test avant, mais je vais débuter sans pression. C’est super de pouvoir attaquer ces cinq courses avec un tracé comme celui de Misano".

Grille provisoire MotoGP 2022

 Teams Pilotes Durée du contrat

 

Aprilia Factroy

 

Aleix Espargaro 

Maverick Viñales

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati Factory

Jack Miller

Francesco Bagnaia

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati Pramac

Johann Zarco

Jorge Martin

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Ducati VR46 

Luca Marini

Marco Bezzecchi ?

A confirmer

-

Ducati Gresini 

Enea Bastianini

Fabio Di Giannantonio

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Honda Repsol 

Marc Marquez

Pol Espargaro

Trois saisons (2024)

Une saison (2022)

Honda LCR

Alex Marquez

                      Takaaki Nakagami                      

Une saison (2022)

Une saison + option ? 

KTM Factory

Brad Binder

Miguel Oliveira 

Trois saisons (2024)

Une saison (2022) 

KTM Tech3 

Remy Gardner

Raul Fernandez

Une saison (2022)

  Une saison (2022) 

Suzuki Factory

Joan Mir 

Alex Rins

Une saison (2022)

Une saison (2022)

Yamaha Factory

Fabio Quartararo

Franco Morbidelli

Une saison (2022)

Deux saisons (2023)

 

Yamaha SRT

Andrea Dovizioso

Jake Dixon ?

Daryl Binder ?

Une saison (2022)

-

-

Total grille 2022  24 pilotes  

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 11 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Nouvel ensemble veste et pantalon RST Pathfinder pour moto trail

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) étoffe sa gamme de vêtements pour motos baroudeuses avec l'ensemble veste et pantalon Pathfinder, à respectivement 319,95 euros et 239,95 euros. Présentation.
Le circuit de Spa-Francorchamps confirme son retour en endurance mondiale

Absent du calendrier d'endurance mondiale depuis 2003, le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) reviendra officiellement en 2022 avec les 24H de Spa, comme prévu en 2019.
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...