• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 6 juillet 2006

Différente et fière de l'être

Différente et fière de l'être

En lançant la nouvelle mouture de son célèbre Sportster 883 R, Harley ne parlait que d'agrément de conduite et de "goude vaillebrécheunzzz". Le constructeur américain assume et revendique donc toujours sa différence. Qu'en est-il à l'usage ? Essai.

Imprimer

En lançant la nouvelle mouture de son célèbre Sportster 883 R, Harley ne parlait que d'agrément de conduite et de "goude vaillebrécheunzzz". Le constructeur américain assume et revendique donc toujours sa différence. Qu'en est-il à l'usage ? Essai.

Quand un constructeur moto, a fortiori japonais, dévoile une évolution d'un modèle de sa gamme, il rivalise d'annonces du style "nous avons gagné 4 ch grâce à l'injection" ou "on a réussi à perdre 1,2 kg sur le cadre et 750 g sur le bras oscillant"...

A l'inverse, Harley-Davidson n'est jamais rentré dans ce jeu du marketing de la performance.

Le Sportster 883 R est clairement un modèle "d'appel" pour le constructeur américain : son rôle dans la gamme consiste à conquérir les motards non initiés à la marque sans les dérouter, pour tenter de les faire évoluer ensuite vers des cylindrées supérieures.

Les vidéos Moto-Net.Com
Paris, 06/07/2006 - Essai Harley-Davidson XL 883R Sportster Vidéo Moto-Net.Com.

Cette belle américaine à la ligne intemporelle est donc la moins typée des Harley : elle propose une position de conduite pas trop "pieds en avant" et offre juste ce qu'il faut de caractère moteur.

Évolution plus que révolution

Comme on ne change pas une recette qui fonctionne, le constructeur de Milwaukee fait évoluer en douceur son petit custom/roadster. La principale modification apportée est le montage du moteur sur silent blocs : exit les plombages des dents qui sautent à partir de 120 km/h ! Mais que les puristes se rassurent, le Sportster n'y a point perdu son âme et distille encore ses "goude vaillebrécheunzzz" !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Seconde amélioration notoire et salutaire dans les embouteillages : l'effort nécessaire pour presser la poignée d'embrayage a été considérablement réduit. Quant aux autres évolutions, elles tiennent davantage du détail et n'influent que très peu sur le comportement de la moto : un échappement à double sortie latérale vient remplacer un 2 en 1, un pneu arrière de 150 mm succède au 130 précédent et le guidon plat est plus large que l'ancien.

Brute de fonderie

Mis à part le carter de filtre à air, la 883 R n'arbore absolument aucune pièce en plastique. Ce qui est très valorisant, d'autant que la finition est remarquable. En revanche, cela se paie comptant sur la balance : malgré son gabarit contenu et sa finesse générale, la moto accuse plus de 267 kilos tous pleins faits !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Heureusement, la hauteur de selle au ras des pâquerettes et le centre de gravité placé très bas font oublier cette surcharge pondérale dés les premiers tours de roue.

Un roadster très custom !

Dans la gamme Harley-Davidson, le Sportster 883 R est la moto qui propose la position la moins typée custom, d'où son positionnement en tant que roadster. Cela dit, rien à voir avec une Z 750 ou autre FZ 1 car on a tout de même les pieds en avant et les bras en l'air et relativement écartés en raison d'un guidon assez large.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

La géométrie de la moto tient elle aussi complètement du custom avec un empattement très long de 1 520 mm, un angle de chasse de fourche particulièrement ouvert de 30°, une garde au sol très limitée de 141 mm et des roues de 19 pouces à l'avant et 16 à l'arrière.

Equipement : du bon et du moins bon...

Comme toutes les Harley-Davidson, le Sportster est équipé d'une courroie de transmission crantée qui garantit propreté et silence de fonctionnement. La moto est également protégée en série par une alarme électronique très simple d'utilisation.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

En revanche, on retrouve aussi quelques particularismes agaçants propres à la marque et à son ancienneté. Tout d'abord, on doit composer avec une béquille automatique assez énervante à l'usage : elle est dure à déployer - il faut une très, très longue jambe - et se replie automatiquement, mais jamais quand il faut...

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

La clé de contact trouve sa place à gauche du moteur : c'est une habitude à prendre. Quant au blocage de la direction il se fait directement sur la fourche, ce qui n'est pas des plus pratiques.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

N'étant pas alimenté par injection, le moteur du Sportster a besoin d'un petit coup de starter pour les démarrages à froid. Celui-ci est malheureusement placé à gauche du moteur, à l'ancienne, et non au guidon. On retrouve également au même endroit le robinet d'essence dont il faut bien mémoriser l'emplacement, car les passages en réserve doivent se faire très promptement sous peine de caler en roulant ! Et le bloc compteur ne vous sera d'aucune aide dans l'anticipation de cette manœuvre, car il ne comporte pas de voyant de réserve.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Même si l'on n'achète pas une Harley pour ça, on regrette que le Sportster ne propose aucun aspect pratique : pas d'emplacement prévu pour un antivol ni de crochets pour attacher un sac. Il faudra donc puiser dans le catalogue - extrêmement fourni ! - des accessoires du constructeur pour y dénicher sissy-bars et autres porte-bagages.

Contact

En raison des 267 kg en ordre de marche de l'engin, la vigilance est de mise lors des manoeuvres moteur coupé. Malgré un centre de gravité très bas, il faudra faire particulièrement attention lors des marche arrière sous peine de se meurtrir les tibias contre les repose-pieds particulièrement saillants. Heureusement, la hauteur de selle plus que raisonnable de 714 mm permettra même aux moins grands de s'en sortir.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Pour descendre des trottoirs, il est préférable de rechercher un bateau car le long empattement associé à la garde au sol réduite font irrémédiablement racler les pots et le bas moteur... Prudence, donc !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Le bicylindre longue course à refroidissement à air alimenté par carburateurs de la 883 R n'aime pas être trop sollicité à froid. On prendra donc le soin de bien faire chauffer la belle sur sa béquille en ayant pris soin de tirer la tige de starter à moitié. Alors le moteur s'ébroue promptement, dans une sonorité tout à fait réjouissante. Aaah, la douce symphonie Harley !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

On distingue alors déjà très nettement le travail de filtrage des silent blocs car seul le moteur vibre, à la différence du reste de la moto.

En selle !

Clac ! La première passe dans un bruit métallique, net et sans effort. On relâche l'embrayage et la moto s'élance sur un filet de gaz, le couple étant placé très bas (7 mkg à 4200 tr/mn). Tout ceci est bien sûr de l'ordre du ressenti, car il manque un compte-tours au tableau de bord assez minimaliste du Sportster. Cette absence est surtout gênante lors des premiers kilomètres parcourus, lorsqu'on est encore peu accoutumé au fonctionnement du V-twin américain.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Dès les premiers mètres, le poids se fait oublier complètement. Et malgré sa longueur, la moto est même étonnamment vive. Le guidon large qui offre un bras de levier important et les pneus assez fins (100/90x19 à l'avant et 150/80x16 à l'arrière) rendent le 883 très maniable. La prise en mains est donc quasi immédiate et l'on se prend très vite au jeu... Les pieds en avant, on s'imagine déjà à la place de Peter Fonda dans Easy Rider : il ne manque plus que "Born to be wild" de Steppenwolf en fond sonore ! Et c'est précisément la grande force de cette moto et du mythe Harley en général : ils vous transportent... au propre comme au figuré !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

La ville n'est pas le terrain de jeu préféré de notre Sportster, mais il s'en acquitte très honorablement : son klaxon puissant et ses warnings permettent d'être vu et entendu. Ses clignotants, quant à eux, sont tout simplement les plus sophistiqués de la production moto : malins, ils s'éteignent tout seuls après avoir tourné grâce au T.S.S.M. ("Turn Signal Security Modul") commun à toute la gamme Harley. Ce boîtier électronique gère les clignotants, l'antidémarrage et l'alarme. Doté d'un capteur d'inclinaison et de remise des gaz, il coupe le clignotant automatiquement après que l'on a tourné, redressé la moto et réaccéléré.

Bien sûr, dans le cas d'un dépassement sur route durant lequel on ne prend pas d'angle et où l'on reste gaz ouverts, il faudra éteindre les clignotants manuellement. Mais pour les étourdis, les clignotants se couperont tout seuls au bout de 30 fois... Ce système inédit et très perfectionné demande un petit temps d'adaptation, mais s'avère bien pratique à l'usage.

Let's go for a ride !

On sent malgré tout que le V-twin à refroidissement à air chauffe plus qu'il ne faut en ville et qu'il piaffe d'impatience d'aller se dégourdir les cylindres sur route... Car c'est là que cette Harley s'apprécie à sa juste valeur. On prend beaucoup de plaisir à enrouler "cool", en sifflotant dans le casque tout en se gaussant de ces fous qui doublent à fond, le nez dans la bulle de leurs sportives... Sont pressés ou quoi ?

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Le moteur de 883 cc revendique environ 53 ch. S'il n'est pas un foudre de guerre, il distille tout de même ses good vibes avec générosité et loin d'être caractériel, il se montre très souple. Il offre très peu de frein moteur pour un bicylindre car il est étrangement assez peu coupleux. Et il faudra jouer de la boîte pour s'assurer des reprises convenables, d'autant que le 5ème rapport est assez démultiplié.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Les performances sont donc relativement modestes pour un moteur de cette cylindrée et le Sportster 883 R accroche un gros 160 km/h en pointe. Mais à ces vitesses-là, les vibrations signent leur grand retour, accompagnées d'oscillations du châssis peu engageantes... Finalement, cette Harley raffole des vitesses légales et c'est le secret de son succès : on prend beaucoup de plaisir à rouler en deçà des limitations de vitesse. C'est donc une moto qui est parfaitement dans l'air du temps en France actuellement, et il n'y a guère qu'en ville où l'on pourra se faire surprendre au dessus des 50 km/h légaux.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Le freinage est loin d'être sportif et peut dérouter au départ, en particulier si l'on descend d'une moto japonaise ou européenne. A l'usage, il colle finalement bien avec la vocation de la moto qui tend plus vers le "cruising" que vers l'attaque à outrance. En cas d'urgence, les deux disques avant pincés par des étriers 4 pistons pourront tout de même parer au pire si on les sollicite de manière suffisamment virile.

Poor lonesome biker...

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Dans sa configuration d'origine, c'est-à-dire sans sissy-bar (le fameux dossier passager que l'on retrouve sur nombre de customs), le Sportster viendra vite à bout de l'endurance des passagères même les plus motivées. En effet, si la position semble agréable en statique, dés que l'on roule un peu le passager capitule assez vite : il n'a que le pilote pour se tenir, la selle manque d'épaisseur et l'on sent des armatures métalliques saillantes. De plus, votre compagne qui a aussi les pieds en avant aura le bas du dos particulièrement voûté : mal aux reins assuré après un long trajet !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Au chapitre de la consommation, cette moto est très raisonnable. Heureusement d'ailleurs, car son réservoir est tout à fait modeste avec une contenance de 12,5 l dont 1,9 l de réserve. En utilisation mixte ville/route/autoroute, la belle ne se mettra à hoqueter pour demander son passage en réserve qu'après 180 km, soit une consommation moyenne de 5,4 l/100 km.

A l'attaque

Lorsque l'on s'aventure sur l'autoroute, la 883 R montre vite ses limites : la protection est inexistante et vous encouragera à respecter scrupuleusement les 130 km/h réglementaires.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Direction donc les petites routes, mais si l'on hausse le rythme même sur un bon revêtement, le Sportster déclarera vite forfait. Sa gigantesque inertie moteur due à la très longue course de ses cylindres impose de fait une conduite coulée, fluide et faite d'énormément d'anticipation.

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Par ailleurs, comme les cale-pieds sont excentrés par rapport à la moto, on ne fait pas corps avec la machine et on ne peut pas la piloter avec les jambes. Si l'on ajoute à cela l'angle de chasse assez ouvert de la fourche de 30°, on comprend que tout va se passer dans les bras : contre-braquage obligatoire ! Heureusement, le grand guidon et les pneus fins rendent la moto assez maniable. Et si l'on s'entête à malmener la petite Harley, c'est sa boîte de vitesses, la rigidité de son châssis et l'endurance de ses freins qui nous feront rendre la main.

On pardonne tout à un mythe !

Ce Sportster 883 R ne renie donc nullement sa conception assez ancienne et c'est justement là que réside son capital séduction. Cette rusticité, qui peut apparaître comme un défaut sur une japonaise ou une européenne, le Sportster la transforme en un formidable atout de charme. Il est en outre parfaitement adaptée au climat répressif de nos routes françaises et permet de se faire plaisir au guidon d'une moto sans trembler pour son papier rose à chaque sortie !

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

Mais attention : cette petite 883 R est plus maligne qu'il n'y paraît ! Car l'air de rien, on se laisse contaminer par le virus Harley et on met le doigt dans l'engrenage... Après, il en faut toujours plus : plus d'accessoires, plus de préparation, plus de centimètres cubes...

Harley-Davidson XL 883R Sportster : Différente et fière de l'être !

On s'aperçoit alors que le petit Sportster 883 R remplit très bien son office dans la gamme Harley : il séduit les non initiés sans les dérouter, pour mieux les faire évoluer ensuite vers les Sportster 1200 ou les grosses 1450... On vous aura prévenus !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai BMW R1200GS Rallye 2017 : une option vers l'Adventure

Comment renouveler le succès de la R1200GS, une moto qui domine - voire écrase - sa catégorie des maxi-trails ? Quand sa supériorité fait une telle l'unanimité qu’elle en devient même la moto de plus de 500 cc la plus vendue dans le monde, malgré son prix supérieur à 16 000 euros ? La réponse de BMW est simple et imparable : il suffit de la dupliquer ! Explications et démonstration avec notre essai MNC de la R1200GS Rallye 2017.
Duel CB650F Vs MT-07 : le traditionnel 4-pattes Honda contre le sensationnel CP2 Yamaha

Attaquée de toutes parts, la Yamaha MT-07 reste la référence des roadsters de moyenne cylindrée. En 2017, Honda continue de lui opposer sa CB650F, revue à l'occasion du passage à Euro4. Le roadster 4-pattes peut-il battre le bicylindre CP2 ? Réponse dans ce nouveau duel MNC !
Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !

Guide pratique Nouveautés moto 2017 : prix, fiches techniques et dates de disponibilité

PARCOURS

  • 550 km
  • Ville, autoroute, nationales et secondaires
  • Conso moyenne : 5,4 l/100 km

POINTS FORTS

  • Caractère moteur
  • Sonorité réjouissante
  • Mythe !

POINTS FAIBLES

  • Performances limitées
  • Confort sommaire
  • Manque d'aspects pratiques

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Johann Zarco vise le titre MotoGP sur la Yamaha de Rossi !

Avec 75 points inscrits sur ses sept premières courses sur la M1 Tech3, Johann Zarco réalise le meilleur début de saison jamais enregistré par un débutant dans une équipe privée en MotoGP ! De quoi nourrir de hautes ambitions pour le cannois de 26 ans... dont celle de succéder à Valentino Rossi dans le team officiel Yamaha pour briguer le titre suprême en Grands Prix ! De l'ambition et pas de complexes : on aime !
Interview Sylvain Guintoli : les 8H de Suzuka, on y va pour gagner !

Notre champion du monde Superbike 2014 Sylvain Guintoli, qui court sur la toute nouvelle GSX-R1000 en British Superbike cette saison, va participer aux 8 Heures de Suzuka 2017 avec le légendaire team Suzuki Yoshimura. Interview.
Interview Jules Cluzel : le championnat WSSP 2017 est relancé

Terriblement malchanceux en début de saison, Jules Cluzel est remonté à la quatrième place du provisoire et continue de viser son premier titre mondial alors que le championnat du monde Supersport 2017 observe une longue pause de deux mois... Interview.
Horaires et enjeux du GP des Pays-Bas MotoGP 2017

Le GP des Pays-Bas, ce week-end sur la célèbre "Cathédrale" du circuit d'Assen, sera déjà la huitième manche du championnat du monde MotoGP 2017... à suivre naturellement sur MNC et MNC Live !
Tourist Trophy 2017 : un tour de l’île de Man sur la BMW HP4 Race en vidéo embarquée

Accrochez-vous au clavier pour un tour plein pot du circuit routier de l’Île de Man sur la BMW HP4 Race pilotée par Peter Hickman pendant le Tourist Trophy 2017 ! Le britannique de 30 ans exploite chacun des 215 ch de cette version ultra-exclusive de la S1000RR, dont le cadre et l’habillage sont réalisés à la main en carbone !
L’été sera show chez Ducati : nouvelle Panigale (V4 ?) en approche !

Ducati fait monter la température - déjà caniculaire ! - de cet été 2017 avec une vidéo de teaser qui donne rendez-vous au 7 juillet pour découvrir une importante nouveauté dans la catégorie Superbike. Cette nouvelle Panigale sera-t-elle propulsée par l’inédit moteur V4 dérivé du MotoGP que la marque de Bologne songerait à installer sur ses motos de série ? Les paris sont ouverts !
Salon de la moto Paris 2018 : rappelez moi Mondial !

Le suspense a officiellement pris fin ce matin : le prochain salon de la moto à Paris aura bien lieu en même temps que le salon de l'automobile du 4 au 14 octobre 2018, sous l'appellation commune Paris Motor Show englobant le Mondial de la Moto et le Mondial de l'Auto. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.