• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS
Paris, le 17 avril 2013

Deuxième rallye 2013 : Franck Coudert remporte la Sarthe

Deuxième rallye 2013 : Franck Coudert remporte la Sarthe

Malgré la météo capricieuse, le 56ème rallye de la Sarthe, seconde épreuve du championnat 2013, a été un véritable succès, et principalement pour Franck Coudert, étonnant au guidon de sa Ducati 1200 Multistrada. Quand l'outsider s'impose ! Récit.

Imprimer

Menu du jour... et de la nuit

La 56ème édition du rallye de la Sarthe n'a cette fois pas été saluée par le soleil. Suite aux conditions météo désastreuses des semaines précédentes, la région mancelle est en effet inondée, et particulièrement le sympathique village de La Suze qui accueille le rallye depuis déjà quelques années.

Les tentes du PC course où devaient se dérouler les contrôles technique et où était installé le parc fermé (au port sur les berges de La Suze) ont dû être déplacées au centre du village, sur la place du marché la veille du départ en raison du déclenchement d'une alerte météo orange.

Des conditions alarmantes pour les organisateurs, l'ASM ACO, qui a géré la crise de main de maître et parfaitement réinstallé la structure organisatrice au dernier moment. Un grand coup de chapeau aux bénévoles et officiels qui ont oeuvré d'arrachepied pour que l'épreuve ait lieu dans les meilleures conditions.

Les prévisions météo sont plutôt négatives ce vendredi 12 avril mais concrètement le temps a l'air de vouloir s'améliorer... Ce qui laisse planer une lourde hésitation parmi les top pilotes, notamment au niveau du choix de pneumatiques : pluie ou pas pluie ?

Le pilote Moto-Net.Com et officiel KTM France Julien Toniutti se pose aussi des questions quant au choix de sa monture pour l'épreuve Sarthoise (KTM RC8): "si c'est sec je mettrai tout le monde d'accord sur le circuit Bugatti", lance le number one des Rallyes.

"Après j'essaierai de gérer mon avance sur les cinq spéciales restantes... Mais s'il pleut c'est mort !", avoue Julien qui entend bien tenir parole et disputer cette épreuve sur une KTM RC8 prêtée par KTM Grand Lyon et préparée "rallye" par 2RTeam compétition.

"En plus avec mon nouveau sponsor, j'ai ce qu'il faut dans le moteur", plaisante-t-il à propos d'un nouveau partenaire, spécialisé dans les "chevaux pur sang" et basé quelque part dans le Groland de l'est, probablement...

Mais on ne peut pas tout prévoir, surtout en rallye routier ! Et cette nouvelle épreuve va une fois de plus le démontrer, avec la victoire de Franck Coudert sur sa Ducati 1200 Multistrada. Le pilote vétéran du CMPN n'était même pas prévu dans les pronostics de podium final, notés par écrit sur un bout de nappe par l'équipe du journal moto du net, après une bonne beuverie un bon repas la veille au soir...

À boire et à manger

Comme quasiment chaque année, le menu Sarthois commence par une spéciale de 4 tours sur le circuit Bugatti. Une longue liaison d'environ 80 km doit nous mener ensuite à la première spéciale routière du jour, à Bessé sur Braye, empruntée lors du dernier Dark Dog Moto Tour.

Tracée sur des routes minuscules et par une succession d'intersections, cette spéciale mesure 4,4 km. Du très technique et viroleux, très délicate car parsemée de traces terreuses et de graviers : ça promet si c'est mouillé !

Retour ensuite vers La Suze, par un parcours routier tout aussi long, très typé rallye aux multiples intersections. Une neutralisation d'une heure trente est prévue avant de se rendre à Roézé sur Sarthe, deuxième spéciale routière et dernière de l'étape jour.

Située à moins de 10km de la Suze, elle ne fait que 2,2 km mais est du même style que celle de Bessé sur Braye avec encore plus de terre sur la route ! La pluie ayant transformé cette spéciale en véritable bourbier, les organisateurs ont du pain sur la planche pour la nettoyer un minimum avant d'y lancer les motos ! Puis on retourne très rapidement sur la Suze pour boucler l'étape de jour.

Un menu plutôt "light" par le faible nombre de spéciales donc, mais une boucle diurne assez éprouvante avec ses plus de 240 km de routes communales et vicinales, souvent terreuses et gravillonneuses jonchées de multiples intersections et changements de direction.

En grande partie fléché, le parcours possède également une liaison d'une soixantaine de kilomètres non fléché qu'il faudra suivre au road-book uniquement... ça sent le CP (Contrôle de Passage).

Et pour la nuit, ce sera...

L'étape de nuit a une particularité : elle commencera de jour ! En effet, la difficulté à trouver un nombre suffisant de bénévoles, qui par définition sont là uniquement pour rendre service gratuitement (en y prenant ceci dit un plaisir particulier...), implique aujourd'hui à se rapprocher de leurs désidératas.

Les épreuves nocturnes habituelles se terminant en général très tard dans la nuit, il faut tenir compte du sort des nombreux commissaires présents sur la course et éviter de leur faire endurer de trop longues heures de service sur les bords de route.

Aussi, par respect pour eux, le timing du programme nocturne a été serré au maximum. Avec un départ de l'étape de nuit prévu à 19h00, et une première spéciale dès Roézé, une bonne soixantaine de pilotes passent dans cette spéciale "nocturne" avant le coucher du soleil (un départ est donné chaque minute)...

Au final, personne ne s'en est plaint : il faut savoir faire certaines concessions... Après cette première spéciale de nuit/jour, une liaison quasi identique à celle du jour doit nous mener à Bessé sur Braye pour la deuxième spéciale nocturne, celle-ci se faisant de nuit pour tout le monde cette fois !

Nouvelle liaison piège sans fléchage et retour sur Roézé pour une troisième et dernière spéciale de l'étape de nuit, puis fin du rallye à la Suze, moins de 10km après.

Petit clin d'oeil au passage à Jacques Bolle, le président de la FFM venu assister à une grande partie de la course. De plus en plus enchanté par cette discipline de passionnés, monsieur Bolle est resté jusqu'au départ des Classiques, partis quasiment en dernier !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.