• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BELGIAN MOTO TOUR 2007
Spa Francorchamps, le 19 mai 2007

Deuxième étape : du riffifi sous le soleil !

Deuxième étape : du riffifi sous le soleil !

Le soleil qui fait son apparition vendredi cause un certain remue ménage dans les classements. On retrouve ainsi Frédéric Lejeune en tête, qui sauve l'honneur de la famille suite à l'absence malheureuse de son miraculé de frère Eric. Compte rendu.

Imprimer

Le soleil qui fait son apparition vendredi cause un certain remue ménage dans les classements. On retrouve ainsi Frédéric Lejeune en tête, qui sauve l'honneur de la famille suite à l'absence malheureuse de son miraculé de frère Eric. Compte rendu.

Jeudi soir : du beau Jehan !

Courte étape jeudi soir sans road book ni Tripy : c'est en colonne par un, encadrés par des motos d'une organisation impeccable, que nous nous rendons au circuit de Karting de Spa-Francorchamps pour des sessions par série de huit pilotes.

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Fred Fiorentino (lire Moto-Net.Com du 16 mai 2007) fait vibrer la foule de spectateurs massés dans les gradins dans une ambiance digne du Supercross de Bercy avec son pilotage typé Supermotard, mais c'est Jehan d'Orgeix qui s'offre la victoire de cette étape grâce à un pilotage propre et sans bavures ! VIDEOS Eric Lejeune, Colliaux, Jupsin, Fiorentino-télé

Vendredi : du soleil et du changement en tête...

Le soleil qui fait son apparition vendredi cause du grabuge dans les classements : les multiples changements de direction et la base chrono ont fait des dégâts ! On retrouve ainsi Frédéric Lejeune en tête qui sauve l'honneur de la famille suite à l'absence malheureuse de son miraculé de frère Eric (voir notre vidéo) en prenant la tête du provisoire, suivi de Wilfried Tallone. Compte rendu :

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Ca y est, la route est sèche ! Le soleil pointe timidement son nez progressivement dans la journée pour baigner complètement le circuit de Spa-Francorchamps à l'arrivée de la boucle ! Mais chez les top pilotes, ça bouge !

Spéciale 1 : Wanne, puis Base chrono

Fred Fiorentino confirme sa suprématie en s'offrant le scratch à 3 dixièmes devant Emmanuel Siaux. Pour l'instant tout va bien, rien de transcendant, la tête de la course reste en place...

Mais c'était sans compter la base chrono ! Un départ signalé à la sortie du CH1 et une arrivée secrète à parcourir précisément à 60 km/h de moyenne... Jeu d'adresse ? Non, rallye, car il faut aussi savoir faire marcher sa tête !

Le principal problème de cette base chrono était qu'elle possédait quelques changements de direction, parfois sous une épaisse forêt, et le Tripy était victime de brèves coupures... Mieux valait anticiper ces coupures de réception et se fier à l'accord chrono/distance ! Un vrai casse-tête ou les plus malins ont su tirer leur épingle du jeu !

Le parcours

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Un parcours routier toujours aussi beau et pittoresque : les longues liaisons permettent quelques pauses sympa et même d'échanger quelques mots avec la population belge d'une amabilité légendaire. Comme ce petit Patrik et son papa, admiratifs devant la splendide FZ6 orange et noire aux couleurs de Moto-Net.Com !

Base chrono

Tension maximum chez tous les pilotes : notre vénéré Tripy, unique moyen, pour beaucoup d'entre nous, de suivre le tracé, allait s'avérer très aléatoire juste au moment où il ne fallait pas perdre 100 m du bitume qui défilait sous nos roues !

Un Tripy rendu aléatoire par la forte humidité emmagasinée dans les feuillages des arbres et comme par hasard, la base chrono se déroulait principalement en forêt ! Certains commencent à prendre des notes en vitesse sur les indications de changements de direction à venir, d'autres les apprennent par coeur (comme moi !) et les vieux rallymen fidèles au road-book papier se frottent les mains !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Plus de peur que de mal finalement, car les quelques coupures de réception alarmantes ne gênaient en rien le déroulement de la base : j'ai même réussi à passer la cellule d'arrivée avec 1 seconde seulement d'écart, avec comme uniques moyens de référence mon Tripy et ma montre !

Mais la réception des satellites ne fut pas la seule cause du cafouillage de certains, comme Emmanuel Siaux qui s'est trompé à un changement de direction, ou Fred Fiorentino victime d'un départ soit disant anticipé : une mauvaise manip du commissaire serait en cause... mais sous toutes réserves !

Bref, les secondes d'écart pleuvent chez les bons et ça coûte cher : Fred Fiorentino perd la pole du rallye et Emmanuel Siaux dégringole dans le classement !

Le meilleur temps ex-aequo dans cette base chrono revient à Patrick Bournissien (catégorie Promotion sur Triumph Speed Triple) et à Luc Martin (Promo lui aussi et Classique de surcroît, au guidon d'une BMW R80GS) : tous deux ont passé l'arrivée de la base chrono pile à zéro !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

On arrive à la pause de midi pour 1h30 de pause réconfortante, animée par les récits sur la base chrono : on découvre notamment le record absolu de l'erreur en base chrono détenu par Nick Ayrton, qui aurait fait 12 km au lieu des 4 prévus...

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

CH catastrophique

En repartant après la pause de midi, une très courte liaison de 2,5 km devait nous amener à la deuxième spéciale... Mais de nombreux pilotes de tête, agacés par la base chrono et pressés de rejoindre la spéciale pour faire parler la poudre, ont réussi à se perdre durant cette courte distance ! Et les pénalités pleuvaient, pleuvaient : 3 mn de pénalité pour Denis Bouan, entre autres... La Bérézina !

Spéciale 2 : Theux

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Petite, étroite et très technique, la spéciale de Theux permet à Thierry Godrfoid de placer sa Kawasaki 300 KCX-R en première place : un scratch en 1'27.56 devant Fred Fiorentino en 1'29.73. Le premier Promo, David Baudelet, place sa BMW 1200 K1200R en 9ème position scratch.

Jehan d'Orgeix du Team Balladins sur Honda 600 CBR se contente du troisième temps en 1'30.00.

Arrivée de la boucle au soleil !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Avec plus de monde qu'hier sous la pluie, on se croirait à l'arrivée d'un Dakar ! Enormes changements donc dans les classements, avec Fiorentino qui dégringole à la 21ème place et cède la pole à un excellent Frédéric Lejeune sur BMW HP2.

Et les BMW HP2, comme les flics, progressent en bande : Florent Parret du Team 202 (CMPN) grimpe lui aussi dans le classement en occupant maintenant la 10ème place du scratch général !

Championnat du monde des rallyes 2007, Belgian Moto Tour : deuxième étape, Du riffifi sous le soleil !

Ce soir

Et ça risque encore de bouger avec l'étape de ce soir : une étape de nuit avec une petite boucle de 130 km et un CH serré de 12 mn pour 10,5 km... Il va falloir surveiller l'éclairage de son Tripy !

Sûr qu'il va encore y avoir du grabuge alors restez connectés, vous saurez tout en détail sur Moto-Net.Com dès demain !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...