• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUX-ROUES MOTORISÉS
Paris, le 30 avril 2004

Deux-roues motorisés en ville : exemples européens

Deux-roues motorisés en ville : exemples européens

Principal intérêt de la Journée technique sur la place des deux-roues motorisés en ville organisée hier à Paris, les interventions des représentants de quatre grandes villes européennes : Londres, Barcelone, Rome et Athènes.

Imprimer

Les interventions des représentants de quatre grandes villes européennes, principal intérêt de la journée de réflexion organisée hier par la Mairie de Paris et financée par le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (GEMA), ont permis de voir ce qui se passait ailleurs que dans la capitale, particulièrement rétrograde à l'égard des deux-roues motorisés, notamment dans les voies de bus. Echange d'expériences.

Londres : les motos à l'essai dans les voies de bus

Chris Lines

L'approche pragmatique de Chris Lines, chef du service de la sécurité routière au Transport for London et ancien motard, a permis de constater que sur les trois lignes de bus expérimentales, où les deux-roues motorisés sont autorisés depuis quelques mois à côtoyer les vélos, aucune aggravation supplémentaire de l'accidentologie n'est à déplorer.

"Le lobby des motards nous demandait de pouvoir rouler dans les voies de bus donc on a essayé, mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne solution", explique Chris Lines. "Pour l'instant, les retombées en terme d'accidentologie sont neutres mais il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives. Les cyclistes sont contre et il faut bien reconnaître que le vélo est beaucoup plus correct politiquement... Personnellement, j'ai abandonné la moto après qu'un de mes amis se soit brisé la colonne vertébrale. Et aujourd'hui, j'ai les moyens de m'offrir une voiture !"

Voies de bus ou pas, le nombre d'accidents de deux-roues motorisés reste préoccupant dans la capitale britannique. "Nous avons quasiment atteint notre objectif de réduction de 40% du nombre de tués et de blessés pour les autres catégories d'usagers, mais pour les deux-roues motorisés la courbe continue de croître avec une augmentation de 31% entre 2002 et 2003", déplore Chris Lines avant d'expliquer que "les deux-roues motorisés étant de plus en plus nombreux en ville, il est d'une certaine manière logique qu'ils aient de plus en plus d'accidents, même s'ils ne sont pas responsables dans 50% des cas".

Au Royaume de la vidéo-surveillance et du centre-ville payant (110 000 paiements de 5£ par jour, dont sont exonérés les deux-roues motorisés), la prévention est toutefois loin d'être négligée. Le programme Bike Safe, un cours de formation assuré par des motards de la police, est très populaire" auprès des motards civils et les cyclomoteurs ne posent "aucun problème" selon M. Lines, grâce notamment à l'âge minimum de 16 ans et à une véritable formation obligatoire. Enfin, une campagne de sensibilisation intitulée "Don't look, see" (ne regardez pas, voyez), relayée à la télévision et au cinéma, incite les automobilistes à faire particulièrement attention aux deux-roues motorisés.

Barcelone : la moto fait partie de nos traditions

Pere Navarro

Pour Pere Navarro, commissaire aux transports et à la mobilité à la Mairie de Barcelone, "la moto est l'un des caractéristiques de la ville, elle fait partie de nos traditions". La capitale catalane, où se déroulent chaque année plusieurs compétitions dont un Grand Prix (lire Moto-Net du 29 mars 2004, compte 230 000 motos, soit une moto pour 2,6 voitures. "20% du trafic privé en ville s'effectue à moto. Le deux-roue motorisé et un véhicule conçu et fabriqué pour la ville, contrairement à la voiture", estime M. Navarro. "L'Union européenne n'en a jamais fait un sujet prioritaire, alors que toutes les villes d'Europe sont concernées". Le stationnement sur le trottoir y est autorisé "uniquement dans les zones délimitées" - une idée qui a semblé séduire la Mairie de Paris - et tous les nouveaux bâtiments publics et privés dotés de parkings (bureaux, cinémas, habitations, etc.) doivent prévoir "une place de moto pour trois places de voitures, pour éviter qu'il y ait 200 motos garées n'importe comment le jour de l'inauguration !"

Concernant les cyclos, M. Navarro regrette que l'on puisse en conduire un "dès 14 ans, alors qu'on ne peut pas acheter de tabac ni d'alcool avant 18 ans ! Il faut mettre en place un petit permis simple", estime-t-il, car "la conduite d'un cyclo est très dangereuse dans les grandes villes. Je propose également d'interdire le transport d'un passager sur un cyclo si le conducteur a moins de 18 ans. Mais ce n'est pas facile de discipliner les usagers de deux-roues motorisés !"

Rome : plus d'un demi-million de deux-roues motorisés

Maurizio Tomassini

Ville historique s'il en est, la capitale italienne a considérablement restreint la place des véhicules à moteur dans le centre-ville. "Avec 340 000 cyclos et 230 000 motos, Rome est la ville qui a le plus grand nombre de deux-roues motorisés en Europe", explique Maurizio Tomassini, chef du Service de l'innovation et des programmes internationaux. "Par le passé, nous avons fait la promotion du scooter sans penser aux conséquences et aujourd'hui, la balance ne leur est plus favorable".

Un contrôle annuel des émissions polluantes a donc été mis en place ainsi que des incitations à acheter des cyclos répondant à la norme Euro 2 ou des 4-temps, tandis qu'un projet d'interdiction de certaines zones aux véhicules les plus polluants est à l'étude. Enfin, avec plus d'un demi-million de motos et cyclos contre 1,3 million de voitures, la capitale italienne étudie actuellement la possibilité d'ouvrir ses voies de bus aux deux-roues motorisés.

Athènes : les deux-roues motorisés sont une chance pour la ville

Thanos Vlastos

La palme de l'enthousiasme revient sans conteste à Thanos Vlastos, prof à l'Université nationale polytechnique d'Athènes. "Je ne suis pas d'accord pour discuter des deux-roues motorisés en tant que problème", déclare-t-il d'emblée, "car ils sont au contraire une chance pour la ville ! Et il ne faut pas oublier le plaisir de la conduite, car une moto ou un scooter n'est pas seulement un moyen de relier un point A à un point B !". Le système des plaques paires et impaires, censé résoudre la pollution chronique de la capitale grèque, ne concerne pas les deux-roues motorisés mais "les motards doivent accepter qu'il y ait certains jours où ils ne peuvent pas entrer dans le centre", estime M. Vlastos qui considère qu'aujourd'hui, "le monde des motards concerne toute la société. Ce ne sont plus des marginaux, et c'est pour ça que les politiques s'y intéressent".

Les voies de bus athéniennes, moins larges qu'à Paris (3,20 m contre 4,50), sont interdites aux taxis mais ouvertes aux motos à certaines conditions. "Mais ce n'est pas la bonne solution, il faudrait que les vélos aient des pistes cyclables avant de mettre les motos dans les voies de bus", estime M. Vlastos. "D'ailleurs, peu de motards les utilisent". La construction de "petits couloirs menant à des sas permettant aux motos de se positionner en tête à chaque carrefour" est également prévue "mais après les Jeux Olympiques".

"Demain les motos seront propres et elles n'auront plus que des avantages ! Il faut réduire la place de la voiture et augmenter celle des deux-roues motorisés pour que les villes soient meilleures et plus dynamiques", résume M. Vlastos avant d'entamer une improbable envolée lyrique sur la moto, "unique moyen de transport où le passager se tient enlacé au conducteur : la moto a un caractère érotique qu'il ne faut pas perdre, contrairement à la voiture où on s'enferme, où on se cuirasse et où on se sépare des autres pour des raisons de sécurité. C'est une catastrophe pour la ville !"

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Lorenzo remporte le Grand Prix virtuel de Grande-Bretagne MotoGP

Jorge Lorenzo est sorti vainqueur de la course MotoGP sur console de jeux vidéos du Grand Prix de Grande-Bretagne devant Esteve Rabat et Fabio Quartararo, qui accède à son premier podium "virtuel" malgré plusieurs chutes. Compte rendu.
Grand Prix du Japon annulé, GP de Malaisie en sursis

Les annulations se poursuivent en Grands Prix moto avec la suppression de la course prévue au Motegi du 16 au 18 octobre à cause du Covid-19. Cette annulation du GP du Japon 2020 laisse planer de gros doutes sur le maintien du GP de Malaisie 15 jours plus tard... Explications.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...