• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RVR SAFETY
Paris, le 10 décembre 2010

Des feux verts clignotants pour mieux signaler les motos et scooters

Des feux verts clignotants pour mieux signaler les motos et scooters

Pour améliorer la visibilité des motos et des scooters dans la circulation, une société française a conçu le RVR Safety, un dispositif de diodes vertes clignotantes placé à l'avant du deux-roues qui est actuellement en cours d'homologation. Présentation.

Imprimer

Né en plein débat sur le projet de feux de jour obligatoires pour tous les véhicules - qui s'apprête à refaire surface en 2013 au niveau européen -, le système RVR Safety (pour "Repérage Visuel Routier") ne manquera pas de diviser les utilisateurs de deux-roues et d'irriter les plus conservateurs d'entre nous (lire notamment notre Dossier spécial Feux de jour)...

A l'origine, le constat de Xavier Heitz, motard et patron de la Société française d'électronique appliquée (SFEA) basée en banlieue parisienne au Plessis-Robinson (92), est pourtant simple : nous ne sommes pas assez visibles.

"Dans la plupart des accidents impliquant un deux-roues et une voiture, l'automobiliste déclare qu'il n'avait pas vu le motard", explique Xavier Heitz interrogé par Moto-Net.Com. "Nous avons donc imaginé ce boîtier équipé d'une rangée de diodes vertes clignotantes, que l'on place sous le bloc optique ou sur le garde-boue avant selon les motos, et qui permet aux utilisateurs de deux-roues d'être mieux perçus dans la circulation".

Rendre les motards plus visibles

Pour être le plus efficace possible sans gêner les autres utilisateurs, l'intensité et la rapidité du clignotement (arythmique) varient en fonction de la luminosité ambiante (lumière moins vive dans la pénombre et plus vive en plein soleil) et du comportement de la moto : un accéléromètre détecte les phases d'accélération, de freinage et de mise sur l'angle afin de déclencher un clignotement plus rapide.

Côté utilisateur, cet ingénieux dispositif comprend le boîtier avec ses circuits imprimés, ses capteurs et ses diodes pas plus grosses qu'une tête d'épingle (photo ci-dessous), un interrupteur marche/arrêt à placer au guidon et un cordon d'alimentation avec fusible à brancher directement sur la batterie.

Le RVR Safety est actuellement testé par les représentants européens des Red Knights (le moto-club des pompiers américains), ainsi que par leurs homologues français des Casques d'argent. Selon nos informations, l'assureur moto Club 14 s'intéresserait de près au projet et en aurait même équipé les motos de certains collaborateurs.

Présenté à la déléguée interministérielle à la sécurité routière Michèle Merli et à l'ancien Monsieur Moto national Denis Redon, le prototype RVR Safety a également équipé certaines motos accompagnatrices sur le Tour de France cycliste grâce à l'implication de Serge Célerin, ancien responsable des Casques d'argent et patron de la société SCE Performance.

Mais avant d'imaginer une éventuelle commercialisation à grande échelle au prix probable de 149 euros, le RVR Safety doit être homologué. "C'est long, car cela suppose de créer une norme pour un produit qui n'existe pas encore", explique Xavier Heitz, mais "le RVR Safety est une invention française qui, le cas échéant, sera fabriquée en France par des Français".

Examen approfondi à l'UTAC

Le RVR Safety fait actuellement l'objet d'une étude à l'Union technique auto moto et cycles (UTAC) dirigée par Jean-Pierre Mougin, qui doit prochainement rencontrer Xavier Heitz afin d'examiner le dispositif et voir s'il peut être homologué en l'état ou non.

Interrogé par Moto-Net.Com, l'ancien président de la Fédération française de motocyclisme (FFM) nous a confié que "la difficulté résidera autour de l'interprétation du système de clignotement, afin de savoir s'il doit être assimilé à un clignotant ou non. En effet, le règlement ECE R53 qui régit l'installation de l'éclairage sur les motocycles précise que sauf indications particulières, aucun feu ne doit être clignotant, sauf les feux indicateurs de direction et le signal de détresse".

C'est pourquoi dans sa dernière version prototype, le RVR Safety clignote de façon moins marquée en passant d'une intensité de 100 à 40% au lieu de de 100 à 0%. Car outre sa lumière verte très distinctive - et "la plus facilement perçue par l'oeil humain", assure Xavier Heitz -, le RVR Safety doit également bien se différencier des gyrophares de véhicules prioritaires.

A suivre de près - tout en respectant les distances de sécurité - sur Moto-Net.Com : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Allons messieurs, un peu de sérénité dans tout ce que vous dites et tâchons d'être un peu constructif. 1- il s'agit actuellement d'un PROTOTYPE et par conséquent n'étant pas vendu dans le commerce ou fabriqué de façon industrielle, il est, c'est vrai, encore très cher...Mais une fois le système autorisé par voie légale, son industrialisation fera baisser confortablement le prix. 2- La phase actuelle est une phase d'essais sur route par environ une trentaine de motos équipées avec à leur guidons des professionnels de la moto (et pas des utilisateurs du dimanche, ce qui n'a rien de péjoratif). A la fin de cet essai, il ressortira un bilan à la lecture duquel les inventeurs (SFEA, et ils ne sont pas que 2...) tireront les conclucions utiles et nécessaires à l'aboutissement du projet. 3- L'installation de ce dispositif n'est en rien OBLIGATOIRE ni dictée par quelques assurances que ce soit. Cela restera un dispositif OPTIONNEL, tout comme le G.H.V (Gilet Haute Visibilité)et autres système reflétant les lumières des phares que l'on retrouve sur beaucoup de tenues moto. Donc si vous le considéré comme un "attrape couillon" et bien ne soyez pas le "couillon de service" et ne l'installez pas. Personne n'y trouvera à redire et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 7 commentaires
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 3 commentaires
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Blessée au dos et forfait pour 2020, Ana Carrasco garde - toujours - le sourire

Unique femme à s'être imposée en championnat du monde de vitesse moto (WSSP 300), Ana Carrasco a chuté lors d'essais privés et s'est fracturé deux vertèbres. Elle tire un trait sur la saison 2020 mais garde toute sa mobilité... ainsi que son grand sourire que l'on retrouvera ce 17 septembre dans un documentaire inédit.
WSBK 2020 1 commentaire
Interview croisée David Frétigné et Jean-Michel Bayle, ambassadeurs Honda Africa Twin

Explications techniques et retours d'impression sur les nouvelles Africa Twin CRF1100L standard et Adventure Sports : rien n'échappe à l'oeil exercé de David Frétigné et Jean-Michel Bayle, les deux pilotes ambassadeurs Honda que MNC a interviewés.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...