• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK FRANCE (11 SUR 12)
Paris, le 6 octobre 2014

Déclarations et analyse du Superbike à Magny-Cours

Déclarations et analyse du Superbike à Magny-Cours

La onzième épreuve du World SBK 2014 s'est disputée hier à Magny-Cours, en France. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses françaises.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en France

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Magny-Cours (pour les retardataires, lire WSBK France (1) : Melandri offre la victoire à Guintoli, WSSP France : sans faute de Cluzel sur le mouillé puis WSBK France (2) : Melandri s'impose, pour de vrai).

Outre les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche ci-dessous, (re)vivez aussi ce week-end de courses avec nos Galeries photo MNC !

Galerie photo : Stock 600 Galerie photo : Course Superbike 1
Galerie photo : Qualifications Supersport Galerie photo : Course Supersport
Galerie photo : Qualifications Superbike Galerie photo : Course Superbike 2
Galerie photo : Superpole Galerie photo : Stands et umbrella girls

Voici les déclarations des pilotes... Honneur aux vainqueurs !

Melandri 2ème, Guintoli 1er et Rea 3ème - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Sylvain Guintoli, 1er puis 2ème :
"Ce fut un grand week-end pour l'équipe. Nous sommes définitivement de retour dans la lutte pour le championnat. Quand j'ai vu les prévisions météo hier soir, j'ai tout de suite pensé que ce serait une bonne occasion de marquer des points importants. J'ai pris quelques risques au début de la course, puis, une fois l'écart creusé, je me suis appliqué à rester concentré pour éviter les risques inutiles et ramener le meilleur résultat possible. Je suis très heureux, mais je pense déjà au Qatar où le championnat sera décidé. C'est un circuit que je connais bien et que j'aime. Je pense qu'il conviendra bien à la RSV4. Je voudrais courir dès demain !"

 Melandri et Guintoli - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Marco Melandri, 2ème puis 1er :
"Nous avons fait de l'excellent travail aujourd'hui. La moto était fantastique et j'ai pu confirmer ma performance de Jerez. Sylvain a été très rapide et très dur à doubler dans les premiers tours, mais nous avons immédiatement creusé un bon écart sur nos rivaux. La victoire en seconde manche est une juste récompense pour mes efforts et ceux de l'équipe. Elle me permet en plus d'accéder à la troisième place au classement. J'ai un bon rythme depuis la mi-saison, et nous allons voir maintenant comment les choses se déroulent au Qatar".

 Guintoli 1er et Rea 3ème - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Jonathan Rea, 3ème puis chute :
"Cette journée a été double, vraiment. La première course s'est bien passée, même si j'ai vraiment lutté avec le caractère moteur sur le mouillé. Il semble que Magny-Cours soit devenu très glissant au cours des dernières années et les conditions aujourd'hui ont vraiment mis ce problème en évidence. C'est satisfaisant de monter sur le podium, mais je voulais donner un peu plus pour essayer de gagner. Pour la deuxième course du coup, mon équipe a effectué quelques bons changements, mais nous n'avons pas vraiment résolu le problème. J'avais encore du mal dans certains secteurs, mais j'ai tout de même pu prendre la tête et rester cette fois sur un très bon rythme. Hélas, la télémétrie nous a permis de voir que je suis passé entre les virages 5 et 6 avec les gaz fermés plutôt que légèrement ouverts, juste assez pour que le frein moteur fasse décrocher l'arrière... Il est passé devant si vite que je n'avais aucune chance de le rattraper".

 Rea et Guintoli - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

"C'est frustrant d'obtenir mon premier abandon de l'année. Un de mes principaux objectifs cette saison était de finir toutes les courses, mais après avoir discuté avec le coordinateur technique et mon chef d'équipe, le but de cet après-midi était d'aller au front et de me battre pour la victoire. Je suis tombé alors que j'étais devant et essayais de gagner la course : je ne peux pas trop m'en vouloir".

 Guintoli 2ème, Melandri 1er et Haslam 3ème - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Leon Haslam, 6ème puis 3ème :
"Ces deux dernières saisons ont été difficiles, avec ma jambe cassée l'an dernier et quelques autres problèmes. Je tiens donc à adresser un grand merci à l'équipe, à Pata et à Honda qui m'ont soutenu. Ce podium est leur récompense, je suis donc aux anges. Nous avons eu notre lot de problèmes au cours du week-end, en Superpole d'abord et dans la deuxième partie de la première course quand j'ai perdu toute adhérence en ligne droite"

 Haslam et Sykes - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

"Mais les gars ont apporté quelques changements pour la deuxième course qui ont certainement amélioré la situation, même si je souffrais toujours un peu dans le même secteur. En outre, partir de la quatrième ligne sur la grille était assez difficile car je ne voyais quasiment rien dans les premiers tours. Le temps que je dépasse quelques gars, les leaders étaient déjà partis. Mais j'étais vraiment heureux de battre Tom à la fin : c'était une chose de le rattraper, mais une toute autre de le dépasser ! Je l'ai doublé la première fois sur les freins mais ma roue a patiné et j'ai perdu toute mon accélération. Je sentais que j'avais un bien meilleur rythme que lui, mais il était vraiment sur la défensive. J'ai perdu les deux roues en essayant de lui tourner autour dans le virage n°3, puis j'ai de nouveau essayé à l'épingle et j'ai élargi. Je n'avais plus beaucoup de temps et je me réjouis de l'avoir dépassé et de m'être échappé. Dans un mois, nous irons à Doha un peu plus heureux".

 Tom Sykes en pole - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Tom Sykes, 4ème (x 2):
"J'étais vraiment limite en première manche. Je voulais aller plus vite, mais nous sommes malheureusement quelque peu bridés sur le mouillé depuis un certain temps et nous ne pouvons pas arriver tout à fait là où nous le devrions. Pour la deuxième course, nous étions également limités par les conditions. C'est dommage car nous savons que je peux aller beaucoup, beaucoup plus vite".

 Davies, Sykes, Guintoli (!) et Melandri - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

"Ces résultats sont meilleurs que ce à quoi je m'attendais compte tenu des conditions. C'est un petit plus. Je voulais me battre avec Sylvain et gagner la course, mais je devais d'abord finir la course. Cela aurait pu être bien pire, mais ça aurait pu être meilleur. Nous sommes toujours dans la meilleure position au championnat. Il nous faut donc aller au Qatar et espérer que le désert sera à la hauteur de sa réputation, alors nous pourrons nous lâcher".

 Baz et Sykes - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Loris Baz, 5ème puis 7ème :
"À un moment, pendant la première course, je me suis senti en mesure de gagner car la moto était facile . Mais en l'espace d'un seul tour nous avons perdu beaucoup de grip, comme si la moto avait changé. L'eau s'est peut-être évacuée de la piste et le pneu a trop chauffé. Je perdais l'arrière dans tous les virages à droite. Nous n'avons presque rien changé pour la deuxième course, juste une petite chose à l'arrière, et je n'ai rien pu faire de plus, seulement attendre que la course se termine... Dès que je suis sorti de la voie des stands, j'ai trouvé que ça n'allait pas très bien. À l'issue de la première course, je pensais que nous pourrions bien faire mais nous avons encore eu du mal. Nous ne comprenons pas par ce que nous étions vraiment bons sur le mouillé d'habitude. J'espère que nous aurons un peu plus de chance au Qatar, pour bien terminer la saison".

 Giugliano et Rea - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Davide Giugliano, 7ème et chute :
"Je ne sais pas quoi dire... Je ne comprends pas pourquoi je tombe si souvent et je suis vraiment désolé. Le seul point positif est, c'que j'ai été devant avec la moto pendant toutes les séances d'essais ce week-end. Nous ne manquons pas de vitesse, mais nous devons bien sûr finir les courses. Les solutions que Ducati a apportées ici ont vraiment bien fonctionné ce week-end. Nous savons malheureusement que les courses sur le mouillé peuvent être difficiles et aujourd'hui la météo a vraiment tout conditionné. Je présente mes excuses à Ducati, aux sponsors et à mon équipe : mes gars se donnent toujours à 100%. Je vais continuer à travailler pour m'améliorer et me préparer du mieux possible pour les dernières courses de la saison"...

 Barrier et Lanzi - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Lorenzo Lanzi, 8ème puis 5ème :
"Qu'est-ce que je peux dire ? Cette journée a été fantastique, je termine premier pilote Ducati en seconde manche, ce qui est un résultat spectaculaire. Merci à tous !"

 Sylvain Barrier - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Sylvain Barrier, 10ème puis chutes :
"J'avais un bon ressenti sur la moto en première manche , même si aujourd'hui la piste de Magny-Cours était glissante et dangereuse. J'ai réalisé une bonne course et j'ai obtenu la première place de la catégorie Evo. En deuxième manche, je me suis retrouvé aux prises avec certains pilotes Superbike et j'ai essayé de garder leur rythme, ce qui était finalement peut-être un peu trop risqué... Je n'ai pas compris ma première chute : dès que j'ai ouvert les gaz, la moto a perdu l'adhérence à l'arrière. J'ai essayé de tenir mais je n'ai pas pu. Le demi-guidon a été endommagé, mais j'ai essayé de revenir sur la piste malgré cela. J'ai fait un autre tour, mais dès que j'ai essayé de freiner un peu plus fort, je me suis retrouvé par terre".

 La S1000RR de Sylvain Barrier - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

"C'est dommage, parce que je suis sûr que j'aurais encore remporté la première place Evo. Je remercie mon équipe car encore une fois, ils m'ont mis à disposition une moto exceptionnelle et j'espère faire de bons résultats lors des deux dernières courses au Qatar".

 Canepa et Guarnoni - WSBK France (11 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Magny-Cours

Jérémy Guarnoni, 12ème puis chute :
"Quel week-end ! Sûrement l'un des meilleurs, malgré la chute en deuxième manche alors que j'étais en tête de la catégorie Evo... Je retiens la nouvelle troisième place Evo en première manche et surtout, je suis super content de ma deuxième course où j'ai réussi à me battre dans le Top 8 ! Maintenant direction le Qatar pour la dernière manche, où j'espère concrétiser ma belle prestation d'aujourd'hui. Pour l'an prochain, j'espère rester en championnat du monde Superbike..."

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Magny-Cours !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !