• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ESPAGNE (10 SUR 12)
Paris, le 8 septembre 2014

Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

La dixième épreuve du World SBK 2014 s'est disputée hier à Jerez, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses espagnoles.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Espagne

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Jerez (pour les retardataires, lire WSBK Espagne (1) : nouveau doublé pour les Aprilia, WSSP Espagne : Van den Mark, champion du monde Supersport puis WSBK Espagne (2) : Melandri et Guintoli remettent ça).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au double vainqueur !

Guintoli 2ème, Melandri 1er et Davies 3ème - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Marco Melandri, 1er (x 2) :
"J'étais très déçu de chuter lors de la deuxième course à Laguna Seca car nous aurions pu réaliser le doublé là-bas. Ce week-end, mon équipe et moi avons bien démarré tout de suite, en changeant très peu de choses sur la moto et mon RSV4 a très bien fonctionné aujourd'hui. La deuxième course a été un peu plus difficile parce que les températures plus élevées ont rendu la piste moins adhérente. J'ai essayé d'être constant, même si je n'étais pas très rapide en début de course, mais j'ai réussi à maintenir mon rythme, dépassant mes rivaux un à un. Ce fut un grand dimanche pour moi. Maintenant, je peux me détendre pendant quelques jours avant de reprendre la piste".

Biaggi et Guintoli - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Sylvain Guintoli, 2ème (x 2) :
"Notre objectif ici était de reprendre des points à Tom et c'est ce que nous avons fait. Je n'avais pas été très bon ici l'année dernière, je ne pensais donc pas être en mesure de me battre pour la victoire dans les deux courses. J'ai tout donné, travaillé dur pour résoudre les problèmes que nous avions pendant les essais et poussé à la limite aujourd'hui. La prochaine épreuve est à Magny-Cours, un circuit que j'aime et où je sais que je peux compter sur le soutien de nos fans français pour continuer à nous battre pour le championnat. 100 points restent sur la table, tout peut encore arriver ".

Davies et Rea - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Chaz Davies, 3ème puis 4ème :
"Cela fait une quinzaine d'années que je viens ici à Jerez et je n'étais jamais monté sur le podium. Cette piste difficile a toujours été dure envers moi et je suis bien évidemment très heureux des résultats d'aujourd'hui. Au début de la première manche, la moto se comportait vraiment bien et j'ai pu faire quelques tours rapides mais à partir du 8ème tour environ, la baisse de grip est devenue de plus en plus difficile à gérer. Nous avons fait quelques changements sur le train arrière pour essayer d'améliorer cette sorte de patinage que nous ressentions pendant la première course, mais pour être honnête, ce n'était pas beaucoup mieux en seconde manche. Notre rythme n'était pas mauvais, mais nous n'avions pas de quoi faire des chronos rapides et réguliers sur la seconde moitié de la course. Au final toutefois, obtenir une troisième et une quatrième place sur un circuit que je considère comme l'un de mes plus moins favorables, est un bon résultat et je suis vraiment heureux. Je pense que ces résultats vont nous donner confiance pour les dernières courses de la saison".

Guintoli 2ème, Melandri 1er et Sykes 3ème - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Tom Sykes, 5ème puis 3ème :
"J'ai dû batailler pour monter sur le podium, d'un point de vue physique ce fut vraiment difficile. J'ai dû faire beaucoup d'efforts. Nous avons fait quelques modifications avant la deuxième course et nous sommes rapprochés des avant-postes, en troisième position. Je ne pouvais rien faire de plus, j'ai essayé du mieux que j'ai pu. J'ai toujours pensé que ce week-end pourrait être un peu difficile".

 Sykes et Melandri - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

"Dans l'ensemble, je dois dire que je suis satisfait, d'autant plus que nous avons eu quelques soucis pendant la première course. Nous avons fait du bon boulot et nous n'avons pas perdu trop de terrain au championnat. Je suis très motivé et nous avons essayé beaucoup de choses ce week-end. Nous allons poursuivre notre saison, les gars ont travaillé super dur ici pour répondre à mes demandes et besoins, c'était donc agréable de les récompenser avec un podium en deuxième manche".

 Rea et Sykes - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Jonathan Rea, 4ème puis 5ème :
"Je suis vraiment satisfait de ma journée car la nuit dernière, nos attentes pouvaient difficilement être élevées sachant que nous devions faire un grand changement. Mais une fois revenu aux réglages moteur précédents et après quelques modifications apportées à l'avant de la moto, j'ai pu rouler comme je l'aime sans avoir à trop changer mon style. Partir de la dixième place sur la grille ne m'a pas vraiment aidé à utiliser le pneu à son plein potentiel et à faire de bons chronos au début, mais à la fin des deux courses mon rythme était vraiment très solide. Nous pouvons retenir beaucoup de points positifs même si, pour être honnête, nous avons un peu tourné en rond au début du week-end".

 Eugene Laverty - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Eugene Laverty, 6ème (x 2) :
"Cette journée n'a pas été aussi bonne que prévue malheureusement. La première course a été vraiment décevante : nous avons eu un problème en partant de la grille et perdu des places. Même si nous sommes bien remontés par la suite, la sixième place n'était pas ce que nous attendions. Dans la deuxième course, nous avons pris un meilleur départ et je pense que je n'aurais pas pu réaliser une meilleure course du début à la fin. Mais c'était juste bon pour la sixième place. Nous allons réfléchir ensemble et essayer de trouver le moyen de revenir sur le podium car je veux me battre pour le Top 3 et améliorer notre position au championnat".

 Haslam, Laverty, Elias et Barrier - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Leon Haslam, 7ème puis 8ème :
"J'ai pris un très mauvais départ en première manche et peiné un peu ensuite. Arrivé à la moitié de la course, je pense que je me suis trompé de sens avec les boutons et j'ai rendu mon boulot encore plus dur sur la seconde moitié de la course".

 Baz, Haslam, et Lowes - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

"Nous avons progressé pour la deuxième course, mais je n'ai pas réussi à doubler Loris [Baz, NDLR]. J'ai fait quelques erreurs, mais je le rattrapais toujours en moins d'un tour. C'était bon de se battre ensemble, mais j'aurais aimé le passer et essayé d'aller chercher Eugene [Laverty, NDLR]. J'étais néanmoins assez satisfait : nous avons fait de bons progrès sur l'électronique entre les deux courses. Nous savions que cette épreuve serait difficile, mais nous en repartons avec un Top 8 et, même si je préférerais me battre avec le groupe de devant, j'ai apprécié la lutte ici. Tout n'est pas si mal finalement".

 Baz et Guintoli - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Loris Baz, chute puis 7ème :
"En première manche j'ai touché Melandri avec mon guidon, ça arrive parfois en course. Je ne lui ai peut-être pas laissé assez d'espace quand je l'ai vu arriver. Je pensais qu'il allait immédiatement plonger vers la corde, mais au lieu de ça il a relevé la moto - il a peut-être perdu l'avant - et a touché mon guidon. C'était dommage, car j'aurais pu gagner cette course. Nous n'avons rien changé pour la deuxième course, mais la moto n'était plus la même et je ne suis pas sûr de ce qui s'est passé. Nous aurions pu faire quelque chose de vraiment bien ici et prendre de bons gros points plutôt qu'en perdre".

 Barrier et Elias - WSBK Espagne (10 sur 12) : Déclarations et analyse du SBK à Jerez

Sylvain Barrier, 10ème puis 11ème :
"La première course a été l'une des meilleures que j'ai jamais courue. Merci à mes techniciens qui ont fait un excellent travail sur la moto. J'ai lutté avec Elias pendant de nombreux tours et c'était agréable de rivaliser avec un pilote qui a été champion du monde, surtout à Jerez qui est un peu "sa" piste. À la fin malheureusement, j'ai payé l'usure de mon pneu arrière : je n'ai pas pu résister à l'attaque de Salom. Il faisait très chaud pendant la deuxième course et les pneus se sont usés plus vite encore. J'avais peu de grip et la moto avait tendance à beaucoup bouger. J'ai eu peur quand Canepa est tombé juste à côté de moi, mais j'ai heureusement réussi à l'éviter. Au dixième tour, j'ai vu que j'avais une grosse avance sur mon poursuivant et j'ai pu gérer la course, me classant au sommet de la catégorie Evo. J'ai hâte de courir à domicile, à Magny-Cours, où je devrai travailler très dur pour obtenir un bon résultat devant mon public".

Jérémy Guarnoni, 11ème puis 13ème :
NC

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Jerez !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !