• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ITALIE (4 SUR 13)
Paris, le 12 mai 2014

Déclarations et analyse du Superbike à Imola

Déclarations et analyse du Superbike à Imola

La quatrième épreuve du World SBK 2014 s'est disputée hier à Imola, en Italie. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses italiennes.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Italie

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit d'Imola (pour les retardataires, lire WSBK Italie (1) : Rea maîtrise la première manche , WSSP Italie : Zanetti, vainqueur surprise en Supersport puis WSBK Italie (2) : Rea domine le World Superbike !).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au double vainqueur !

Rea, Guintoli, Davies, Sykes et Baz - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Jonathan Rea, 1er (x 2) :
"Ce week-end a été génial pour moi ! Je n'aurais jamais imaginé faire le doublé en venant ici. Mais je savais que nous serions forts parce que c'est un circuit que j'apprécie vraiment et sur lequel la moto marche vraiment bien. Pour couronner le tout, le week-end a été parfait pour toute l'équipe avec Lorenzo (Zanetti, NDLR) qui a gagné sa première course Supersport : félicitations à lui ! Et Mikey (van der Mark, NDLR) était sur le podium aussi et il se trouve en tête du championnat. C'est dommage que nous ayons un test demain (aujourd'hui lundi, NDLR) car je pense que tout le monde dans l'équipe mérite de sortir et de vraiment profiter de la nuit pour savourer ce moment, mais il faut retourner au boulot !"

Davies 2ème, Rea 1er et Sykes 3ème - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

"Nous allons essayer d'améliorer la moto et nous diriger vers Donington en espérant maintenir ce rythme. Je prends vraiment du plaisir à piloter maintenant et je tiens à remercier tous ceux qui ont bossé pour ça. Non seulement l'équipe sur le circuit, mais aussi les gars de l'atelier à Nieuwleusen (Pays-Bas). Imola est aussi l'épreuve à domicile de notre sponsor, Pata, donc un grand merci à eux également".

Davies, Sykes, Baz et Giugliano - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Chaz Davies, 2ème (x 2) :
"Ces deux courses ont été les meilleures de la saison et c'est sans doute mon meilleur week-end également car nous étions forts depuis vendredi. C'est génial d'être sur le podium et c'est la meilleure façon de remercier Ducati et tous les gars, à la fois ceux de l'équipe et ceux de l'usine, pour tout leur dur labeur. La première course a été difficile, Jonathan s'est échappé rapidement et il n'y avait pas moyen de le suivre, mais nous avons eu une bonne bataille derrière lui. La seconde course s'est avérée assez similaire".

Chaz Davies - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Nous avons choisi un réglage assez classique aujourd'hui et j'ai pu rouler vraiment bien. Je peux presque mener la moto comme je le souhaite, nous avons juste un petit problème de vibration à l'arrière à peaufiner mais nous allons travailler dessus lors des tests de demain et je suis sûr que nous serons en mesure d'améliorer ce point. Je suis naturellement très heureux de ce double podium qui reflète la somme de travail effectuée au cours des derniers mois. Je tiens donc à dédier les résultats de ce jour à Ducati et à tous les fans".

Sykes et Baz - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Tom Sykes, 3ème puis 5ème :
"Il ne fait aucun doute que nous sommes un peu passés à côté de notre week-end en termes de performance, nous n'étions pas tout à fait à notre niveau. Je ne crois pas que nous réalisions à quel point l'écart était grand, comme il s'est avéré être au final. Dans chaque course nous avons rencontré quelques limites et malheureusement, à ce niveau, on ne peut pas les contourner et faire un bon résultat. Nous allons retenir la leçon, c'est certain. Ce week-end n'a pas été le plus simple, mais on ne peut pas s'attendre à connaitre des week-ends parfaits à chaque fois. Maintenant, nous pouvons aller de l'avant. Quelques bons circuits se profilent pour nous"...

Davies 2ème, Rea 1er et Guintoli 3ème - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Sylvain Guintoli, 5ème puis 3ème :
"La bataille a été rude dans les deux courses et nous avons réussi à aller un peu plus vite en seconde manche. Je savais que je devais démarrer fort parce que nous avons un peu de mal sur les secondes moitiés de course en ce moment. Je me suis battu jusqu'au bout. Je savais qu'un podium était à ma portée, j'ai donc serré les dents et j'ai essayé de ne commettre aucune erreur".

Guintoli, Davies, Sykes, Bazooka et Giugliano - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

"Mes cinquième et troisième places ne me font pas particulièrement sauter de joie, mais ce sont quand même 27 points empochés. Je sais que je me suis donné à fond sur cette piste. Le test de demain est important parce que nous allons pouvoir continuer à progresser et à chercher de nouvelles solutions afin d'être plus incisifs dans toutes les conditions".

Loris Baz - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Loris Baz, 4ème (x 2) :
"Je n'attendais pas grand chose des courses après les essais de vendredi, mais nous avons changé la moto et trouvé de bonnes choses, donc nous avons commencé à être plus confiants. Ce matin au warm-up, je me sentais vraiment très rapide. La première course a été bonne mais je luttais un peu sur les sorties de virage, si bien que je perdais une dizaine de mètres. J'étais toujours trop loin pour faire les freins à qui que ce soit dans le virage suivant".

Sykes et Baz - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

"Nous avons fait un petit changement et amélioré notre réglage pour la deuxième manche et j'ai essayé de mieux contrôler la course. J'ai perdu 1,7 seconde en un tour derrière Davide Giugliano quand il a eu un problème, alors que Tom et Chaz l'ont dépassé très vite. J'ai dû attendre un certain temps et je sens que j'aurais pu terminer troisième. Je reste satisfait de mes quatrièmes places aujourd'hui. Les quatre pilotes qui courent pour le titre sont séparés de 20 points, ce qui est très serré. Nous sommes bons également au championnat par équipe. Tout peut arriver maintenant et nos circuits vont arriver !".

Melandri, Sykes, Davies, Baz, Laverty, Lowes, Elias et Halsam - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Marco Melandri, 6ème puis 11ème :
"Ce dimanche a été très décevant, certainement pas à la hauteur de nos attentes qui étaient très élevées après un si bon début de week-end. Vendredi et samedi avaient été positifs et il semblait que nous étions sur la bonne voie. Cela signifie que nous avons encore beaucoup de travail à faire. Je suis tout à fait capable d'obtenir des résultats très différents, mais c'est ça le sport de très haut niveau".

Sykes, Baz et Giugliano - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Davide Giugliano, chute puis 6ème :
"La journée ne s'est pas déroulée comme je l'attendais mais je dois retenir les points positifs, ou plutôt le fait que nous avons recueilli des données importantes que nous pouvons utiliser afin d'améliorer la moto et éviter de futurs problèmes. Malheureusement, la chute a compromis ma première course que je n'avais pas bien débutée. Je revenais assez rapidement sur ceux de devant, mais je suis tombé et je n'ai rien pu faire".

Davide Giugliano - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

"En seconde manche je suis bien parti, j'étais plus rapide que Sylvain, mais à partir du cinquième ou sixième tour j'ai fortement baissé de rythme et j'ai perdu beaucoup de terrain. Quoi qu'il en soit, nous effectuons des tests ici demain et nous travaillerons dur pour être plus compétitifs à Donington".

Eugene Laverty - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Eugene Laverty, 7ème puis 9ème :
"Journée difficile et décevante pour moi et pour l'équipe. Nous avons une nouvelle stratégie à étudier demain pour améliorer notre frein moteur, ce qui devrait être une bonne étape. Imola est probablement le meilleur endroit pour l'essayer, tant le problème était criant ici. Je suis déterminé à rejoindre le groupe de tête à Donington".

Camier et Iddon - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Leon Camier, 11ème puis 12ème :
"Je n'ai pas tout de suite eu le bon ressenti avec ma moto en première manche. Le vent était gênant et m'a peut-être valu quelques erreurs. En seconde manche, nous avons changé quelques petites choses et j'étais très satisfait du comportement de la moto. En remontant sur les pilotes qui me précédaient, je suis entré en contact avec l'un d'eux et j'ai dû sortir de la piste pour ne pas tomber. J'ai pu remonter, mais je suis de nouveau sorti dans les graviers pour éviter Badovini. Ces deux désagréments ont compliqué ma course. Les temps au tour étaient bons, la moto était très rapide et je suis très heureux des résultats. Un grand merci à BMW Motorrad Italie et à toute mon équipe pour leur excellent travail".

Badovini et Camier - WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Ayrton Badovini, abandon puis 12ème (non classé) :
"La première course n'a pas été si bonne que ça. J'ai eu des soucis d'électronique et je suis rentré trois fois aux stands pour essayer de les régler. Nous avons résolu le problème à temps pour la deuxième course et je me suis vraiment fait plaisir car j'ai pu attaquer fort dès le départ et livrer de belles batailles. Camier et moi nous sommes bien battus, mais j'étais très déterminé à le battre, d'autant plus que c'était ma course à domicile ! La fin de course a été très difficile, mais je n'allais certainement pas le laisser passer. M'imposer dans la catégorie Evo aujourd'hui était un sentiment très agréable, mais je pense que ce n'est que le début et qu'il y a beaucoup plus à venir. Je voudrais remercier mon équipe et remercier tous mes fans qui m'ont tant soutenu ce week-end".

Jérémy Guarnoni- WSBK Italie (4 sur 13) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK à Imola

Jérémy Guarnoni, 14ème puis 16ème :
"Week-end compliqué... Une très mauvaise qualif samedi (P24) m'a surement empêché de faire deux bonnes courses. 14ème en première manche et 16 en deuxième... Demain il reste le test officiel pour continuer à progresser !"

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Imola !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !