• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK GRANDE-BRETAGNE (6 SUR 13)
Paris, le 25 mai 2015

Déclarations et analyse du Superbike à Donington

Déclarations et analyse du Superbike à Donington

La sixième épreuve du World SBK 2015 s'est disputée hier à Donington Park, en Grande-Bretagne. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses britanniques.

Imprimer

Analyse du Mondial Superbike à Donington

Deuxième des deux dernières courses de Superbike disputées à Imola il y a deux semaines, Tom Sykes a brillamment remporté les deux courses britanniques ce week-end à Donington Park. Le n°66 confirme ainsi qu'il a retrouvé sa "Magic Touch" aux commandes de sa Kawasaki officielle.

Le Ninja anglais et son équipe semblent enfin avoir assimilé la nouvelle recette du World Superbike : cet hiver pour rappel, des modifications ont été apportées au règlement WSBK 2015 (développement du moteur et de son électronique limités prinicipalement, lire MNC du 18 juin 2014).

Tom Sykes - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Contrairement à son nouveau coéquipier Jonathan Rea qui entamait une nouvelle histoire avec la ZX-10R en début d'année, Tom Sykes a donc du revoir ses réglages méticuleusement sélectionnés et peaufinés au fil des saisons... Cinq saisons sur Kawasaki, quatre sur le modèle actuel.

Vainqueur des deux dernières éditions du WSBK à Donington Park, "Major Tom" a poursuivi son impressionnante série de doublés à domicile en adaptant parfaitement sa moto aux fraiches conditions de piste rencontrées ce dimanche.

 WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Le ciel anglais est effectivement resté très chargé et quelques gouttes sont même tombées à la toute fin de la première manche. Aussi, la température du tarmac est restée bloquée à 21° C durant tout l'après-midi. Réputé pour sa faiblesse, le grip du circuit des Midlands n'en était que plus limité...

La constance de la météo a sans doute simplifié la tâche des pilotes et de leurs mécanos et, du même coup, mené à deux courses quasiment identiques en termes de résultat. Entre les deux "Top Eight" de dimanche, une seule ligne a bougé : la 5ème, sur laquelle Badovini a précédé Giugliano.

Sykes, Haslam, Rea, Giugliano, Lowes, Davies et Camier - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

En apparaissant deux fois en haut des fiches de résultat, Sykes a égalé ce dimanche le record de victoires à Donington Park détenu par le "King" Carl Fogarty (6 succès). Plus remarquable peut-être, le compteur de victoires de Tom affiche désormais une victoire de plus que celui de son meilleur ennemi Jonathan Rea...

Bloqué à 22 succès depuis le 14 juillet 2014 et la seconde manche de Laguna Seca, Sykes est passé à 24, tandis que Rea en totalise 23 depuis Imola. En matière de podiums, Jonathan reste à une marque de Tom grâce à son "petit doublé" anglais (2 x 2ème) : respectivement 54 podiums en 152 départs, contre 55 en 169.

Ce qu'il faut retenir en priorité toutefois, c'est que Jonathan Rea a encore augmenté son avance au championnat 2015 malgré le retour en forme et en force de Tom Sykes. "Johnny" compte en effet 101 points de plus que Leon Haslam et 102 de plus que Tom Sykes.

Le leader du championnat a pourtant frôlé la catastrophe en deuxième manche et failli ne jamais sortir de Coppice... En négociant pour la deuxième fois ce drôle de double droit - qui avait été fatal à deux phalanges de Troy Bayliss !-, le n°65 est passé tout près de la correctionnelle, deux fois de suite (voir ou revoir les chaleurs de Rea à Donington).

Il fallait un coeur bien accroché pour repartir à l'assaut de la piste anglaise sur une machine aussi indocile... À la fin du deuxième tour, Jonathan pointait à la septième place, derrière ses cinq compatriotes motivés comme jamais et le bouillant Giugliano...

À cet instant, on ne donnait pas cher du cuir de Rea : sans évoquer une chute un tour plus tard dans le même virage - loin de nous l'envie de lui porter la poisse ! -, on imaginait déjà le pilote nord-irlandais louper le podium pour la première fois de la saison...

Rea et Sykes - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Au lieu de cela, "JR" est reparti au pétrole charbon et a remonté un à un ces adversaires, à l'exception bien sûr de l'inaccessible Sykes. À son retour dans le parc fermé, Jonathan Rea ne cachait pas son étonnement et assurait à ses mécanos avoir un "mauvais pneu"...

Chez Pirelli, on ne commente pas la mésaventure de Rea. On ne l'évoque même pas, le manufacturier unique préférant mettre l'accent sur le très bon comportement - en général, il faut l'avouer - du pneu SC0 arrière : un modèle tendre utilisé par tous les pilotes.

Jonathan Rea - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

"À l'avant, les pilotes étaient partagé à peu près équitablement entre les deux solutions SC1 : S1699 et T1647", précisent les italiens. "Le premier a fait ses débuts à Aragon en 2014 et était la solution la plus utilisée pendant toute la saison 2014".

"Le second a plu dès son lancement à Assen cette année et a également été utilisé à Imola", poursuivent-ils, intarissables. "Il est plus endurant que le S1699 et, en même temps, plus stable que la solution SC2".

 WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Une solution SC2 que seuls "les anciens pilotes Honda, Jonathan Rea et Leon Haslam, préfèrent utiliser", souligne Pirelli. "Rea en particulier, qui court désormais pour le team Kawasaki Racing, est assez friand de ce pneu avant en raison de la constance qu'il lui confère".

Fournisseur officiel du World Superbike, Pirelli peut se vanter de mettre à la disposition des participants des pneumatiques qui fonctionnent sur l'ensemble des machines présentes sur le plateau. Lors de la première manche à Donington Park, les sept constructeurs étaient présents aux neuf premières places.

Largement devancé par la "Dream Team" verte sur la piste, le n°7 de l'équipe Ducati Aruba.it est enfin monté sur son podium national. Deux fois cinquième l'an dernier, Chaz Davies a fini troisième à deux reprises cette année, récoltant de gros points et faisant le plein de confiance après une épreuve d'Imola cauchemardesque.

Heureusement pour Ducati, Davide Giugliano avait pris le relais de "Chazie" il y a deux semaines en Italie. Grâce à ce joli travail d'équipe, la marque de Bologne est remonté sur sa compatriote basé à Noale : toujours troisième du championnat "constructeur" à l'issue de la première manche anglaise, Ducati est passé deuxième hier en fin d'après midi.

Classement constructeurs - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Loin derrière Kawasaki qui totalise 290 points (sur 300 maxi !), Ducati et Aprilia ne sont séparés que par un point : 196 à 195, en faveur des Rouges de Bologne. Mais les Rouges de Noale n'ont certainement pas dit leur dernier mot et compte sur la seconde moitié de saison pour reprendre l'avantage...

Leon Haslam roulait diminué ce week-end et a du serrer les dents pour rallier la ligne d'arrivée. Ses cotes passablement froissées lors de son colossal highside à Imola l'ont empêché d'aller chercher "Chazie" et le n°91 a du se transcender pour repousser les attaques de Giugliano en seconde manche et terminer une cinquième fois en six courses à la quatrième place.

Sykes et Haslam - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Monté sur son premier podium en Italie, Jordi Torres a eu plus de mal à se faire au singulier tracé de Donington Park : "c'est un circuit étrange car il fait ressortir à la fois nos points forts et nos points faibles, ce qui ne facilite pas le réglage de la RSV4", observait hier soir le meilleur rookie de ce début de saison 2015.

Selon le jeune pilote espagnol, le tracé de Portimao devrait mieux correspondre au caractère de sa machine. Son coéquipier, le très expérimenté Leon Haslam, est du même avis. Le duel entre les deux marques italiennes ne fait donc que débuter !

À 78 points d'Aprilia, Honda (117 points) devance encore nettement Suzuki (81) mais les Rouges - de Tokyo ! - doivent se méfier d'Alex Lowes qui a fourni devant les siens - et son frangin Sam ! - deux belles prestations au guidon de sa GSX-R1000 !

Sam et Alex Lowes - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Certes, le n°22 a tourné en moyenne une seconde au tour moins vite que le n°66. Mais comparé à la dernière manche courue à Imola, la progression est énorme puisqu'en Italie, Alex comptait près d'une minute de retard sur le n°65, alors vainqueur.

Paul Denning, patron de l'écurie Suzuki Voltcom Crescent affirme que Donington a marqué un changement : "Nous avons définitivement franchi un cap avec l'électronique Marelli : la moto répond comme il faut aux modifications", assure-t-il.

"Les opérations basiques sur le moteur sont plus stables et faciles pour les ingénieurs et au final, nous avons pu commencer à travailler sur les détails habituellement abordés durant les week-end de course". La période d'adaptation à la nouvelle électronique serait enfin passée pour Suz' ? L'épreuve portugaise apportera la réponse...

Sixième du classement des constructeurs avec 60 points, BMW peut féliciter Ayrton Badovini et son équipe italienne qui ont décroché une nouvelle cinquième place à Donington Park. Le week-end dernier, le constructeur allemand soulignaient bien les bons résultats d'autres S1000RR...

Ayrton Badovini - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Les Bavarois ont fait le choix de stopper leur engagement officiel il y a deux ans, mais continuent de soutenir les initiatives privées. BMW a ainsi relayé les récentes victoires et nombreux podiums de ses motos en Belgique (championnat allemande IDM), en Italie, en Afrique du Sud, en Australie et en Irlande du Nord (North West 200).

Pour valoriser le travail de "ses" pilotes, la marque de Munich a même instauré un trophée des pilotes qui roulent sur S1000RR. Celui-ci est largement dominé par Matthieu Lussiana : le champion du Brésil compte 133,33 points (!), contre 99,69 pour Michel Amalric (FSBK) et 99,86 pour Lance Isaacs (RSA SBK).

Leon Camier - WSBK Grande-Bretagne (6 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Donington Park

Cumulant 40 points depuis le début de la saison, MV Agusta clôt le classement (EBR et ses 4 points a jeté l'éponge). Seul pilote à développer la F4 RC - qui sera remplacée l'an prochain ! -, Leon Camier s'est surpassé ce week-end, à l'image d'Alex Lowes.

Meilleur chrono de la première séance d'essai libre vendredi matin, le n°2 est de nouveau entré dans le "Top Ten" chez lui à Donington Park et aurait pu enregistrer son meilleur résultat de la saison s'il était resté sur ses roues pendant la seconde manche....

"Je pense que nous aurions pu faire une bonne course mais j'attaquais trop fort pour rester avec Chaz et ça ne l'a pas fait", décrit-il au micro de nos confrères de WorldSBK. Trop agressif dans les Fogarty Esses, le champion anglais (2009) a "trop rebondi sur les vibreurs et s'est étalé de tout son long.

"Je suis frustré mais, pour retenir le positif, nous nous sommes battus avec des pilotes qui ont remporté des courses cette année et c’est donc une bonne chose", analyse "Lionne Kamir". À ce stade de la compétition, quatre hommes sont monté tout en haut du podium SBK : Rea, Haslam, Davies et Sykes... Who's next ?!

Rendez-vous dans deux semaines donc, pour suivre la septième épreuve du championnat du monde Superbike 2015 à Portimao. La première manche portugaise marquera la fin de la première moitié de la saison Superbike. À ne pas rater donc : restez connectés !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !