• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK THAÏLANDE (2 SUR 13)
Paris, le 23 mars 2015

Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

La deuxième épreuve du World SBK 2015 s'est disputée hier à Buriram, en Thaïlande. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses thaïlandaises.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Thaïlande

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Buriram (pour les retardataires, lire WSBK Thaïlande (1) : Rea éclipse ses adversaires !, WSSP Thaïlande : Wilairot, vainqueur (surprise) à domicile ! puis WSBK Thaïlande (2) : le Ninja Rea écrase la concurrence).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au double vainqueur !

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Jonathan Rea, 1er (x 2) :
"C'était un week-end parfait pour moi, avec la pole position et deux victoires, nous ne pouvions pas demander plus. La moto peut toujours être améliorée, mais dès le début du week-end la Ninja ZX-10R était à un très bon niveau. Mon rythme était vraiment rapide, donc nous n'avons pas nécessairement cherché plus car cela aurait pu nous perdre. Notre réglage par défaut en ce moment est bon, j'ai assez confiance pour repousser les limites et comprendre la moto".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

"Je n'ai pas obtenu beaucoup de doublés dans ma carrière, mais j'ai eu la chance d'en avoir. Ils ne sont pas si fréquents, donc je veux savourer ce moment. Demain nous reviendrons sur ce que nous avons fait, puis nous profiterons des journées suivantes".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Leon Haslam, 2ème (x 2) :
"L'équipe a fait un excellent travail. Entre les deux courses, nous avons fait un grand pas en avant mais Rea était tout simplement trop rapide aujourd'hui. Nous avons décidé d'utiliser un pneu plus dur à l'avant et peut-être qu'avec le plus tendre, nous aurions pu être plus rapides dans la première partie de la course, mais il ne nous garantissait pas de tenir en termes de distance. En tout cas je suis heureux de mon week-end, surtout parce que nous nous sommes vraiment améliorés par rapport à vendredi. J'ai hâte d'arriver à Aragon ! Être sur le podium lors des deux premières épreuves de la saison est sans aucun doute un excellent point de départ".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Tom Sykes, 3ème puis 5ème :
"En étant premier podium de l'année durant la première course, nous nous dirigeons dans la bonne direction. Il faut y aller progressivement. Monter sur le podium n'était pas si mal compte tenu du ressenti que j'avais sur la moto. Je ne suis pas en mesure de faire exactement ce que je veux encore. Quand c'est comme ça, vous ne pouvez pas expliquer comment les gars ont terminé devant vous. Nous avons essayé tout ce que nous pouvions et au final, une troisième place est acceptable dans notre situation".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

"Je me suis fait piéger dans le troisième virage au premier tour de la deuxième course et j'ai perdu quelques places à cause de ça. Après nous avons eu quelques petits soucis et mes entrées en virage étaient un peu difficiles à gérer. Nous allons continuer à travailler et essayer d'améliorer la moto".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Alex Lowes, 7ème puis 3ème :
"Je suis vraiment heureux de revenir sur le podium ! Ce n'est qu'une troisième place, mais pour nous cela signifie beaucoup après Phillip Island ! J'aurais vraiment dû monter sur les deux podiums aujourd'hui, j'ai juste commis une petite erreur en essayant de rattraper Leon et obtenir la deuxième place. Nous avons tous travaillé dur dans l'équipe, mais le résultat est là : nous sommes de retour sur le podium et dans le groupe de tête. Si nous pouvions rester un peu plus constants sur le reste de l'année, ce serait une grande saison pour nous".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

"Je n'ai pas bien compris la pénalité, c'est un peu dommage : Salom est sorti sur le gazon synthétique au virage 4 et a coupé, si bien que Troy et moi sommes évidemment passés devant lui et quand nous sommes arrivés au virage suivant, un drapeau jaune était levé ! Honnêtement, je n'y ai pas vraiment pensé. C'est décevant car deux Tops 6 auraient été bon, mais c'est comme ça. Sans cette erreur, le week-end aurait pu être très bien. Je suis vraiment content de ma deuxième course, j'ai été assez agressif au début mais j'ai fait une solide course et c'est une excellente façon de remercier l'équipe pour son travail acharné. Maintenant, je peux me concentrer sur le maintien de ce rythme, pour le prochain tour en Aragon !"

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Jordi Torres, 4ème (x 2) :
" Je suis vraiment satisfait du travail accompli ce week-end. Nous avons loupé une séance mais nous nous sommes bien rattrapés. La séance FP2 (la seconde séance libre du vendredi après-midi, NDLR) est importante pour moi car j'apprends les nouveaux circuits pendant la première séance d'essai et j'ai besoin de la deuxième pour mettre en place ma base de travail. Puis le samedi, je dois me concentrer sur ma vitesse en vue des qualificatifs et de la Superpole"

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Quand je me suis retrouvé derrière Sykes en course, j'ai repensé à Phillip Island où j'ai chuté en essayant de le dépasser. J'ai décidé de rester calme et de l'étudier pendant la première manche, sans prendre de risques. Cela a été utile pour moi en seconde manche. Au final, j'ai terminé à la même place mais j'apprends, tour après tour. Comme je dis toujours, l'Aprilia RSV4 a été faite pour gagner et je ne serai pleinement satisfait que lorsque j'atteindrai cet objectif !"

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Sylvain Guintoli, 5ème puis 6ème :
"Pendant la première course j'ai évidemment fait de mon mieux, mais nous étions trop loin du rythme du groupe de tête. J'ai fait tout ce que j'ai pu, mais il s'est avéré que j'ai roulé un peu tout seul vers la cinquième place. La deuxième course a été beaucoup plus amusante, même si nous avons eu un petit problème technique qui m'a contraint à partir de la dernière place sur la grille. J'ai pris un excellent départ et très bien négocié les deux premiers virages, mais je me suis un peu trop emballé ensuite et j'ai freiné trop tard au virage 5 où j'ai perdu trois places. Enfin, j'ai livré une grande bataille avec mon coéquipier, c'était plus divertissant ! J'ai fait mon meilleur temps en fin de course. Il était probablement plus rapide que mon temps de qualification, c'était super mais difficile d'être constant".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

"Ce n'est que ma deuxième épreuve sur la moto et je souffre encore de ma blessure au cou dans ces conditions chaudes. Mais nous avons maintenant roulé sur deux pistes aux caractéristiques différentes et nous pouvons voir que notre rythme n'est pas aussi bon que ceux de nos rivaux. Nous avons notre base de travail et nous devons essayer de nous améliorer dans des domaines clés. Même si nous ne nous battons pas en ce moment pour la victoire, nous cherchons encore des solutions et cela nous permettra d'atteindre les résultats que nous visons".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Matteo Baiocco, 6ème puis 8ème :
"Je suis satisfait d'avoir progressé tout au long de ces deux courses. Même en qualifications nous avons vu que nous pouvions être dans les huit premières places, et nous pouvons y rester en course également. J'ai pris deux bons départs, j'ai suivi le rythme jusqu'à la fin. J'ai beaucoup muri depuis Phillip Island et nous nous dirigeons maintenant vers Aragon avec un moral au beau fixe. Je suis également très heureux pour l'équipe car les gars ont travaillé très dur. La moto fonctionne bien et être le premier des pilotes Ducati à franchir la ligne d'arrivée nous rend heureux, mon équipe et moi".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Michael van den Mark, abandon puis 7ème :
"Nous avons eu un petit problème technique qui nous a éliminés de la première course, mais malheureusement ce sont des choses qui arrivent. C'est dommage car j'allais alors de plus en plus vite. En deuxième manche, je me suis senti vraiment bien mais mon départ n'avait pas été aussi bon. J'ai aussi fait quelques erreurs dans les deux premiers tours, j'ai même élargi à un moment donné, j'ai donc dû revenir. À la fin, j'ai eu une belle bagarre avec Sylvain et j'ai senti que j'étais plus rapide que lui, mais pas assez pour m'éloigner. J'ai donc décidé de rester derrière pour essayer de le passer dans le dernier tour. Nous nous sommes bien battus et même si j'ai franchi la ligne d'arrivée en premier, ils m'ont fait perdre une place car je suis sorti de la piste en tentant un dépassement dans le dernier virage. J'ai tout de même apprécié cette deuxième course et je pense que nous avons beaucoup de points positifs à retenir pour notre retour en Europe".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Randy de Puniet, 13ème puis abandon :
"Ca a été difficile pour moi dès le premier jour... Nous avons eu du mal avec le freinage et essayé beaucoup de choses. La première course se déroulait bien car j'étais dixième après 12 tours, pas loin du Top 6 et même si je n'étais pas aussi confiant que je l'avais espéré, j'améliorais considérablement mes chronos. Après 12 tours, j'ai lutté sur les freinages et je n'ai pu terminer que 13ème".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

"En seconde manche malheureusement, nous avons eu un problème de moteur. Nous devons oublier cette course et repartir de zéro en Aragon. Les seuls points positifs sont que je suis en bonne forme et impatient de rouler à Calafat dans dix jours pour essayer le nouveau système Marelli, parce que chaque étape est importante pour nous. L'équipe a travaillé très dur et c'était super pour Alex de terminer sur le podium. Nous savons que c'est possible, nous avons juste besoin de tout mettre en ordre maintenant".

 WSBK Thaïlande (2 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Buriram

Sylvain Barrier, 14ème puis 13ème :
NC.

Christophe Ponsson, chute puis abandon :
"Je suis content de ma première Superpole mais déçu par la journée de course avec une chute et un problème électronique. Il est temps de rentrer en Europe !". (Via Twitter)

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Buriram !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !