• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2016 - VALENCE (18 SUR 18)
Paris, le 14 novembre 2016

Déclarations et analyse du GP de Valence MotoGP 2016

Déclarations et analyse du GP de Valence 2016

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto de Valence 2016 remporté par Jorge Lorenzo pour sa dernière course avec Yamaha.

Imprimer

Page 3 - Valence : ils ont dit aussi...

Pol Espargaro, Yamaha-Tech3 (6ème en qualifs et 6ème en course - 8ème au général) : "C’était ma dernière course pour le team Monster Yamaha Tech3 et ce résultat est une belle manière d’achever ces trois années passées ensemble. Comme lors de la manche inaugurale, je termine meilleur pilote indépendant. La saison a été par moment difficile et malheureusement je manque le trophée de meilleur pilote satellite, mais nous avons fait tout notre possible. Je voudrais remercier toute l’équipe pour son travail. C’est avec eux que j’ai appris à piloter une MotoGP. Nous avons passé de bons moments et d’autres un peu moins bons. Notre première année ensemble fut excellente, la seconde fut nettement plus compliquée et en 2016, nous avons essayé de gérer au mieux".

"Concernant le Grand Prix en lui-même, je pense que les premiers tours ont été décisifs et j’ai perdu pas mal de temps à ce moment de la course. Dommage car mon rythme était ensuite assez similaire à celui des pilotes factory. Mon frère Aleix a passé sa course derrière moi, mais je ne savais pas s’il avait du mal à rester au contact ou s’il avait l’intention de me passer. Heureusement j’ai pu le garder sous contrôle. J’ai ensuite rattrapé Andrea Dovizioso, qui a fini intercalé entre nous deux. Encore une fois, j’aimerais remercier tous les membres du team pour ce qu’ils ont réalisé durant ces trois ans. Je garderai en moi de très nombreux souvenirs de Tech3".

 Andrea Dovizioso - Ducati Team (5ème en qualifications et 7ème en course - 5ème au général) : "Je suis un peu déçu car j’espérais terminer l’année en me battant pour le podium, mais j’ai eu un souci à l’avant dès le premier tour. Mon feeling avec la moto était différent comparé aux essais et je n’ai pas réussi à réduire l’écart comme je l’aurais voulu. C’est dommage, j’aurais vraiment voulu me battre pour le podium sur ce tracé où j’ai toujours eu du mal, car je pense qu’il était accessible".

"Quoi qu’il en soit, terminer cinquième du général était mon objectif. Et quand on repense que j’étais seulement onzième du général après quatre courses, je pense que nous pouvons être satisfaits de ce résultat final. Je suis également content de poursuivre l’aventure avec Ducati ces deux prochaines années. Nous voulons désormais nous battre pour encore mieux".

Cal Crutchlow-Honda LCR (11ème en qualifs et chute en course - 7ème et premier privé au général) : "Je ne me suis pas vraiment senti à l'aise tout au long du week-end. Nous avons eu du mal à trouver la bonne direction dans la mise au point de notre moto, bien que les choses se soient légèrement améliorées pendant la course. Après dix tours j’ai pu imprimer un rythme convenable qui m’a permis d’attaquer davantage […] mais je suis parti à la faute en voulant repousser les limites de la moto".

 "Avec mon équipe nous avons vécu une saison incroyable. Je pense avoir fait de mon mieux au niveau du pilotage même si je souhaite encore progresser dans ce domaine. La deuxième partie de saison a vraiment été bénéfique avec ces deux victoires et ces deux autres podiums. Nous avons même plus de succès que certains pilotes d'usine (spéciale dédicace à Pedrosa, Vinales ou encore les Ducati boy's, NDLR !). Nous devons à présent nous enrichir de tous les points positifs en vue de 2017. L'équipe LCR Honda a réalisé un travail brillant tout au long de l'année. Ça n'a pas toujours été facile avec notre moto, même chose pour Marc et Dani qui disposaient d'un matériel semblable".

Nicolas Goubert - boss du programme MotoGP Michelin : "Ce fut un très bon week-end pour nous et nous sommes particulièrement satisfaits du résultat que nous avons atteint. Nous avions apporté l’un des nouveaux profils de pneu avant sur lequel nous travaillons pour 2017. Tous les pilotes ont pu le tester et nombreux ceux qui l’ont choisi pour la course. C’est une indication claire que nous allons dans la bonne direction pour l’année à venir et que les pilotes sont satisfaits de notre offre. Aujourd’hui, nous avons vu le record du tour et le record de la course tomber. Hier, c’était le record de la piste qui avait été effacé. C’était déjà arrivé lors de la première course de la saison au Qatar, ainsi qu’à Misano".

"Nous sommes heureux d’avoir obtenu de tels résultats, car ils montrent notre progression tout au long de la saison et pas uniquement sur une course. Nous savons qu’il nous reste beaucoup de travail et nous commencerons dès mardi avec les premiers essais pour 2017. Globalement, nous sommes satisfaits de la tournure des évènements en 2016. Nous avons eu des problèmes à solutionner et nous pensons que nous avons réussi à faire face à tous les challenges auxquels nous avons été confrontés. Toute l’équipe Michelin a travaillé très dur et je voudrais remercier tous les membres de notre team pour leur professionnalisme et leur engagement. Nous espérons tous encore plus de succès la saison prochaine"

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !