• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK FRANCE (11/13)
Paris, le 3 octobre 2016

Déclarations des pilotes World Superbike à Magny-Cours

La onzième épreuve du World SBK 2016 s'est disputée ce week-end à Magny-Cours, en France. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses françaises.

Imprimer

Déclarations de la 2nde manche WSBK

Chaz Davies, 1er :
Cette journée n'a pas été facile du tout. J'ai saisi l'occasion quand elle est apparue mais honnêtement, je ne m'y attendais pas. J'ai eu du mal assez vite, tournant dans le même rythme que vendredi , dans les 1'38 et demi. J'ai aussi eu du mal à dépasser les Kawasaki, car je ne voyais pas où le faire à moins de prendre de gros risques. J'ai donc dû laisser la course venir à moi. C'est ce qui s'est passé finalement, lorsque Jonathan et Tom se sont écartées tous les deux à la sortie de l'épingle, j'ai juste profité de l'opportunité et j'ai attaqué pour mettre une certaine distance entre eux et moi. Ca a été l'un des week-ends les plus importants de ma carrière, parce que nous avons gagné dans des conditions très différentes. Nous avons récolté les fruits d'un dur labeur avec toute l'équipe".

Jonathan Rea, 2ème :
J'ai essayé de planifier mon dépassement sur Tom parce qu'il est fort en ce moment et qu'il est difficile de le doubler de toute manière. Mon attaque au freinage a malheureusement permis à Chaz de passer devant nous. Ensuite, j'ai de nouveau dû essayer de passer Tom, mais le retard sur Chaz était déjà trop important. J'ai peut-être passé trop de temps derrière Tom, mais en même temps il pilote si bien. Je suis content de ma course parce qu'aujourd'hui, la deuxième place était le meilleur résultat que je pouvais obtenir et je suis satisfait de mon pilotage".

(Jonathan Rea, suite)
"Nous devons améliorer le réglage de la moto dans certains domaines, mais tout bien considéré, je suis satisfait du résultat. L'écart est de 48 points maintenant et il est agréable d'augmenter l'avance au championnat, même si ce n'est que d'un point au Lausitzring la dernière fois et d'un autre point ici ! Les championnats peuvent se jouer à un point, chacun d'eux est important. Si nous pouvons simplement faire une fin de saison propre , alors nous pourrons remplir notre mission".

Tom Sykes, 3ème :
La moto marchait vraiment bien en début de course et je pouvais assez facilement aligner ds chronos en 1' 37. Malheureusement, pour la toute première fois ce week-end, notre rythme a baissé et je suis déconcerté à ce sujet. J'ai eu du mal à maintenir ma vitesse sur l'angle... il va falloir que nous étudions cela. Le vendredi nous avions été très rapides et réguliers, mais aujourd'hui, nous avons connu quelques problèmes en deuxième partie de course. Nous avons cependant été plus constants ce week-end, et nous progressons pas à pas. Mais nous sommes malheureusement déjà tard dans la saison. Au moins, sommes-nous en mesure de nous battre devant et tout près de la victoire en course".

Leon Camier, 4ème :
Je suis vraiment content pour être honnête. Je ne m'attendais pas à être à cette place à la fin de la course. Nous avons fait quelques changements pour la course, mais je ne me sentais pas à l'aise sur la moto et je ne suis pas parvenu à tenir le rythme pour rester avec la Kawasaki. Nous avons néanmoins fait du bon travail et je pense que c'est un accomplissement. Nous progressons au fur et à mesure et je pense que Jerez ne sera pas si mauvais pour nous. En revanche, le Qatar sera plus difficile. Nous essaierons de faire de notre mieux à Jerez, ensuite nous verrons pour le Qatar".

Michael van den Mark, 5ème :
Les réglages que nous avons essayés au warm-up n'avaient pas vraiment fonctionné, si bien que nous avons utilisé ceux en FP2, la seule longue séance que j'ai eue ce week-end. Mon départ et premier tour étaient super. J'avais un rythme constant, juste un peu plus lent que ce que j'espérais. Une fois passé Camier, j'ai essayé de m'éloigner mais cela n'a pas été possible. Il est repassé devant moi et je n'ai simplement pas réussi à rester avec lui. En fin de compte, la cinquième place n'est pas un mauvais résultat. Nous avons marqué de nouveaux points importants et nous avons maintenant en main une quatrième place solide au championnat. Espérons que dans deux semaines à Jerez, nous serons en mesure de nous battre à nouveau pour la gloire".

Lorenzo Savadori, 6ème :
Même aujourd'hui nous avons fait une bonne course, nous ne pouvions pas en faire davantage. Depuis vendredi nous avions quelques problèmes en termes de réglages, mais ce matin au warm-up nous avons été en mesure de faire un petit pas en avant, ce qui nous a permis d'obtenir cette sixième place. Nous aurions pu faire un peu mieux si nous avions été un peu mieux réglé. J'ai malheureusement ressenti une forte baisse des pneus après les sept premiers tours, et cela m'a ralenti de presqu'une seconde au tour, puis j'ai stabilisé en essayant de contenir au maximum le patinage. Je tiens à remercier IodaRacing et Aprilia pour ce bon travail, pour ce week-end très positif pour moi".

Sylvain Guintoli, 8ème :
C'était correct aujourd'hui en fait, j'ai le sentiment d'avoir tiré le meilleur de la YZF-R1, d'avoir bien roulé et d'avoir eu un bon rythme. Nous savions après les essais que nous manquions de rythme pur et simple, et cela s'est vérifié pendant la course. Je ne suis évidemment pas satisfait de la position mais en termes de pilotage, je sens que j'ai fait une bonne course et je suis impatient d'aller à Jerez".

Matthieu Lagrive, 15ème :
J'ai compris que ça allait être difficile quand j'ai lutté pour rester avec le groupe dès le premier tour : je ne suis plus habitué à ces allures rapides. Je n'ai pris confiance qu'en fin de course, mais il était trop tard pour rattraper les pilotes qui étaient devant moi. Je suis néanmoins très heureux. Ce week-end m'a donné des émotions fortes que je ne suis pas prêt d'oublier. Merci à l'équipe de Pedercini d'avoir cru en moi".

.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !