• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRALIANGP - DEBRIEFING
Paris, le 28 octobre 2019

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Australie 2019

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Australie 2019

Déclarations des principaux pilotes à l'arrivée du Grand Prix d'Australie Moto GP 2019, où Marc Marquez a de nouveau joué au chat et à la souris avant de faire craquer Maverick Viñales tandis que Johann Zarco terminait dans les points pour sa première course sur la Honda LCR, loin devant Jorge Lorenzo complètement perdu sur sa RCV officielle...

Imprimer

Marc Marquez, Honda officielle n°93 (3ème en qualifs, 1er en course et champion du monde 2019) : "j'ai pu suivre Viñales et préparer tranquillement la victoire"

"Ce fut un week-end fou avec la météo et tout le reste ! Maverick était très rapide aujourd'hui, mais j'ai pu le suivre pour commencer à préparer tranquillement la victoire. Viñales a commencé à attaquer très fort et très vite devant, mais je savais que si je pouvais rester avec lui pendant quatre ou cinq tours la victoire était possible.Le team Repsol Honda a fait un excellent travail avec le temps limité que nous avons eu. Nous avons dû faire un pari sur le pneu arrière tendre, à la fin c'était limite, mais on a réussi. C'est  vraiment spécial de remporter cette 55ème victoire avec Honda, je me sens incroyablement bien avec eux".

Cal Crutchlow, Honda LCR n°35 (6ème en qualifs et 2ème en course ) : "je n'avais ni le grip ni la moto pour pouvoir suivre les leaders"

"Je savais qu'aujourd'hui j'avais le rythme pour monter sur le podium, indépendamment des essais libres de vendredi. Nous avons travaillé dur pour ça et trois podiums cette année sont toujours bons à prendre. C'est dommage que Maverick (Viñales, NDLR) soit tombé, mais de toute façon j'étais sur le podium et nous devons être satisfaits de notre rythme aujourd'hui.Je n'avais ni le grip ni la moto pour pouvoir suivre Marc (Marquez, NDLR) ou Maverick donc j'étais loin derrière. Pendant les cinq derniers tours j’ai dû gérer mon pneu arrière et je me dirigeais tranquillement jusqu'à l'arrivée, mais il a commencé à pleuvoir dans le dernier tour ! Je suis vraiment très heureux de faire un podium ici en Australie après ce qui s’est passé l’an dernier (cheville cassée, NDLR).  A un moment donné, je ne pensais pas pouvoir revenir. Je remercie Honda et mon équipe qui a très bien su me préparer une moto capable de monter sur le podium aujourd’hui. Nous savons que nous avons eu de la chance de terminer deuxième place car Maverick méritait d’être sur le podium, mais c’est génial de monter sur le podium avec mon pote Jack (Miller, NDLR)".

Jack Miller, Ducati Pramac n°43 (9ème en qualifs et 3ème en course ) : "un week-end que je n'oublierai jamais"

"C'est un résultat extraordinaire et je suis très heureux pour l'équipe, ils ont fait un travail incroyable! Il est clair que la chute de Viñales m'a permis de monter sur le podium, mais il n'empêche que nous terminons sur le podium de ma course à domicile devant tous mes amis et ma famille. La bataille avec Pecco (son coéquipier Francesco Bagnaia, NDLR) a été passionnante et m'a donné une motivation supplémentaire pour attaquer jusqu'au drapeau à damier. C'est un week-end que je n'oublierai jamais".

Francesco Bagnaia, Ducati Pramac n°63 (15ème en qualifs et 4ème en course ) : "un grand pas en avant"

"Je ne peux pas être déçu d'avoir été si près du podium, je suis très heureux de ce résultat. Ce fut un bon week-end du début à la fin. Nous avons fait le bon choix de pneus et nous avons bien travaillé en équipe tout le week-end. Ce résultat me remplit de satisfaction et je pense que c'est un grand pas en avant. Nous allons arriver en Malaisie avec beaucoup de confiance et j'ai vraiment hâte".

Joan Mir, Suzuki officielle n°36 (13ème en qualifs et 5ème en course ) : "mon meilleur résultat en MotoGP"

"Ce fut une bonne course aujourd'hui. Je suis très heureux du travail que nous avons accompli en coulisses car toutes les mesures que nous prenons nous aident beaucoup. C’est dommage que les conditions n’aient pas été plus stables ce week-end, car sur le sec je me sentais vraiment bien et j’ai signé mon meilleur résultat en MotoGP (il avait jusqu'à présent terminé 6ème au GP de Catalogne, NDLR). J'aurais aimé qu'il y ait un tour de plus car je me rapprochais du podium, mais finalement il semble que les meilleurs résultats soient à venir et je me sens bien avec la moto".

Andrea Iannone, Aprilia Gresini n°29 (8ème en qualifs et 6ème en course ) : "c’était génial de piloter une Aprilia aux avant-postes"

"Ce fut une course positive pour nous, nous avons bien travaillé tout le week-end. J'ai tout de suite eu de bonnes sensations et je me suis rendu compte dès la première séance d'essais qu'on avait une bonne occasion à saisir. De nombreux détails nous ont aidés, comme les caractéristiques de ce circuit. C'est dommage qu'il y ait eu des contacts car j’ai perdu un aileron et la moto n’était plus parfaitement équilibrée, mais c’était génial de piloter une Aprilia aux avant-postes. Je tiens à remercier tous les gars ici et à Noale (le siège du constructeur italien, NDLR) qui travaillent d'arrache-pied et le PDG qui nous soutient dans notre croissance. J'espère pouvoir leur apporter encore plus de satisfaction. C'est seulement ma première saison avec Aprilia et ce n'était pas vraiment simple, mais on n'a jamais manqué de détermination et d’engagement".

Andrea Dovizioso, Ducati officielle n°4 (10ème en qualifs, 7ème en course et 2ème au championnat du monde) : "nous avons confirmé notre 2ème place au championnat"

"Après avoir été rapide sur la première partie de la course, j'ai trop usé le pneu arrière et mon rythme a baissé par rapport à celui des trois premiers. Dans le groupe de pilotes en lutte pour la quatrième place nous étions tous un peu en difficulté, mais dans le dernier tour je m'étais créé un bonne opportunité. Malheureusement dans le virage 2 la moto m’a échappé, j’ai élargi et j'ai perdu quatre places. Le point positif d’aujourd’hui c’est que nous avons confirmé notre deuxième place au classement général pilotes pour la troisième année consécutive, alors qu'il reste encore deux courses (avec 57 points de retard, Alex Rins troisième ne peut plus revenir, NDLR)".

Alex Rins, Suzuki officielle n°42 (12ème en qualifs et 9ème en course ) : "je suis un peu déçu"

"Je suis un peu déçu car il y a eu plusieurs courses où j'avais un très bon rythme régulier - pas assez pour gagner car Marc est difficile à battre, mais un rythme de podium - et je n'ai pas réussi à le transformer un excellent résultat. Aujourd'hui, j'ai le sentiment que j'aurais pu suivre Cal (Crutchlow, NDLR), mais c'était difficile parce que j'ai commencé loin sur la grille et que j'ai dû beaucoup me battre. Nous devons vraiment travailler sur les qualifications, car être sur les deux premières lignes est crucial. Cela s'est transformé en une sorte de "course de survie" où je devais obtenir le meilleur résultat possible. En tout cas, je suis prêt pour la Malaisie la semaine prochaine".

Aleix Espargarò, Aprilia Gresini n°41 (7ème en qualifs et 10ème en course ) : "comme une course de Moto3"

"C’est un circuit différent des autres et dès notre arrivée je me suis tout de suite amusé. Nous sommes restés au contact du meilleur groupe en lutte pour le podium. La course était sympa avec de nombreux dépassements. Elle ressemblait à une course de Moto3, mais avec des motos beaucoup plus rapides et plus lourdes ! Pour être encore plus compétitif, j’aurais eu besoin de plus d’adhérence à l’arrière. Je n'étais donc pas en mesure de piloter exactement comme je l'aurais souhaité et je devais reprendre du terrain au freinage".

Johann Zarco, Honda LCR n°5 (14ème en qualifs et 13ème en course) : " je conserve la même rage pour la Malaisie"

Jorge Lorenzo, Honda officielle n°99 (19ème en qualifs et dernier en course) : "mon pire résultat depuis mon retour de blessure"...

"Même avant d'arriver je m'attendais à avoir du mal ici, mais on espère toujours que les choses vont s'arranger et qu'on pourra être rapide... Dès les FP1, nous avons dû lutter contre le vent et le froid. C'est mon pire résultat depuis mon retour après ma blessure à Assen, c'est la triste réalité. Dans des conditions normales, la Malaisie devrait mieux se passer. C'est un circuit qui me convient mieux et je pense que nous pouvons retrouver le rythme qu'on avait au Japon".

Résultats du GP d'Australie MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 40'43.729
  2. Cal CRUTCHLOW Honda +11.413
  3. Jack MILLER Ducati +14.499
  4. Francesco BAGNAIA Ducati +14.554
  5. Joan MIR Suzuki +14.817
  6. Andrea IANNONE Aprilia +15.280
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +15.294
  8. Valentino ROSSI Yamaha +15.841
  9. Alex RINS Suzuki +16.032
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +16.590
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha +24.145
  12. Pol ESPARGARO KTM +26.654
  13. Johann ZARCO Honda +26.758
  14. Karel ABRAHAM Ducati +44.912
  15. Hafizh SYAHRIN KTM +44.968
  16. Jorge LORENZO Honda +1'06.045

Non classés

  • Maverick VIÑALES Yamaha 1 Tour
  • Mika KALLIO KTM 3 Tours
  • Tito RABAT Ducati 24 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 0 Tour
  • Danilo PETRUCCI Ducati 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2019 après le GP d'Australie

  1. Marc MARQUEZ Honda 375
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 240
  3. Alex RINS Suzuki 183
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 176
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 169
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 163
  7. Valentino ROSSI Yamaha 153
  8. Jack MILLER Ducati 141
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 105
  11. Pol ESPARGARO KTM 89
  12. Joan MIR Suzuki 77
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 53
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 50
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 8
  24. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 7
  26. Mika KALLIO KTM 2

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lorenzo qui veut retrouver le rythme de Motegi ....où il a fini 17e , c'est à pleurer de rire .....

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires
Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 17 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 13 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Liste des pilotes et équipes du championnat du monde MotoGP 2020

La liste - provisoire - des pilotes et équipes inscrits en MotoGP 2020 vient d'être publiée par la FIM. Les compteurs sont remis à zéro, mais Marquez repart grand favori. On compte toutefois sur Quartararo pour le défier... et sur Zarco, qui mérite de rouler ?!
Pilotes et équipes 1 commentaire
Continental Circus 2019 : Rainey retrouve Roberts et Lawson à Suzuka

Après avoir testé une R1 adaptée à son handicap en Californie (USA), Wayne Rainey s'est envolé pour le Japon : direction Suzuka et son festival Sound of Engine où le champion de GP500 a retrouvé ses compatriotes et anciens rivaux Kenny Roberts et Eddie Lawson... pour rouler devant sa petite famille.
Culture 3 commentaires
Prix des nouveaux Yamaha Tmax 560 et Tech Max 2020

Le nouveau Tmax 560, maxiscooter préféré des Français avec environ 5000 ventes par an, sera vendu au prix de 11 999 euros à partir du 19 décembre 2019 (en hausse de 500 euros).
Scooters 2 commentaires
Officiel : Alex Marquez sur la Honda officielle de Lorenzo en 2020

Fin du suspens concernant l'attribution du plus convoité des guidons de MotoGP pour l'an prochain : le HRC choisit comme pressenti le champion du monde Moto2, Alex Marquez, pour succéder à Jorge Lorenzo sur la RC213V officielle. L'arrivée de l'espagnol forme un inédit duo de "Marquez" chez Honda-Repsol, au détriment par ricochet de Johann Zarco... Explications. 
GP de Valence 2020 84 commentaires
GP de Moto Macao 2019 : mini victoire pour Rutter après un gros carambolage

Auteur de la pole position au guidon de sa BMW S1000RR, Peter Hickman était le grand favori du 53ème Grand Prix moto de Macao. Malheureusement, deux drapeaux rouges successifs ont réduit la course à un seul tour (!). Michael Rutter rafle la mise sur sa Honda RC213V-S... et paye sa tournée !
Décès de Luigi Termignoni, expert italien de l'échappement moto 

Termignoni, la célèbre marque de pots d'échappement est orpheline : son fondateur, Luigi, vient de nous quitter à l'âge de 75 ans. Passionné de moto et de compétition - et de jolies mélodies ! -, l'entrepreneur italien avait su mener sa petite entreprise jusqu'au plus haut niveau.
Zéro alcool au volant ou au guidon ? Matignon redit non !

L'actuel taux d'alcoolémie légal de 0,5 g/l au volant ou au guidon pourrait-il passer à zéro ? Le ministre de l'agriculture Didier Guillaume s'y est déclaré favorable, mais le premier ministre Édouard Philippe et ses services estiment que cette mesure ne serait ni utile et ni réaliste. Explications.
Bilans statistiques 6 commentaires
Marché moto et scooter en octobre 2019 : la vie en rose

Les ventes de motos et de scooters continuent de grimper en France et les 125 cc, moins vaillantes qu'en début d'année, sont relayées par les gros cubes. Selon l'analyse mensuelle du Journal moto du Net, octobre 2019 avec sa hausse de +11,9% s'inscrit globalement dans la lignée des trois premiers trimestres 2019. Bilan complet.
EICMA 2019 : la Streetfighter V4 plus belle que les RS660 et Superveloce 800

Quelle surprise... Pour la dixième fois en quinze ans, Ducati gagne le prix de la plus belle moto du salon EICMA, cette fois grâce à sa Streetfighter V4 (S). Deux sportives italiennes accompagnent le roadster de Bologne sur le podium 2019 : l'Aprilia RS660 et la MV Agusta Superveloce 800.
Eicma Milan 3 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...