• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ESPAGNE (11 SUR 13)
Paris, le 21 septembre 2015

Déclaration et analyse du Superbike à Jerez

Déclaration et analyse du Superbike à Jerez

La onzième épreuve du World SBK 2015 s'est disputée hier à Jerez, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses espagnoles.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Espagne

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Jerez (pour les retardataires, lire WSBK Espagne (1) : Rea, champion du monde Superbike 2015, WSSP Espagne : Kenan Sofuoglu reprend le dessus puis WSBK Espagne (2) : Davies s'impose devant les Aprilia).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs au champion du monde !

Jonathan Rea - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Jonathan Rea, 4ème (x 2) :
"C'est un moment de ma carrière formidable pour moi car j'ai débuté à l'âge de six ans en école de motocross, j'ai passé du temps sur les circuits avec mon père et j'ai grandi dans un environnement de courses, donc j'ai toujours rêvé d'être champion du monde. Me trouver ici et devenir champion du monde est donc incroyable. J'ai du beaucoup travailler, comme un acharné, ma famille a fait des sacrifices et s'est entièrement dévouée, mais surtout, je n'aurais pas pu remporter ce championnat sans Kawasaki. Je tiens à remercier mon team manager Guim Roda, ainsi que Steve Guttridge de KME qui croyait vraiment en moi et m'a donné cette opportunité".

 Jonathan Rea - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

"Je ne réalise pas encore tout à fait. Tout à l'heure sur la piste, lorsque mes mécaniciens mettaient l'autocollant Numéro 1 sur la moto, cela paraissait vraiment étrange, mais je suis tellement heureux et reconnaissant. Il y a eu beaucoup de hauts et il y a eu des bas. Les moments de ce genre sont encore plus spéciaux en raison des défis que j'ai relevés en raison de blessures, une fracture du poignet et une mauvaise fracture du fémur".

 Jonathan Rea - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

"Regarder la lutte entre Colin Edwards et Troy Bayliss au championnat du monde 2002 m'a beaucoup inspiré, à tel point que c'est devenu mon rêve. Je pensais alors : "je veux faire ça". Aussi, je n'ai jamais douté de ma capacité, même dans les moments difficiles. Espérons donc qu'aujourd'hui nous inspirerons nous-mêmes d'autres jeunes pilotes, que cela les incitera à se lancer, ou que les jeunes pilotes qui courent déjà ne renonceront jamais à leur rêve. Pour le moment, j'ai toujours du mal à réaliser, mais je suis champion du monde et j'en suis vraiment fier".

Sykes et compagnie - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Tom Sykes, 1er puis 5ème :
"Je suis globalement assez satisfait parce que nous n'avions jamais gagné sur ce circuit. Si l'on considère l'ensemble de la saison, c'est donc assez convenable. Nous avons eu du mal en seconde manche, peut-être en raison d'un mauvais choix de pneu. C'était le même qu'en première course, et je n'avais déjà pas eu un bon ressenti de l'avant. Mais quand vous gagnez avec un tel écart sur un circuit où vous n'avez jamais gagné avant, cela reste bien. Je pense que si nous avions changé le pneu avant, nous aurions eu une moto toute différente pour parcourir toute la distance de course".

Rea et Sykes - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

"C'est formidable de participer à la victoire de Kawasaki au championnat constructeur. Évidemment, la majorité des points sont venus de Jonathan, mais je pense qu'au cours des années, j'ai aidé à créer un environnement et un package permettant à tous les coureurs de contribuer au premier titre de Kawasaki".

Torres 2ème, Davies 1er et Haslam 3ème - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Chaz Davies, 2ème puis 1er :
"Quelle course cette deuxième manche ! Je pensais qu'il serait très difficile de gagner ici aujourd'hui, mais nous avons bien fait de ne rien changer à partir de la course 1. Les conditions de piste étaient très différentes et ça s'est mieux passé. En première manche, je savais que j'aurais du mal dans les premiers tours. Je pouvais suivre le rythme de Tom dans la seconde moitié de la course, mais la baisse de performance de ses pneus n'est jamais arrivée. Je suis très heureux des résultats obtenus d'aujourd'hui, bien sûr, et c'est vraiment important d'avoir pris de gros points à ce stade du championnat. Je sais que la bataille pour la deuxième place du classement général sera serré et j'espère qu'elle durera jusqu'au Qatar".

 Davies, Torres et Haslam - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Jordi Torres, 12ème puis 2ème :
"Je suis très satisfait du résultat de la seconde course. Je voulais vraiment bien rouler ici à domicile. L'équipe a parfaitement travaillé et je me suis donné à 100% à chaque fois que je suis entré en piste. À partir de la mi-course environ, j'ai du changer un peu mon style de pilotage pour gérer l'usure des pneus. C'était très dur avec cette chaleur, mais nous avons travaillé sur les réglages pendant les essais libres en prenant justement en compte ce facteur. En première manche, je suis bien parti de la grille mais je me suis retrouvé sur le point mort dans le premier virage et j'ai filé tout droit. J'ai essayé de remonter mais je n'avais tout simplement pas le bon feeling avec le frein avant et j'ai dû me contenter de récolter quelques points au championnat"

Davies 2ème, Sykes 1er et Van den Mark 3ème - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Michael van den Mark, 3ème puis 13ème :
"J'ai eu quelques problèmes d'embrayage tout le week-end et le départ de la première course n'a pas été parfait. Je suis parvenu à rester avec les gars, même si je manquais de l'adhérence au début. Lorsque le rythme a un peu baissé, j'ai pu combler l'écart, mais j'ai du attendre avant de pouvoir passer Leon (Haslam) et Jonathan (Rea). J'ai essayé de réduire l'écart sur Chaz (Davies), mais l'adhérence n'était pas là".

Michael van den Mark - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

"La deuxième course était un peu similaire au début et j'ai réduit l'écart lorsque le rythme a commencé à ralentir. J'avais un bon feeling en arrivant derrière Torres et Haslam, je me suis retenu un peu parce que je voyais qu'ils attaquaient vraiment fort. Ensuite, j'ai juste perdu l'avant dans un virage lent et je suis tombé. J'ai pu remonter sur la moto et faire quelques bons chronos avant la fin de la course. Dans l'ensemble, je dois être heureux de ma performance ce week-end. Nous avons finalement eu un week-end sans souci, ce qui est vraiment bon pour ma motivation, et le podium est bien sûr une grande motivation pour toute l'équipe".

 Torres et Haslam - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Leon Haslam, 5ème puis 3ème :
"Les conditions de la deuxième course nous ont aidé. Nous avons travaillé pour résoudre les problèmes d'hier et nous avons réussi. Si j'étais sûr de pouvoir gagner après la FP3, ce n'était plus le cas passée la Superpole : compte tenu de ma position sur la grille de départ, je me serais satisfait d'un podium. J'ai réussi à prendre deux bons départs et à remonter dans les deux courses, mais en première manche, je luttais dans les sorties de virages lents. Nous avons corrigé ce problème pour la seconde manche, mais le podium n'était toujours pas évident car après 9 tours, les pneus avaient déjà commencé à se détériorer. Une erreur était facile. Je suis heureux de ce podium. Je n'y étais plus monté depuis Misano, et y voir deux Aprilia est une satisfaction bien méritée pour l'équipe".

 Sylvain Guintoli - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Sylvain Guintoli, 10ème puis 9ème :
"Ce dimanche a été difficile. Pour être honnête, je pensais que nous pourrions faire un peu mieux que cela, mais nous avons trop lutté. J'attaquais vraiment fort pendant les courses, et peut-être que ce n'était pas la meilleure solution. J'ai juste perdu un peu de mon "mojo", je ne me sentais pas à l'aise. Le feeling n'était pas bon et le rythme n'était pas là, rendant ce dimanche très difficile. Nous avons besoin de nous poser pour tout remettre à plat. Il faut espérer que Magny-Cours sera une autre histoire, c'est une piste que j'aime vraiment et je veux finir la saison solidement donc je vais réfléchir sur ce qui est arrivé ici, sur les raisons de ma lenteur et comprendre comment repartir du bon pied".

 Randy de Puniet - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Randy de Puniet, 16ème puis abandon :
"Les deux courses aujourd'hui ont été difficiles pour moi. Nous avons réglé le problème de freinage ce matin, ce qui était bon mais du coup, j'ai besoin de temps pour adapter mon style de pilotage. En première manche, le frein était constant mais je n'étais pas à 100% à l'aise avec la moto, j'ai roulé toute la course avec les mecs qui ont terminé 13ème, mais j'ai malheureusement fini 16ème. Pendant la deuxième course, ma moto s'est arrêté pendant le tour de reconnaissance, j'ai donc du la pousser jusqu'à la grille. C'est un nouveau week-end à oublier et j'espère vraiment avoir plus de chance à Magny-Cours pour ma course à domicile".

De Puniet et Ponsson - WSBK Espagne (11 sur 13) Déclarations et analyse du Superbike à Jerez

Christophe Ponsson, 21ème puis 15ème :
NC.

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Jerez !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !