• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI LECTEUR
Montée du Castellet, le 27 octobre 2001

Danse avec la zone rouge

Danse avec la zone rouge

Tom, le vendeur de Yamaha Toulon, m'avait dit que je pourrais l'essayer quand je voulais cette TDM qui m'intrigue depuis longtemps. Faut dire qu'elle a une drôle de gueule quand même cette moto, moitié trail et moitié routière sportive...

Imprimer

Ca m'a pris à midi : Tom, le vendeur de Yamaha Toulon, m'avait dit que je pourrais l'essayer quand je voulais cette TDM qui m'intrigue depuis longtemps. Faut dire qu'elle a une drôle de gueule quand même cette moto: moitié trail de par son allure générale, moitié routière sportive si on regarde ses pneus et son cadre (Deltabox) enfin bref un hybride unique sur le marché. Les Macadam90 qui la chaussent ne m'inspirent pas plus confiance que ça mais bon on verra bien.

Le Twin est en route, le son est sympa, j'enclenche la 1ère et me lance dans les embouteillages du centre-ville. La hauteur de selle me convient parfaitement, les 2 pieds touchent par terre, le rayon de braquage n'est pas aussi réduit que sur mon F650GS mais ça passe bien quand même. Le guidon est moins large que ce que je pensais et nettement plus proche d'une routière classique que d'un trail, je vais devoir m'adapter.

A la sortie de Toulon je m'engage sur l'autoroute et le twin m'emmène rapidement à des vitesses prohibées. Pas de grosses sensations, pas un gros couple en bas, mais l'efficacité est là. Les gorges d'Ollioules sont rapidement mais prudemment franchies : le freinage ne me paraît pas franc et je préfère attendre la montée du Castellet pour ouvrir vraiment. Chaque dépassement de véhicule s'effectue tranquillement, juste en tournant la poignée droite.

Arrive la 1ère épingle en bas de la montée, on va voir ce qu'elle a dans le ventre, j'ouvre en grand. Au 1er virage je suis rassuré sur le freinage, il n'a pas un mordant terrible mais ça freine. A la sortie du virage j'envoie la sauce et le moteur monte dans les tours. Quoi ? Déjà en zone rouge ? Eh oui, chez Yamaha on pense qu'un twin ne doit pas monter au delà de 8 000 tr/mn apparemment. Je serais curieux qu'on m'explique pourquoi et ce, pour au moins 2 raisons : mon petit mono de 650 cc est en zone rouge à 7 500 tr/mn, un bi de 850 cc ça devrait être un ton au dessus, non ? En outre sur le SV650 le couple maxi est à 7 400tr/mn, la puissance maxi à 9 000tr/mn et la zone rouge à... 10 500tr/mn alors que le couple maximum de la TDM est à 6 500 tr/mn et sa puissance maxi à 7 500tr/mn soit à peine 500 tr avant la zone rouge... En clair, la puissance arrive entre 6 500 et 7 000tr et on ne peut pas profiter de l'allonge du bi si on veut respecter un tant soit peu la mécanique. A moins que Yamaha ait vraiment pris trop de marge de sécurité et que pénétrer dans la zone rouge (disons jusqu'à 8 500 tr) ne pose aucun problème sur une TDM.

J'enchaîne les virages sans soucis, les accélérations sont sympathiques, le freinage efficace, la vie est belle... Dans un virage à droite le repose-pied me rappelle à l'ordre, me montrant ainsi que les Mac90 ne sont pas si mauvais que leur réputation le laisse supposer et que cette moto est très facile à prendre en main.

Arrivé devant le circuit, demi-tour et direction Toulon. J'ai de plus en plus l'impression d'être sur un vélo et cette moto me plaît de plus en plus. Sur l'autoroute, le 160 est très vite atteint, et on se retrouve peu après à 190. Pas de souci, la tenue de route reste très bonne, et la protection est même surprenante.

En résumé, Miss TDM est une excellente moto qui me plaît beaucoup. Si je peux dire que je ne changerais pas ma monture actuelle pour d'autres motos, je n'en suis pas aussi sûr en parlant de la TDM... Oh bien sûr il faudra que je surveille la zone rouge de très près et que je réduise d'une dent le pignon de sortie de boîte, histoire de retrouver un poil de sensations en bas, mais je pense qu'il va falloir que je me penche sérieusement sur son cas...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
La TDM 850 Quelle grande moto. Proprio d'une XJR 1300 SP de 2000, et d'une super ténérée, je me fais aborder par un voisin qui me demande de lui monter la même alarme avec demarrage à distance sur sa TDM que sur ma Super T. Je lui vante les qualités , il me dit que c'est pas la peine, qu'il l'a met en vente. Combien? C'est qu'elle a une sacrée belle gueule cette moto. Je négocie et c'est parti, ma troisième moto pour 1600 euros (75000 km), 4TX de 2001. Fera t'elle mieux que Super T qui est ultra polyvalente quoique bourée de défaut. Je découvre la moto sans grand enchantement. Rayon de braquage qui oblige à s'y prendre plusieures fois, difficulté à trouver la position pour les pieds, et impossibilité de se mettre debout sur les reposes pieds. garde au sol inferieur à la super T (qui de ce point de vue est une réference), jeu dans la colonne de direction, bref rien de trés entoushiasmant. Puis viennent les problèmes, un voisin me signale qu'il juge le bruit du moteur pas normal, Cata, un litre d'huile ne suffit pas à revenir au niveau mini, dire que mon frère me l'a emprunté pour une grande virée, je crois que j'ai faillit tout perdre, pourtant j'avais déjà eu l'occasion de rajouter pas mal d'huile, en conclusion la TDM peut consommer beaucoup d'huile et faut verifier trés souvent. Même avec de l'huile du bruit, je me lance et démonte, la chaine de distribuion est en cause, je la commande avec des roulements de colonne de direction neuf, je remet le tout comme il faut, je règle le jeu aux soupapes et me revoilà reparti quelques jours. Le ventilo s'allume plus souvent qu'à son tour, plus une goutte de liquide de refroidissement, mon frère toujours lui a encore été faire un tour, finalement moi j'ai trés peu roulé avec, je verifie le clorstat, c'est bon, mais je constate que le boitier n'est pas etanche, en plus du joint je rajoute de joint Black (haute temperature) et le prob du refroidissement est définitivement réglé. J'ajoute les deux pneus dunlop road, et j'arrète les frais. maintenant je décide de rouler. Je roule, roule ,roule, et chaque fois plus je découvre une moto sacrément attachante, extremement facile quand on a pris le temps de la prise en main. Une partie cycle confortable, qui permet de jouer à se faufiler dans tous les petits trous en ville,de se tenir droit comme un prince quand on enroule sur voie rapide , d'acceuillir trés dignement ses passagers (c'est mieux quand ils ne sont pas trop lourds mais pour ça un reglage est prévu) en l'occurence ma femme ou ma fille de 6 ans dont les pieds se placent naturellement sur les reposes pieds. Une moto au moteur vibrant et vivant qui cogne comme un tracteur tout en bas, et devient velu aux environs de 4000 tr/mn et plus, c'est fou comme on s'yattache, un couple suffisant pour qu'on ne dise jamais d'une TDM qu'elle est ennuyeuse (elle ne peut pas l'être), et des performances trés honorables dans un confort que lui environ tous les roadster voir même les sportives. Au fil des jours rouler avec cette moto devient du pur plaisir tant elle se révèle capable de faire ce que vous voulez. Pero j'adore retarder mes débuts de virage pour la coucher au dernier moment et offrir le spectacle des capacités de ce merveilleux jouet. La TDM se veut une moto à part et rouler avec en 2009 alors qu'elle est de 2001 sucite toujours des regards désireux et envieux. La TDM se la pète et elle à raison car elle possède en elle des ingredients que toutes les motos n'ont pas. TDM=Moto Plaisir!!!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Temps forts, déclarations, classements : le bilan du GP du Japon MotoGP 2022

Le GP du Japon n'a pas souri aux trois prétendants au titre MotoGP : Aleix Espargaro termine pour la première fois hors de points, Francesco Bagnaia s'est pris les pieds dans le tapis et Fabio Quartararo finit à une modeste 8ème place. L'officiel Yamaha reprend néanmoins un peu d'air au Motegi, où Jack Miller remporte sa première victoire 2022.
Les têtes couronnées du MotoGP sont tombées au GP d’Aragon 2022

Marquez, Mir, Quartararo... Aucun champion MotoGP n’a franchi la ligne d’arrivée en 2022 à Aragon : le n°93 Honda a abandonné, le n°36 Suzuki était forfait et le n°20 Yamaha a chuté. "El Diablo" perd gros au championnat face à Bagnaia, A. Espargaro et Bastianini, tous montés sur le podium espagnol !
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Sportive 1 commentaire
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

PARCOURS

  • 60 km
  • Toulon - Montée du Castellet

POINTS FORTS

  • Excellente partie cycle
  • Facile à prendre en main
  • Moteur puissant et coupleux même si un poil plus de sensations serait bienvenu
  • Position et confort très bons
  • Protection très bonne avec la bulle d'origine, du moins quand on fait 1,68m

POINTS FAIBLES

  • Zone rouge trop basse
  • Roue avant de 18 (pas courant comme taille de pneus). Du 19 permettrait de monter des pneus trails
  • Les rétros ne permettent pas de voir juste derrière la moto, il manque 1 ou 2 cm aux tiges qui les supportent
  • Course du sélecteur trop longue (pas facile de passer de 1ère en seconde sans s'arrêter au point mort)
  • Tous les TDM ont les collecteurs d'échappement de couleur rouille, c'est externe ou y a vraiment un problème ?
  • En savoir plus...