• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TCHATS EN DIRECT
Paris, le 7 octobre 2007

Daniel Sartor (Dream Cup) : un tremplin pour les filles vers la compétition

Daniel Sartor (Dream Cup) : un tremplin pour les filles vers la compétition

Retranscription du tchat qui a lieu le 6 octobre 2007 à 11h00 en direct du stand Moto-Net.Com au Mondial du 2 roues 2007 : perspective 2008, règlement... Daniel Sartor, organisateur de la Dream Cup, a répondu à vos questions.

Imprimer

Question de ckoica : Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est la Dream Cup ?
Daniel Sartor, organisateur de la Dream Cup : Bonjour. La Dream Cup est une course exclusivement réservée aux filles. Elle est un peu la suite de précédentes courses qui ont eu lieu dans les années 80, où les filles courraient sur des 250 et des 400 cc. La Dream Cup est une coupe, un challenge réservé aux filles qui souhaitent se lancer dans la compétition et qui ne souhaitent pas le faire directement dans les compétitions officielles, qui sont mixtes. Cette formule est un tremplin. Elle doit permettre aux filles d'oublier leurs appréhensions, de se rassurer, d'apprendre. Lorsqu'elles se sentent plus assurées, alors elles pourront se lancer avec les garçons. L'objectif de la Dream Cup n'est pas bien entendu de faire du sectarisme ou du sexisme. L'idée est partie du constat que sur les circuits il y avait très peu de filles, bien que beaucoup aimeraient, souhaiteraient, envisageraient peut-être un jour participer. Mais voila,. . . les garçons sont rapides, et pas très cordiaux lorsqu'ils sont sur leur machine, cela fait peur. . . Je crois qu'avec la Dream Cup les choses changent. Les garçons apprécient de rouler avec les filles, ils se montrent plus cordiaux, car les filles, elles envoient, et elles le font proprement. . . .

Tchat Moto-Net. Com avec Daniel Sartor - organisateur de la Dream Cup

Question de maxx : Pourquoi séparer les filles des garçons ?
D. S. : Bonjour. Je pense avoir répondu à ta question avec ma réponse précédente. Je ne crois pas que les filles se sentent de faire directement de la compétition avec les garçons, beaucoup ont besoin d'être rassurées pour le faire. C'est l'objectif de la Dream Cup que de répondre à cette attente.

Question de lucy : Bonjour à quel âge peut ont commencer la Dream Cup ?
D. S. : Bonjour. Je dirais qu'il n'y a pas d'âge pour commencer la compétition et la Dream Cup en particulier. Joëlle Loglisci qui a commencé à courir l'année dernière a un certain nombre d'années derrière elle. Patricia Houille-Audebert avait participé aux compétitions féminines des années 80. Elle remet le couvert cette année. Voilà pour les plus expérimentées. Maintenant, je crois que le règlement stipule qu'il faut avoir 16 ans révolu, disposer d'une moto de plus 400 cc, le Certificat d'Aptitude au Sport Motocycliste (C. A. S. M. ) et une licence.

Question de Accrobike : Bonjour ! Je m'appelle Philippe et j'aimerais savoir si Claire Tourres avec qui j'ai effectué un stage de pilotage au circuit Carole fait toujours partie de la "Dream Cup" ?
D. S. : Bonjour. Claire Tourres ne fait plus partie de la Dream Cup et cela depuis début 2004, avant que la première course n'ait eu lieu.

Question de brouette : J'ai déjà entendu parler de la Dream Cup mais j'aimerais plus de précisions. Qui peut participer, comment s'inscrire, combien ça coûte. . . ?
D. S. : Bonjour. J'ai déjà répondu partiellement à la question. Pour ce qui est de la licence, il en existe de deux types, les nationale A et nationale B. A pour les championnats, B pour les coupes, challenges. Le permis n'est pas une obligation. Il faut modifier la moto - retirer les clignotants, le phare, la plaque etc. (voir le règlement) - pour sa sécurité et celles des autres pilotes. En 2007, l'engagement à la saison est de 200 euros pour participer aux quatre week-ends de compétitions. L'inscription à chaque course, pour chaque week-end est de 155 euros auquel il faut rajouter 8 euros de location du transpondeur (chronomètre). Chaque week-end donne lieu à deux courses.
Pour Croix en Ternois, dernier week-end de la saison, l'inscription était de 220euros, du fait de la course d'endurance d'une heure. Les filles ont couru sur les circuit de Ledenon (Nîmes 30) en mai, Carole (93) en juillet, Le Vigeant (86) et Croix (62) en septembre. Les filles ont participé à deux courses chaque week-end. Un week-end s'organise de la façon suivante : le vendredi est réservé aux essais libres qui permettent de peaufiner les réglages et prendre connaissance du circuit. Le samedi, des essais chronométrés pour déterminer la grille de départ. Et le dimanche deux courses de vitesse, sauf à Croix où les filles ont effectué une course de vitesse et une endurance d'une heure avec ravitaillement obligatoire et départ type 24 heures du Mans. Elles ont grandement apprécié.

Tchat Moto-Net. Com avec Daniel Sartor - organisateur de la Dream Cup

Question de raf16 : Quel est le niveau comparé aux meilleurs garçons ? Est-ce qu'une débutante à sa place également ?
D. S. : Bonjour. Le niveau est très comparable. Exemple, Carole Gonçalvès qui a gagné la Dream Cup en 2006 et 2007, termine première de la Promotion CUP à Croix en Ternois, avec une place de première en vitesse, et une place de seconde en endurance d'une heure. Parmi les filles qui ont fait la Dream Cup, il y a un premier groupe qui roule aussi fort que les garçons. 1'06" à Carole avec un 1000 cc, c'est déjà pas mal.

Question de bibi : Combien de filles ont participé à la Dream Cup 2007 ? Quelles sont les prévisions pour 2008 ?
D. S. : Bonjour. En 2007 il y eu plus de 25 inscriptions à la saison. 20 filles à Ledenon, 18 à Carole, 14 au Vigeant et 12 à Croix. Ce qui est beaucoup mieux que 2006, où elles étaient 14 à Ledenon et 13 à Carole. Nous n'en sommes pas encore à remplir les grilles de départ, mais avec le temps, nous finirons par y arriver. Pour 2008, nous avons eu beaucoup de contact de filles qui nous ont dit attendre la prochaine saison avec impatience pour s'élancer à leur tour.

Question de Dellanumerodix : Pouvez-vous détailler quelles sont les épreuves de la Dream Cup ?
D. S. : Bonjour. J'ai répondu à cette question. Cette année nous avons organisé quatre week-ends avec pour chaque week-end deux courses. Nous pensons renouveler l'année prochaine cette même organisation.

Question de tirlarigo : Je ne suis pas spécialiste, mais existe-t-il des courses interdites aux filles ?
D. S. : Bonjour. Non, il ne maquerait plus que cela ! Toutes les courses ouvertes aux garçons le sont également aux filles. . . .

Question de simone : Pourquoi pas une femme à la direction de cette course ?
D. S. : Bonjour. Pourquoi pas une femme, tout simplement parce que je suis un homme, quelqu'un qui trouvait que les paddocks étaient vides de pilotes féminines et que je ne voyais pas pourquoi une fille n'était pas capable de faire aussi bien qu'un garçon. Cette présence féminine devant modifier à terme le comportement des garçons, mais cela je l'ai déjà expliqué. . .

Question de maxx : A quand un championnat international de vitesse féminin ?
D. S. : Bonjour. Ce championnat je l'appelle de tous mes voeux. Il existe un championnat européen, mais il n'est pas encore venu en France. C'est une question de budget et sponsors. Si vous connaissez un partenaire prêt à se lancer dans l'aventure, la Dream Cup pourrait être organisateur. . .

Question de jean-alias : Au rayon des nouveautés, quelle bécane vous tenterait ?
D. S. : Bonjour. Au rayon des nouveautés, je suis particulièrement intéressé par la nouvelle Yamaha 125 de piste. Un championnat avec ce type de moto permettrait de mettre en selle des jeunes de 14 à 22 ans. La moto s'y prête. Yamaha ne serait pas contre j'imagine. . .

Question de ATLAS58 : Bonjour. Est-ce que les concurrentes de Dream Cup accèdent ensuite à des courses de niveau supérieures ?
D. S. : Bonjour. Les filles sont libres d'engagement après la Dream Cup. Elles peuvent faire la promotion CUP, se lancer dans des courses de marque Coupe Kawa, Roadster CUP, ERT, etc. Pour les meilleures elles peuvent envisager des courses d'endurances comme le CFE (Championnat de France d'Endurance) ou Bol d'Or et les 24 heures. Quelques unes font la course européenne comme Sandrine Martin.

Question de icivoila : Quel type de motard êtes-vous ? a) pas motard b) loisirs passion c) utile au quotidien. Merci de répondre même s'il n'y a pas de lots à gagner !
D. S. : Je suis motard depuis toujours (350 Kawa avenger à mes début, 750 GPZ, 1000 YZF, puis le R1 avec lequel j'ai couru en promosport. 600 fazer pour la Roadster Cup où j'ai réellement appris à piloter. Je fais toujours de la moto au quotidien et dans Paris. Et je regrette comme beaucoup de ne pas suffisamment faire de route, de la vraie route avec les virages, les paysages etc. Au travers de la Dream Cup, j'aime faire passer cette passion du deux roues, et apprendre à tous à partager la route, piétons, cyclistes, motards, automobilistes et routiers.

D. S. : Merci à vous tous pour ces excellentes questions qui m'ont permis de m'exprimer au nom de toutes celles qui ont participé à la Dream Cup et qui, si on leur avait posé la question, vous auraient dit combien elles ont aimé.

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...