• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
L'ORANGE VA DÉFENDRE SES QUARTIERS
Paris, le 24 décembre 2018

Dakar moto 2019 : le point sur le parcours et les favoris

Dakar moto 2019 : le point sur le parcours et les favoris

Le constructeur autrichien KTM, invaincu sur le Dakar moto depuis 2000, part grandissime favori à sa propre succession sur l'édition 2019 - prévue du 6 au 17 janvier exclusivement au Pérou - avec son trio de pilotes officiels Matthias Walkner (vainqueur en 2018), Sam Sunderland (2017) et Toby Price (2016)... Explications.

Imprimer

138 pilotes moto sont attendus le 6 janvier à Lima (Pérou) pour le départ du Dakar 2019, qui s'étale sur 5000 km - dont 3000 de spéciales - à parcourir en onze jours. L'arrivée, prévue le 17 janvier, se fera également dans la capitale du Pérou où se tiendra l'intégralité de la 41ème édition du rallye-raid. Une première dans l'histoire du Dakar, toujours disputé dans plusieurs pays avant cela...

L'occasion une fois encore de s'interroger sur l'avenir du "Dakar" tant son champ d'action se réduit chaque année sous le poids des pressions économiques et/ou écologiques des différents pays d'accueil, comme l'Argentine, la Bolivie et le Chili... Et ce, malgré son transfert de l'Afrique à l'Amérique Latine en 2009. C'est un peu comme si les 24H Motos du Mans étaient délocalisées au Qatar et rabotées à huit heures !

L'organisateur ASO positive en mettant en avant la complexité de cette édition 2019, marquée selon lui par "l'intensité inégalée" de certaines portions. La raison ? Le fait que le parcours fasse la part belle aux passages ensablés ("70% de sable", assure Amaury Sport Organisation) du fait de son tracé à travers les redoutables dunes péruviennes, où très de nombreux abandons avaient été enregistrés l'an passé. 

"C’est un peu comme si on disputait le Vendée Globe uniquement dans les 40ème rugissants", estime le directeur de l'épreuve Etienne Lavigne, qui n'est plus assisté par l'ancien pilote moto Marc Coma. En quittant son poste de directeur sportif, l'espagnol a rompu son dernier lien avec le Dakar dont il a remporté cinq éditions sur la KTM officielle... 

Qui pour battre KTM ?

A l'époque - entre 2005 et 2015 - Coma et Despres se partageaient les succès sur le Roi des Rallyes, avec une constante : la suprématie du constructeur moto autrichien KTM, invaincu au Dakar depuis 2000. Soit dix-sept (17 !) éditions consécutives remportées par la marque Orange.

 

Le millésime 2019 paraît suivre la même trajectoire puisque "Katoche" aligne Matthias Walkner ci-dessus, Sam Sunderland et Toby Price sur ses 450 Rally officielles : rien de moins que les trois derniers vainqueurs du Dakar sur la moto la plus homogène du plateau, au sein de l'équipe la mieux rôdée !

Fort de son premier succès signé l'an passé, Walkner portera le numéro "1" tandis que son coéquipier Toby Price aura la plaque frappée du n°3. Et le n°2 ? En théorie, il revient à l'argentin Kevin Benavides, deuxième classement général en 2018. Mais le pilote officiel Honda, un rien superstitieux, préfère conserver "son" n°47 sur sa CRF !

Au sein du clan Honda, Joan Barreda Bort tentera également de décrocher la timbale au Dakar. L'espagnol possède incontestablement la vitesse pour réussir (22 victoires d'étapes), mais doit améliorer ses capacités de navigation et mieux se maîtriser : Barreda part encore trop souvent à la faute en forçant son talent. 

Charge aussi à Honda - qui aligne aussi l'expérimenté Goncalves dans son team officiel - de ne pas commettre les mêmes erreurs que les éditions précédentes, tant en termes de fiabilité sur sa CRF450 Rally que sur un plan stratégique : rappelons que ses quatre pilotes d'usine avaient écopé d'une pénalité d'une heure en 2017 à la suite d'un ravitaillement illégal...

Van Beveren a "les clés en mains pour gagner"

L'autre principal concurrent de KTM est Yamaha, dont la moto fait désormais preuve de la vélocité et de la robustesse nécessaires. Le constructeur japonais aligne deux pilotes français particulièrement compétitifs : Xavier de Soultrait et Adrien van Beveren, triple vainqueur du Touquet et véritable sensation depuis son premier Dakar en 2016.

 

Rappelons que "VBA" occupait le haut du classement l'an passé avant d'essuyer une chute éliminatoire dans le 10ème étape, dont il s'est relevé avec des côtes cassées, un poumon perforé et une épaule blessée. "C’était très dur : je touchais mon rêve du bout des doigts et il s’est écroulé", se souvient-il.

Le pilote de 27 ans a soif de revanche et entend bien l'assouvir en remportant le Dakar 2019 : "Je sais que j’ai les clefs en mains pour gagner", estime l'officiel Yamaha. "La concurrence sera rude mais je ne fais pas de complexes : ce sont tous mes potes, mais je compte bien les battre !".

De probables coups d'éclats sont aussi à attendre de "vieux loups du désert" comme Pablo Quintanilla (3ème en 2016) sur sa Husqvarna techniquement identique aux KTM ou de Stefan Svitko (2ème en 2016) sur sa Katoche privée. Les frères Metge (Adrien et Michael), pour la première fois réunis dans le team français Sherco, ont pour leur part des objectifs de Top 10.

Parmi les engagés tricolores, citons également le sympathique spécialiste des rallyes sur route Julien Toniutti, qui s'apprête à découvrir l'univers du Dakar au sein du team 2B Moraco ! 

Six motardes sur le Dakar 2019

A notre que cette 41ème édition du Dakar compte deux pilotes moto féminines supplémentaires qu'en 2018, soit six en tout, avec l'arrivée de l'espagnole Sara Garcia et de la péruvienne Gianna Velarde. L'ibère Laia Sanz (17ème l'an dernier) en sera le porte-drapeau.

Enfin, 32 pilotes motos et quads sont engagés en catégorie malle-moto - rebaptisée "Original by Motul" -, donc sans aucune assistance ni structure pour l’entretien et les réparations... On reconnaît ces courageux aventuriers à leur dossard sur fond rouge, quand celui des pilotes d'élite est sur fond jaune et sur fond blanc pour le reste des engagés.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Présentation en direct de la KTM 890 Duke R

Confinement oblige, KTM dévoile ce mardi 31 mars 2020 sa nouvelle 890 Duke R en direct sur internet. Traditionnellement réservée aux journalistes participant au lancement presse de nouveaux modèles, la conférence est ouverte à tous. Vous saurez tout sur cette nouvelle moto !
Duel vidéo BMW F750GS Vs Yamaha Tracer 700

En complément de notre duel entre la nouvelle Yamaha Tracer 700 et la BMW F 750 GS, voici la vidéo de cet essai comparatif des deux trails routiers.
Trail 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
Alex Marquez remporte virtuellement la première course MotoGP

Le champion du monde Moto2, Alex Marquez, a remporté sa première course MotoGP dimanche au Mugello (Italie)... sauf que c'était sur une console de jeu vidéo face à dix autres pilotes bien réels de la catégorie reine ! Explications.
GP d'Italie 7 commentaires
Concept Honda CB-F : le futur roadster 1000 cc, mi-néo mi-rétro

Le 47ème Tokyo Motorcycle Show qui devait ouvrir ses portes ce jeudi 27 mars n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19. Honda a malgré tout dévoilé sa CB-F, concept étroitement dérivé de l'actuelle CB1000R mais au look plus rétro. Présentation.
Roadster 27 commentaires
Les bottes de moto bientôt obligatoires ?

Dix députés emmenés par Bernard Brochand (LR, Alpes-Maritimes) ont soumis à l'Assemblée nationale une proposition de résolution visant à inviter le gouvernement à rendre obligatoire le port de bottes renforcées pour les conducteurs et passagers de deux‑roues motorisés. Explications.
Sécurité routière 18 commentaires
Face au coronavirus, privilégiez les déplacements à moto !

Alors que toutes les sorties en dehors de son domicile doivent être justifiés via une attestation sur l'honneur en raison du confinement qui touche la France pendant au moins quinze jours à partir de ce mardi 17 mars, MNC suggère de privilégier les déplacements à moto pour limiter la propagation du coronavirus. Pourquoi ? Explications.
Société 3 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...