• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 janvier 2011

Dakar 2011 - 9ème étape : victoire surprise de Jonah Street !

Dakar 2011 - 9ème étape : victoire surprise de Jonah Street !

A 39 ans, le pilote Yamaha Jonah Street a remporté hier à Copiapo sa première étape du Dakar 2011. L'américain a profité d'une erreur de navigation des leaders de la course pour signer le meilleur temps devant le belge Frans Verhoeven (BMW) et le tenace David Casteu (Sherco).

Imprimer

A 39 ans, le pilote Yamaha Jonah Street a remporté hier à Copiapo sa première étape du Dakar 2011. L'américain a profité d'une erreur de navigation des leaders de la course pour signer le meilleur temps devant le belge Frans Verhoeven (BMW) et le tenace David Casteu (Sherco).

Débutée par un départ en ligne (les pilotes partent côte à côte par vagues de dix), cette neuvième étape a semble-t-il chamboulé les repères des têtes d'affiche : au bout d'une vingtaine de kilomètres dans les dunes, la première vague emmenée par Coma, Despres et "Chaleco" s'est ainsi tout simplement... perdue !

Premier à réagir, Helder Rodrigues, vainqueur de l'étape Arica, trouve alors la bonne interprétation du road-book et semble se diriger vers un nouveau succès. Mais le destin en décide autrement : au km 225, une panne d'essence stoppe l'élan du portugais, éliminé des débats du jour...

Derrière lui, un des pilotes de la troisième vague de départ remonte fort : Jonah Street mène une véritable charge pour rejoindre les meilleurs ! Sur la ligne, il signe le meilleur temps avec 3'36 d'avance sur Frans Verhoeven et remporte sa deuxième spéciale sur un Dakar après sa victoire en 2009 à San Rafael.

"C'était fantastique ! Vous savez, on a connu beaucoup de mauvais moments pendant ce rallye. Les choses n'ont pas toujours été en notre faveur... C'est très émouvant. On vient ici pour donner tout ce qu'on a", s'est exclamé Jonah Street, septième du Dakar 2010. "Je suis parti dans la troisième vague, ce qui était bien et mal. Les gars devant ont dû faire attention et moi j'ai attaqué. Finalement, j'ai repris tout le monde. Puis dans les dernières dunes, j'ai subi une bonne chute. Je suis passé au dessus du guidon, mais ça allait. Aujourd'hui on n'a pas eu de problèmes mécaniques. Je suis heureux".

Respectivement second et troisième de cette spéciale, Frans Verhoeven (BMW) et David Casteu (Sherco) complètent ce podium inédit sur lequel les KTM sont pour la première fois exclues !

"Aujourd'hui, départ en ligne. Moi j'aime bien faire du cross et je n'ai pas peur d'être entre les autres pilotes. J'ai attaqué dès le départ. Puis dans les dunes et la montagne, il y avait beaucoup de brouillard et je suis tombé sur Ullevalseter", raconte Frans Verhoeven. "Je n'ai pas compris parce qu'il était parti 5 minutes devant moi. Je me suis dit que le groupe de devant s'était perdu et que j'avais vraiment bien navigué".

"C'est magnifique. J'ai fait ma navigation tout seul. Il n'y avait aucune trace. On a roulé avec Verhoeven toujours dans le bon cap", se réjouit de son côté David Casteu, handicapé depuis plusieurs spéciales par des soucis de boîte de vitesses. "Je me suis bien appliqué dans les passages de dunes, puis on a commencé à voir les motos de Chaleco, de Coma... On s'est mis la bourre jusqu'à l'arrivée, à fond, c'était trop bon ! Du coup, j'ai un peu oublié mes problèmes de boîte de vitesses".

Largement leaders au général, Marc Coma, Cyril Despres et Francisco Lopez Contardo conservent leurs positions respectives, mais cette erreur de navigation n'a pas permis au français (7ème de la spéciale) et au chilien (10ème) de revenir vraiment sur le catalan (9ème). Au général, Coma trône toujours en première place avec une avance de 8'14 sur Despres et de 23'33 sur le pilote chilien, qui disputait sa dernière spéciale de l'année au pays.

"Il y avait la sortie en ligne et beaucoup de brouillard : tout cela a rendu difficile le début de la spéciale et l'orientation", explique Coma. "Dans le premier groupe, nous nous sommes perdus : on est allés sur la droite et quand on a récupéré la piste, la deuxième vague arrivait. C'était un peu confus. Puis un groupe d'une vingtaine de pilotes rapides s'est constitué et on a pu aller au bout de la spéciale normalement. Mais la journée a été difficile".

"Après le départ, on n'est pas restés très longtemps en ligne parce qu'au km 17, Helder Rodrigues est parti sur un mauvais cap et on l'a tous suivi", regrette Cyril Despres. "Donc on a fait demi-tour et quand on est revenus on est tombés sur la seconde vague. On a un peu tous roulé dans la poussière... Une étape un peu bizarre quand même ! Pour le général, j'ai pris mes responsabilités parce que j'en ai marre de jouer au chat et à la souris depuis quelques années. On verra ce que ça donne... Maintenant il faut attendre Fiambala".

Classement de la 9ème étape du Dakar 2011

  1. 7 STREET (USA) YAMAHA
  2. 16 VERHOEVEN (BEL) BMW
  3. 5 CASTEU (FRA) SHERCO
  4. 18 FARRES GUELL (ESP) APRILIA
  5. 8 VILADOMS (ESP) YAMAHA
  6. 148 GOUET (CHL) HONDA
  7. 2 DESPRES (FRA) KTM
  8. 6 ULLEVALSETER (NOR) KTM
  9. 1 COMA (ESP) KTM
  10. 3 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA
  11. 14 DUCLOS (FRA) APRILIA
  12. 10 PEDRERO GARCIA (ESP) KTM
  13. 33 DE AZEVEDO (BRA) KTM
  14. 176 SALVATIERRA (BOL) HONDA
  15. 43 JAKES (SVK) YAMAHA

Classement général du Dakar 2011 après la 9ème étape

  1. 1 COMA (ESP) KTM
  2. 2 DESPRES (FRA) KTM
  3. 3 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA
  4. 4 RODRIGUES (PRT) YAMAHA
  5. 11 FARIA (PRT) KTM
  6. 6 ULLEVALSETER (NOR) KTM
  7. 10 PEDRERO GARCIA (ESP) KTM
  8. 15 CODY (USA) HONDA
  9. 33 DE AZEVEDO (BRA) KTM
  10. 43 JAKES (SVK) YAMAHA
  11. 8 VILADOMS (ESP) YAMAHA
  12. 28 KNUIMAN (NLD) KTM
  13. 37 VISSER (NLD) KTM
  14. 7 STREET (USA) YAMAHA
  15. 21 CZACHOR (POL) KTM

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Andrea Dovizioso quitte le MotoGP après le GP de San Marin

Andrea Dovizioso - doyen du MotoGP à 36 ans - crée la sensation de la reprise du championnat en Grande-Bretagne avec l'annonce de son retrait au GP de San Marin, six courses avant la fin de saison. Le pilote italien capitule, lassé d'évoluer en fond de grille sur la Yamaha RNF…
BMW Motorrad : nos nouveaux modèles urbains seront purement électriques

BMW a immatriculé en France 11 483 motos et scooters au premier semestre 2022, soit un repli de -2,5%. Le département communication de la marque allemande dresse le bilan de ces six premiers mois pour les abonnés MNC et parle de l’avenir, du prix de l’essence, du contrôle technique, de la fin du thermique...
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...