• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 11 janvier 2011

Dakar 2011 - 8ème étape : Coma contrôle

Dakar 2011 - 8ème étape : Coma contrôle

Le catalan Marc Coma (KTM) a signé le meilleur temps de la 8ème étape du Dakar 2011 qui se disputait hier entre Antofagasta et Copiapó (Chili). Longue de 829 km, cette étape comptait parmi les plus étendues et exténuantes du rallye.

Imprimer

Le catalan Marc Coma (KTM) a signé le meilleur temps de la 8ème étape du Dakar 2011 qui se disputait hier entre Antofagasta et Copiapó (Chili). Longue de 829 km, cette étape comptait parmi les plus étendues et exténuantes du rallye.

Premier à partir (à 4h15 du matin !), Francisco "Chaleco" Contardo Lopez envoie d'emblée du gros gaz : motivé par sa victoire lors de l'étape précédente et par les encouragements du président chilien Sebastián Piñera, venu l'encourager dans le bivouac d'Arcia, "Chaleco" ouvre la route sans se poser de question !

"Effectivement, j'ai dû ouvrir la piste sur certains secteurs. Cyril l'a fait à d'autres endroits et on a bien roulé au bout du compte. C'était finalement une bonne journée. On a bien marché", rapporte le chilien.

Rapidement pourtant, Cyril Despres le rejoint et le dépasse tandis que Marc Coma se maintient à portée des deux hommes de tête : Despres et "Chaleco" vont se tirer la bourre pendant toute la spéciale et ouvrir la route au profit de Marc Coma. Le catalan, leader du rallye, profite de la situation pour gérer sa course avant de dépasser l'Aprilia et la KTM de ses rivaux et remporter l'étape.

A l'arrivée, le leader du classement général signe le meilleur temps avec 1'55 de moins que Despres. Conscient que ce genre de situation peut le mener à l'impasse, le français n'a pas caché son irritation : "les suceurs de roue existent en vélo, ils existent aussi en rallye raid", regrette Despres...

"Une étape très dure, très longue, avec beaucoup de kilomètres et de dunes. On s'est regroupés avec Cyril et Chaleco", raconte de son côté Marc Coma. "On a alterné pour ouvrir la piste en maintenant un rythme très rapide. Je suis content du rythme d'aujourd'hui. Une bonne étape après la journée compliquée vécue hier. Mais tout s'est bien passé. Je suis content parce qu'il s'agissait de 500 kilomètres de spéciale. C'est vraiment beaucoup".

Mais la course ne s'est pas réduit à ces trois pilotes : Helder Rodrigues (Yamaha), notamment, est parvenu à se rapprocher des hommes de tête sans toutefois les rejoindre. Le portugais termine finalement à 8'38 du leader et conforte sa quatrième place au général... à 41'42 de Coma !

Autant dire qu'à ce stade de la course et sans problèmes mécaniques, la victoire de ce 33ème Dakar devrait selon toute vraisemblance se jouer entre les KTM de Coma et de Depres (respectivement 1er et 2ème au général avec 9'19 d'écart) et l'Aprilia de Francisco Lopez Contardo (3ème avec 22'48 de retard sur Coma).

Derrière ce trio, d'autres pilotes tutoient eux aussi l'exploit, comme le français Alain Duclos (Aprilia) qui a réalisé sa plus belle prestation en décrochant la 7ème place de cette huitième étape. Un excellent résultat qui lui permet de pointer 37ème au général.

Victime de problèmes mécaniques sur sa Sherco, David Casteu a de son côté abandonné l'idée de jouer aux avant-postes mais continue à se battre pour remonter des profondeurs du classement : le tricolore est revenu de la 60ème à la 44ème position. Enfin, Thierry Berthys (Honda) apparaît à une honorable 30ème place au provisoire.

Classement de la 8ème étape du Dakar 2011

  1. Marc COMA (ESP)
  2. Cyril DESPRES (FRA)
  3. Francisco LOPEZ CONTARDO (CHL) 
  4. Helder RODRIGUES (PRT) 
  5. Pal Anders ULLEVALSETER (NOR)
  6. Ruben FARIA (PRT)
  7. Alain DUCLOS (FRA)
  8. Jean DE AZEVEDO (BRA) 
  9. Juan PEDRERO GARCIA (ESP)
  10. Quinn Alexis CODY (USA) 
  11. Daniel GOUET (CHL)
  12. Miran STANOVNIK (SVN) 
  13. Teus VISSER (NLD)
  14. Henk KNUIMAN (NLD) 
  15. Felipe PROHENS (CHL)

Classement général provisoire du Dakar 2011

  1. Marc COMA (ESP) KTM
  2. Cyril DESPRES (FRA) KTM
  3. Francisco LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA
  4. Helder RODRIGUES (PRT) YAMAHA
  5. Ruben FARIA (PRT) KTM
  6. Pal Anders ULLEVALSETER (NOR) KTM
  7. Juan PEDRERO GARCIA (ESP) KTM
  8. Quinn Alexis CODY (USA) HONDA
  9. Jean DE AZEVEDO (BRA) KTM
  10. Ivan JAKES (SVK) YAMAHA
  11. Henk KNUIMAN (NLD) KTM
  12. Teus VISSER (NLD) KTM

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...