• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 5 janvier 2010

Dakar 2010 : Cyril Despres (KTM) reprend la main

Dakar 2010 : Cyril Despres (KTM) reprend la main

A l'issue d'une troisième étape particulièrement désastreuse pour nombre de concurrents, le pilote français Cyril Despres (KTM) s'empare de la tête du classement général provisoire.

Imprimer

A l'issue d'une troisième étape particulièrement désastreuse pour nombre de concurrents, le pilote français Cyril Despres (KTM) s'empare de la tête du classement général provisoire.

Avec ses 182 km de spéciale, cette troisième étape a viré au cauchemar pour de nombreux pilotes : si les paysages montagneux et le sable tantôt jaune, tantôt blanc pouvaient ravir les quelques spectateurs argentins éparpillés dans les dunes, toujours prêts à aider les concurrents, nombre de motards ont paru exténués à force de s'enliser dès le premier tiers de course. Car le sable était mou et le vent soufflait...

L'expérience a donc joué un rôle majeur hier : en auto, le nonuple vainqueur du Dakar (six fois en moto, trois fois en auto) Stéphane Peterhansel a piloté sa BMW de main de maître pour distancer de 5 min 44 son dauphin du jour, l'espagnol Carlos Sainz (Volkswagen).

En moto, le français David Frétigné (Yamaha), pourtant le plus rapide dimanche, a perdu plus d'1 h 35 min sur le double vainqueur du Dakar (2005 et 2007), son compatriote Cyril Despres (KTM), qui a collé plus de 10 minutes à toute la concurrence.

"Sur le papier, la journée d'aujourd'hui semblait assez commune, une longue liaison et une spéciale assez courte. Finalement les choses se sont compliquées, avec de hautes températures et un sable extrêmement mou, très éprouvant pour les hommes et les machines", explique Cyril. "Dans de telles conditions, il faut prendre toutes les précautions possibles. J'ai vu David Casteu et Marc Coma très tôt dans la spéciale, sur une grosse montée. J'ai été tenté de les suivre, mais j'ai finalement décidé de prendre soin de ma moto et de ne pas la faire trop chauffer. Ma tactique a payé et ce soir je suis en tête du classement général, c'est une bonne situation mais je ne veux pas baisser la garde"...

Frétigné, présenté comme l'outsider numéro 1, aura bien du mal à refaire son retard... Il a toutefois plus de chance que l'ancien sixième du général, l'espagnol Javier Viladoms (KTP), qui, victime d'une chute, a dû abandonner, laissant sa moto au milieu du désert pour être héliporté au bivouac le jour de ses 30 ans...

Son coéquipier et compatriote Marc Coma (KTM) a connu lui aussi une journée difficile, perdant 21 min 37 sec sur Despres alors qu'il avait déjà écopé dimanche d'une pénalité de 22 minutes pour un excès de vitesse commis la veille. Lauréat du Dakar en 2006 et 2009, Coma a toutefois le potentiel pour se refaire.

Aujourd'hui, un étape roulante moins difficile attend les concurrents, qui passeront dans la matinée la frontière chilienne via le Paso San Francisco, à plus de 4700 mètres d'altitude.

Classement général moto après la 3ème étape

  • 1. Cyril Despres (FRA/KTM) : 8 h 54:04
  • 2. David Casteu (FRA/Sherco) à 10:03
  • 3. Helder Rodrigues (POR/Yamaha) à 17:57
  • 4. Luca Manca (ITA/KTM) à 24:29
  • 5. Alain Duclos (FRA/KTM) à 30:58
  • 6. Jonah Street (USA/KTM) à 33:26
  • 7. Francisco Lopez (CHI/Aprilia) à 37:15
  • 8. Marc Coma (ESP/KTM) à 42:04
  • 9. Pal Ullevalseter (NOR/KTM) à 45:23
  • 10. Paulo Gonçalves (POR/BMW) à 53:13
  •     ...
  • 21. David Frétigné (FRA/Yamaha) à 1h35:19

 

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 26 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...