• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 19 mai 2013

Course Moto GP au Mans : Pedrosa intouchable

Course Moto GP au Mans : Pedrosa intouchable

Dani Pedrosa a remporté au Mans sa deuxième victoire de la saison MotoGP 2013 sur une piste détrempée par la pluie. L'officiel Honda Repsol termine devant le courageux Cal Crutchlow et le stupéfiant Marc Marquez.

Imprimer

Dani Pedrosa a remporté au Mans sa deuxième victoire de la saison MotoGP 2013 sur une piste détrempée par la pluie. L'officiel Honda Repsol termine devant le courageux Cal Crutchlow et le stupéfiant Marc Marquez.

La pluie qui avait commencé à tomber à la fin de la course Moto2 a détrempé la piste juste avant le départ du MotoGP : le bitume est tellement frais et glissant qu'un mécanicien Yamaha-Tech3 manque de chuter en rejoignant son pilote sur la grille de départ... Et dire que dans quelques minutes, les motos les plus rapides vont frôler les 300 km/h (302 km/h pour Marquez en qualifs) avant de plonger dans la Dunlop !

Départ : Andrea Dovizioso réalise un envol parfait et plonge en tête dans la Dunlop devant Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa. Suivent Stefan Brald, Rossi et Marquez, auteur d'un départ prudent. A la surprise quasi générale, "Dovi" creuse l'écart avec sa Ducati sur la Yamaha de Lorenzo et la Honda de Pedrosa : décidément, les Ducati apprécient le circuit du Mans et l'officiel italien en profite brillamment !

Derrière le trio de tête, Valentino Rossi revient progressivement après un superbe dépassement sur Bradl dans la Dunlop. Dani Pedrosa paraît lui aussi en grande forme et taxe Lorenzo par l'intérieur : quel chemin parcouru pour Dani, qui ne mettait pas une botte devant l'autre dans ces conditions à ses débuts en MotoGP !

Après quatre tours en tête du Grand Prix de France, Andrea Dovizioso doit céder le commandement à Dani Pedrosa qui doit toutefois s'y prendre à deux fois pour s'imposer face à la Ducati. Du côté des CRT, Randy de Puniet pointe à la 13ème place devant son coéquipier Aleix Espargaro.

Très incisif, Rossi se fait pressant sur son coéquipier Jorge Lorenzo à qui il ambitionne de chiper la troisième place. Derrière, une autre Yamaha fait le spectacle : celle de Cal Crutchlow qui revient comme un boulet de canon sur les M1 officielles à la faveur de chronos plus rapides que tous les hommes de tête, y compris Pedrosa !

A 21 tours de l'arrivée, Dani Pedrosa se rate dans une courbe et doit laisser repasser Andrea Dovizioso. Le Catalan tente immédiatement de reprendre sa place, mais "Dovi" ne lâche rien et lui referme la porte au nez ! Toute cette agitation aiguillonne Valentino Rossi qui double son coéquipier : Lorenzo n'a pas le temps de pester que Crutchlow s'infiltre à son tour sous ses carénages ! En proie à de visibles soucis de motricité, le champion du monde en titre se fait ensuite dépasser par Hayden et Bradl...

Pendant ce temps, Marc Marquez, alors huitième, signe le meilleur tour en course : le voilà dans le sillage de Jorge Lorenzo, qu'il double peu après au Chemin aux Boeufs. Son coéquipier n'est pas en reste et signe l'un des plus beaux dépassements de sa carrière sur Dovizioso : le n°26 retarde au maximum son freinage et passe dans un trou de souris à l'intérieur de la Ducati. Le tout sur une piste trempée : chapeau !

Mais Andrea Dovizioso n'a pas son dernier mot et repasse temporairement la Honda officielle. Pedrosa lui refait les freins quelques virages plus loin, mais il est écrit que la victoire sera dure à conquérir face à l'Italien ! Marquez commet au même moment une erreur et élargit, ce dont profite Lorenzo pour récupérer la 7ème place... avant de lui recéder quelques virages plus loin.

A la peine pour faire la jonction avec Pedrosa et Dovizioso, Valentino Rossi "bouchonne" Cal Crutchlow qui décide de passer la vitesse supérieure pour doubler le nonuple champion du monde. Celui-ci se retrouve à portée de tir de son ancien coéquipier chez Ducati, Nicky Hayden.

Comme en 2012, Randy de Puniet ne termine pas son Grand Prix national : le pilote Aspar chute et abandonne, devant le public français forcément déçu… Le pilote tricolore est rejoint peu après par Stefan Bradl qui perd l'avant au Raccordement, puis par Valentino Rossi dont la roue avant se dérobe soudainement.

Le Docteur manque de se faire percuter par Hayden qui le suivait de très près mais parvient à repartir à la douzième place, juste derrière Bradl qui a lui aussi réussi à reprendre la course. A quelques longueurs du n°46, Aleix Espargaro cravache sa CRT Aprilia en caressant l'espoir de taxer la légende des Grands Prix !

Seul en tête avec plus de 3 secondes d'avance, Dani Pedrosa réalise une impressionnante échappée devant Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow. Pas très loin derrière, Marc Marquez fait les freins à Hayden et lui subtilise la quatrième place à six tours de l'arrivée : le n°93 descend ses chronos sous la barre des 1'45, alors que tous ses rivaux devant lui tournent en1'45.5, voire 1'46 !

Cal Crutchlow profite peu après d'une glissade d'Andrea Dovizioso à la réaccélération pour placer un dépassement que l'on sentait imminent. L'Italien se retrouve rapidement aux prises avec Marc Marquez qui donne tout sur les trois derniers tours : l'audacieux espagnol double la Desmosedici dans le changement d'angle de la Dunlop et à le voir, on jurererait qu'il roule sur le sec !

Arrivée : Plus d'une seconde et demie séparent Crutchlow de Marquez à l'entame du dernier tour... Le génie ibérique attaque comme un damné pour refaire son retard, mais le Britannique tord sa poignée de gaz au risque de la briser pour valider sa deuxième place derrière l'intouchable Dani Pedrosa !

Quel exploit de la part du n°35 dont la blessure au genou droit nécessitera a priori une intervention chirurgicale. La performance de Marc Marquez n'est pas anodine non plus, puisqu'il termine de nouveau sur le podium : quatre courses, quatre podiums dont une victoire, comment rêver d'une meilleure entame pour un débutant ?

Andrea Dovizioso place sa Ducati à une très belle quatrième place, juste devant la GP13 de son coéquipier Nicky Hayden et la Honda RC213V d'Alvaro Bautista. Septième, Jorge Lorenzo passe tristement la ligne d'arrivée en secouant la tête : ce n'était pas le jour du team officiel, son coéquipier Valentino Rossi échouant quant à lui à la 12ème position devant Espargaro suite sa chute.

Au championnat, Dani Pedrosa reprend les rênes du classement provisoire avec 5 points d'avance sur son coéquipier aux dents longues, Marc Marquez... Les deux officiels HRC précèdent Jorge Lorenzo et Cal Crutchlow, qui chipe la quatrième place à Valentino Rossi.

A 12 points de l'officiel Yamaha, Andrea Dovizioso place sa Ducati juste devant la Honda de Bautista. Premier pilote CRT, Aleix Espargaro apparaît à une flatteuse neuvième position, devant les MotoGP prototypes de Iannone, Smith et Spies (forfait depuis deux courses). De son côté, Randy de Puniet est 16ème au général. 

Résultats du Grand Prix MotoGP de France 2013

  1. Dani PEDROSA Honda 49'17.707
  2. Cal CRUTCHLOW Yamaha +4.863
  3. Marc MARQUEZ Honda +6.949
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.087
  5. Nicky HAYDEN Ducati +18.471
  6. Alvaro BAUTISTA Honda +23.561
  7. Jorge LORENZO Yamaha +27.961
  8. Michele PIRRO Ducati +40.775
  9. Bradley SMITH Yamaha +41.407
  10. Stefan BRADL Honda +1'00.995
  11. Andrea IANNONE Ducati +1'05.110
  12. Valentino ROSSI Yamaha +1'16.368
  13. Aleix ESPARGARO ART +1'24.200
  14. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter +1'25.726
  15. Karel ABRAHAM ART +1'32.111
  16. Colin EDWARDS FTR Kawasaki +1'40.602
  17. Michael LAVERTY PBM 1 Tour
  18. Hector BARBERA FTR 1 Tour
  19. Hiroshi AOYAMA FTR 1 Tour

Non classés

  • Yonny HERNANDEZ ART 8 Tours
  • Randy DE PUNIET ART 13 Tours
  • Lukas PESEK Ioda-Suter 13 Tours
  • Claudio CORTI FTR Kawasaki 21 Tours
  • Bryan STARING FTR Honda 27 Tours 

Classement provisoire du championnat MotoGP 2013

  1. Dani PEDROSA Honda 83
  2. Marc MARQUEZ Honda 77
  3. Jorge LORENZO Yamaha 66
  4. Cal CRUTCHLOW Yamaha 55
  5. Valentino ROSSI Yamaha 47
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati 39
  7. Alvaro BAUTISTA Honda 38
  8. Nicky HAYDEN Ducati 35
  9. Aleix ESPARGARO ART 20
  10. Andrea IANNONE Ducati 18
  11. Stefan BRADL Honda 17
  12. Bradley SMITH Yamaha 17
  13. Michele PIRRO Ducati 13
  14. Ben SPIES Ducati 9
  15. Hector BARBERA FTR 7
  16. Randy DE PUNIET ART 6
  17. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 4
  18. Michael LAVERTY PBM 3
  19. Yonny HERNANDEZ ART 3
  20. Karel ABRAHAM ART 1
  21. Colin EDWARDS FTR Kawasaki 1
  22. Hiroshi AOYAMA FTR 1

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je me posais également des questions sur Rossi depuis son retour chez Yamaha. Il faut arrêter de se poser des questions sur son âge, sa motivation ou ses capacités. Car je ne sais pas ce que cela rendait à le télé, mais lorsqu'il a passé Lorenzo devant moi au freinage de La Chapelle, il a fait un truc réellement hallucinant, tellement c'était gonflé ! Il a refait la même chose à Lorenzo que lorsqu'il avait retardé son freinage, je ne sais plus où, il y a 3 ans. Actuellement, seuls 2 pilotes au monde sont capables de faire la même chose, Marquez et lui! D'ailleurs, les deux à mettre le plus d'angle avec les pneus pluie dans ce virage étaient les deux mêmes. Si Rossi parvient à gagner à nouveau un GP cette année, la machine à gagner risque de se remettre en route, car en course, je le répète, il est tout simplement hallucinant, tout comme lors de l'année de son dernier titre. Honnêtement, hier en live, je ne voyais aucune différence de niveau entre Pedrosa, Lorenzo (en début de course), Marquez (en fin de course) et lui. Il faut juste reconnaître que depuis 3 ans, le niveau de la concurrence a tout simplement explosé, et ça c'est tout bon pour l'avenir de ce sport. Arrêtez un peu de le dire fini, car si lui est fini, tous les autres pilotes de la catégorie (à part 4 ou 5) devraient arrêter la compétition...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...