• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 septembre 2014

Course Moto GP à Aragon : Lorenzo se mouille vers sa 1ère victoire !

Course Moto GP à Aragon : Lorenzo se mouille vers sa 1ère victoire !

Jorge Lorenzo empoche - enfin - les 25 points de la victoire à l'issue d'une course pleine de rebondissements et terminée sous la pluie à Aragon. Aleix Espargaro et Cal Crutchlow montent sur leur premier podium tandis que Rossi, Pedrosa et Marquez ont tâté du bitume espagnol...

Imprimer

Jorge Lorenzo empoche - enfin - les 25 points de la victoire à l'issue d'une course pleine de rebondissements et terminée sous la pluie à Aragon. Aleix Espargaro et Cal Crutchlow montent sur leur premier podium tandis que Rossi, Pedrosa et Marquez ont tâté du bitume espagnol...

Départ : Dani Pedrosa prend le meilleur départ de ce Grand Prix un peu particulier puisqu'il s'agit de la 800ème course organisée en catégorie reine depuis la création du championnat en 1949.

Le pilote catalan, parti à la faute l'an passé suite à un arrachement d'un capteur, se fait déborder et passer par Andrea Iannone. Puis c'est tour de Marc Marquez et Jorge Lorenzo de passer "Pedro", désormais quatrième devant Pol Espargaro et Valentino Rossi.

Marc Marquez passe rapidement à l'offensive et double Iannone pour prendre les commandes. L'italien se bat avec brio, contraignant Marquez à puiser dans ses réserves pour finaliser son dépassement. Quelques enchaînements plus tard, Iannone perd l'arrière de sa Ducati sur un vibreur encore humide et parvient à se rétablir en tirant dans l'herbe. 

Hélas, le futur pilote officiel Ducati perd le contrôle de sa GP14.2 sur le gazon mouillé et chute violemment, heureusement sans se blesser. Devant, Marquez imprime un gros rythme que Lorenzo parvient contre toute attente à suivre, après avoir souffert en essais. L'officiel Yamaha devance un Dani Pedrosa très pressant et Valentino Rossi, lui aussi parfaitement dans le rythme après des essais très dificiles.

Retardant son freinage pour attaquer Pedrosa, le Docteur arrive très rapidement sur la RCV officielle à l'entame d'un droit... "Trop rapidement", estime sans doute à ce moment le n°46, qui redresse in extremis sa M1 pour éviter l'impact et part par conséquent en direction des dégagements. 

Manque de chance pour l'italien : sa roue avant se dérobe brutalement dans l'herbe synthétique encore humide, et sa M1 s'envole brutalement dans le dégagement bitumé. Rossi est violemment propulsé à terre et reste allongé un bon moment sous le choc, avant de se relever doucement. 

Le n°46, qui semble souffrir du poignet, est évacué sur une civière en direction du centre médical. Les nouvelles sont rassurantes : le nonuple champion du monde ne souffre d'aucune fracture et d'aucune blessure sérieuse. Il est cependant emmené à l'hôpital d'Alcaniz pour y subir plusieurs examens, notamment un scanner à la tête.

Au septième tour, Jorge Lorenzo est toujours tapi dans le dosseret de selle de Marc Marquez, qui ne parvient pas à décrocher l'officiel Yamaha. Le n°99 prouve d'ailleurs sa vitesse en prenant l'avantage sur l'auteur de la pole, après que celui-ci s'est retourné pour estimer son avance. 

Visiblement, le choix pneumatique de Lorenzo paie à ce stade de la course : la M1 du Majorquin est montée en soft à l'avant et médium à l'arrière, alors que les RCV de ses rivaux sont en médium à l'avant et hard à l'arrière. Dani Pedrosa est relégué à quelques petites longueurs (0,8 seconde) et semble en difficulté pour suivre le rythme soutenu de ses deux compatriotes. Après quelques tours derrière Lorenzo, Marc Marquez reprend le leadership en taxant le Majorquin au freinage de la ligne droite des stands !

Juste après, le drapeau blanc est brandi pour informer les pilotes qu'ils peuvent repasser aux stands pour troquer leur moto en slicks contre leur mulet en pneus pluie : quelques gouttes de pluie sont en effet tombées dans certaines zones du circuit, ce qui achève de mettre leurs nerfs à rude épreuve !

Lorenzo ne se déconcentre pas face à ces conditions et double Marquez par l'intérieur dans un enchainement en devers : la confiance du Majorquin dans son train avant semble totale ! Marquez le repasse aussitôt, puis se retourne une deuxième fois en faisant signe à son rival de passer...

Mais Lorenzo hésite, puis ralentit car les gouttes de pluie sont de plus en plus nombreuses. Pas facile dans ces conditions de mener la course, puisqu'on découvre l'adhérence (ou l'absence d'adhérence) en premier ! L'officiel Yamaha se fait illico dépasser par Marquez puis par Pedrosa, qui vient "chatouiller" son coéquipier à trois reprises avant de lui chiper la première place.

A six tours de l'arrivée, la pluie s'abat franchement sur la région d'Alcaniz et les deux officiels Repsol en tête roulent sur des oeufs, tandis que Lorenzo est décroché. Les pilotes commencent à rentrer : Espargaro d'abord, puis Hayden, De Angelis, Di Meglio, Crutchlow, Bradl, Hernandez, Redding, Aoyama... Dovizioso, quatrième, choisit comme les trois leaders de ne pas rentrer et paie cash sa décision puisqu'il chute au freinage : l'italien ne peut repartir et semble souffrir du genou.

Marquez prend les choses en main et double Pedrosa : le champion semble bien décidé à ne pas changer de moto. Pedrosa force pour le suivre et perd violemment l'avant au freinage de la ligne droite des stands. Le catalan se relève sans blessure et court jusqu'à son box pour tenter de repartir avec sa seconde moto. 

Dans la voie des stands, il croise Jorge Lorenzo qui saute sur son mulet équipé de pneus pluie pour terminer la course. A trois tours de l'arrivée, Marc Marquez - auteur d'acrobaties spectaculaires ! - perd l'avant et tombe... Il aurait clairement dû s'arrêter pour changer de moto, plutôt que s'entêter à rouler en slicks sur une piste désormais totalement mouillée... Ceci étant, en sports mécaniques, l'évidence apparaît souvent plus clairement après coup... ou du bord de piste ! 

Coup de chance pour l'officiel Honda : il parvient à redémarrer sa moto avec l'aide des commissaires et à regagner son stand pour repartir avec sa seconde moto, aux alentours de la 13ème place, devant Dani Pedrosa. 

Et qui mène la course, désormais ? Jorge Lorenzo ! Le Majorquin, rentré au stand pile au bon moment, devance de presque 7 secondes la M1 Open d'Aleix Espagargaro, la Ducati de Cal Crutchlow et la RCV de Bradl. 

Arrivée : Superbe d'aisance sur sa moto, Jorge Lorenzo virevolte sur le mouillé et remporte sa première victoire de la saison avec plus de 10 secondes d'avance. Seul des "Quatre fantastiques" à ne pas être tombé, Lorenzo s'offre son premier succès depuis treize courses (lors du GP de Valence 2013).

Grâce à cette victoire stratégique, Lorenzo offre à Yamaha sa deuxième victoire consécutive après celle de Rossi sur le sec à Misano. La deuxième place échoit à Aleix Espargaro après une lutte acharnée avec Crutchlow : les deux hommes passent sur la ligne en se poussant du coude ! 

Il s'agit du premier podium pour Espargaro comme pour Crutchlow, tandis que Bradl et Smith complètent le Top 5. Au championnat, la victoire de Lorenzo ne bouleverse pas l'ordre établi : Marc Marquez - totalement déconfit à l'arrivée - est toujours solidement installé en tête malgré sa treizième place, avec 75 points d'avance sur Pedrosa, quatorzième.

A noter qu'il s'agit de la première fois dans l'histoire des Grands Prix que deux frères mènent en même temps leur catégorie : Alex en Moto3 et Marc en MotoGP !

Résultats du Grand Prix MotoGP d'Aragon 2014

  1. Jorge LORENZO Yamaha 44'20.406
  2. Aleix ESPARGARO Forward Yamaha +10.295
  3. Cal CRUTCHLOW Ducati +10.312
  4. Stefan BRADL Honda +11.718
  5. Bradley SMITH Yamaha +29.483
  6. Pol ESPARGARO Yamaha +29.686
  7. Alvaro BAUTISTA Honda +29.763
  8. Hiroshi AOYAMA Honda +37.841
  9. Nicky HAYDEN Honda +42.957
  10. Scott REDDING Honda +53.937
  11. Danilo PETRUCCI ART +59.824
  12. Alex DE ANGELIS Forward Yamaha +1'00.718
  13. Marc MARQUEZ Honda +1'15.227
  14. Dani PEDROSA Honda +1'24.526
  15. Yonny HERNANDEZ Ducati +1'38.255
  16. Michael LAVERTY PBM 1 Tour
  17. Mike DI MEGLIO Avintia 1 Tour
  18. Broc PARKES PBM 1 Tour
  19. Hector BARBERA Ducati 1 Tour

Non classés 

  • Andrea DOVIZIOSO Ducati 5 Tours
  • Valentino ROSSI Yamaha 20 Tours
  • Andrea IANNONE Ducati 22 Tours
  • Karel ABRAHAM Honda 22 Tours

Conditions de piste: Dry|   Air: 18º| Humidité: 93%|   Sol: 20º

Classement provisoire du championnat MotoGP 2014

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 292
  2. Dani PEDROSA Honda SPA 217
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA 214
  4. Jorge LORENZO Yamaha SPA 202
  5. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 142
  6. Aleix ESPARGARO Forward Yamaha SPA 112
  7. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 108
  8. Andrea IANNONE Ducati ITA 92
  9. Stefan BRADL Honda GER 87
  10. Bradley SMITH Yamaha GBR 85
  11. Alvaro BAUTISTA Honda SPA 73
  12. Cal CRUTCHLOW Ducati GBR 63
  13. Scott REDDING Honda GBR 60
  14. Hiroshi AOYAMA Honda JPN 51
  15. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 39
  16. Nicky HAYDEN Honda USA 36
  17. Karel ABRAHAM Honda CZE 33
  18. Colin EDWARDS Forward Yamaha USA 11
  19. Michele PIRRO Ducati ITA 11
  20. Danilo PETRUCCI ART ITA 9
  21. Broc PARKES PBM AUS 7
  22. Alex DE ANGELIS Forward Yamaha RSM 7
  23. Mike DI MEGLIO Avintia FRA 4
  24. Michael LAVERTY PBM GBR 2
  25. Hector BARBERA Avintia SPA 2
  26. Leon CAMIER Honda GBR 1

        .

        .

        Commentaires

        Bestof: 
        1
        Lectures: 
        0
        Alors là les hondas boys sont biens HRC (Hautement Responsables de leurs Conneries excusez du peu)se laisser embarquer dans un mano à mano en pensant pouvoir glisser sur l'eau il faut tout de même le faire. Je ne crois pas une seule seconde, à la vue de sa réaction fin de course, que Marquez ai tenté pour le panache de se la jouer "Moïse". Il était plutôt très stressé de voir qu'il n'avait pas l'avantage sur le sec avec son choix de pneu sur Lorenzo. Non pour le coup il nous démontre une nouvelle fois qu'il n'est pas toujours d'une sérénité à toute épreuve. Et que dire de Pédrosa qui se laisse amener par le jeunot là où il n'a plus pieds!!! Heureusement pour lui que Rossi a fait une erreur de débutant par une trop grande impatience, sinon dur dur pour garder sa place de vice champion. Quant à Lorenzo il a juste eu à "compter les points" comme on dit. Le premier a être surpris de cette victoire c'est certainement lui, pourtant a creuser un peu c'est celui qui la mérite le plus sur ce coup car c'est le seul à ne pas s'être mouillé le cerveau. En résumé, Rossi après sa victoire de Misano s'est cru poussé des ailes et a fait une erreur grossière, dommage il semblait être dans le coup, Pédrosa décidemment n'y arrivera jamais, Marquez quoiqu'on en dise a beaucoup plus de pression qu'on le pense et a beaucoup de mal a gérer son avance au championnat, comme l'an dernier, avec toutefois plus de marge en 2014. Quant à Lorenzo, il est souvent bien meilleur quant il sait suivre plutôt que mener à tout pris. Le prochain GP vaudra pour voir nos trois top pilotes se rattraper de leur bévues respectives.

        Ajouter un commentaire

        Identifiez-vous pour publier un commentaire.

        .

        Les derniers essais MNC

        Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
        Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
        Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
        Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

        A lire aussi sur le Journal moto du Net

        Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
        Trail 3 commentaires
        Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
        Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
        MotoGP 2023 1 commentaire
        Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
        Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
        La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
        Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

        Soutenez le Journal moto du Net

        Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

        ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

        Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

        Calendrier MotoGP 2022

        Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

        GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

        Courses 2022

        GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
        GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
        GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
        GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
        GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
        GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
        GP de France moto 15 mai : GP de France
        GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
        GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
        GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
        GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
        GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
        GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
        GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
        GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
        GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
        GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
        GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
        GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
        GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
        GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


        SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

        • En savoir plus...