• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 26 octobre 2014

Course Moto 2 à Sepang : Vinales vainqueur, Rabat champion du monde

Course Moto 2 à Sepang : Vinales vainqueur, Rabat champion du monde

Maverick Vinales signe à Sepang sa deuxième victoire consécutive de la saison devant Mika Kallio et Esteve Rabat, sacré champion du monde Moto2 grâce à cette troisième place obtenue lors du Grand Prix de Malaisie 2014. Johann Zarco est quatrième.

Imprimer

Maverick Vinales signe à Sepang sa deuxième victoire consécutive de la saison devant Mika Kallio et Esteve Rabat, sacré champion du monde Moto2 grâce à cette troisième place obtenue lors du Grand Prix de Malaisie 2014. Johann Zarco est quatrième.

Départ : Esteve Rabat surgit de sa pole position pour s'offrir le meilleur envol devant Kallio, Cortese, Vinales et Aegerter. Avec 41 points d'avance sur son plus proche rival au championnat (Kallio), le leader Esteve Rabat peut remporter le titre Moto2 s'il termine dans les sept premiers... 

Zoom sur Esteve Rabat, champion du monde Moto2 2014

Né à Barcelone (Espagne) le 25 mai 1989, Esteve "Tito" Rabat débute en championnat du monde en 2006, après avoir été sacré vice-champion d'Espagne.Il fait sa première saison complète en 2007 et grimpe immédiatement sur le podium en Chine. Il lui faudra attendre jusqu'en 2010 pour rééditer la performance. Dixième pour sa première saison en Moto2 en 2011, il monte réellement en puissance en 2013, saison durant laquelle il signe 2 pole et trois victoires.

Passé chez Marc VDS pour 2014, Rabat annonce immédiatement la couleur en remportant la première course au Qatar. Toujours aux avant-postes, il s'imposera encore six fois après cela : en Argentine, en Italien en Catalogne, en République Tchèque, en Grande-Bretagne et à San Marin.

Son coéquipier Mika Kallio lui aura jusqu'au bout exercé une forte concurrence, mais cela n'a pas suffit à faire trébucher "Tito". Gros travailleur, Rabat a la particularité d'énormément rouler, que ce soit pendant les essais où il boucle beaucoup de tours (parfois autant que la longueur d'une course !) et en dehors des Grands Prix où il s'entraîne sans répit.

"C’est Monsieur Régularité", s'amuse Marc Marquez, qui est proche de Rabat. "Il est incroyable. Il fait toujours 25 tours lors des essais. Je lui dis à chaque fois qu’il va se fatiguer avant la course mais c’est son style et c’est un style qui lui réussit vraiment bien", analyse le double champion du monde MotoGP, présent dans le parc fermé pour féliciter son copain à l'arrivée du Grand Prix Moto2 de Malaisie.

Tito Rabat force pour creuser l'écart, infligeant des contraintes parfois difficilement supportées par son pneu arrière. Mika Kallio le suit comme son ombre jusqu'à la fin du circuit, où il rate son freinage à l'entrée du dernier gauche.

Vinales, très pressant depuis le départ, en profite pour s'installer à la deuxième place, à sept dixièmes du leader.

Au quatrième tour, Mika Kallio parvient à reprendre la seconde place à Vinales, tandis que Rabat cherche à s'éloigner. Mais Kallio ne l'entend pas de cette oreille et accélère fortement pour réduire le conséquent écart de presque une seconde que s'est forgé son coéquipier.

Le Finlandais réussit à revenir, dixième par dixième, sur le n°53 et entame le septième tour dans la coque arrière d'Esteve Rabat. Maverick Vinales a profité de la remontée de Kallio pour se faire "remorquer" jusqu'au leader et pointe solide troisième. Dominique Aegerter, malade en début de week-end, est esseulé à la quatrième position.

A dix tours de l'arrivée, Rabat élargit dans un droit et cède son leadership à Kallio. Vinales en profite pour dépasser l'Espagnol, qui se retourne pour mesurer la situation : seul Aegerter est en vue assez loin derrière, ce qui signifie que Rabat est encore virtuellement champion du monde. Louis Rossi, blessé à la cheville suite à une chute en essais, tombe doit abandonner.

Esteve Rabat lâche prise et laisse filer Kallio et Vinales, en lice pour le statut de vice-champion du monde. L'écart entre le leader du championnat et les deux hommes dépasse rapidement la seconde et demie, Aegerter revenant par conséquent à 1,2 sec de Rabat. Zarco est remonté à la 5ème place, après une première partie de course délicate passée à la neuvième position.

Maverick Vinales porte une attaque par l'intérieur sur Kallio, et le double. Mais l'Espagnol élargit et doit laisser repasser le Finlandais. Sans grande surprise au regard de son apparente aisance, Vinales retente rapidement sa chance et parvient cette fois à transformer l'essai : le voila solidement installé aux commandes à cinq tours de l'arrivée.

Arrivée : Gérant la seconde d'avance qu'il s'est forgé sur Kallio, Maverick Vinales boucle le dernier tour sans être inquiété et signe en Malaisie son deuxième succès consécutif, sa troisième victoire en quatre courses. Le futur pilote Suzuki en MotoGP devance Mika Kallio, Esteve Rabat et Johann Zarco, qui est parvenu à chiper la quatrième place à Aegerter.

Grâce à sa troisième place qui lui assure 37 points d'avance sur Kallio au championnat provisoire Moto2, Esteve Rabat remporte à 25 ans sur sa Kalex Marc VDS son premier titre mondial en Grands Prix.

Mika Kallio abordera de son côté la dernière course de la saison à Valence avec quinze points d'avance sur Maverick Vinales, troisième au classement.

A la régulière, le Finlandais ne devrait par conséquent pas avoir trop de difficultés à verrouiller sa deuxième place au classement final.

Sixième avec 130 points, Johann Zarco ne pourra de son côté monter d'un rang lors de la finale : Dominique Aegerter qui le précède a 162 pts au compteur, soit 32 de plus que le Français.

Résultats du Grand Prix Moto2 de Malaisie 2014

  1. Maverick VIÑALES Kalex 40'46.754
  2. Mika KALLIO Kalex +2.694
  3. Esteve RABAT Kalex +8.054
  4. Johann ZARCO Caterham Suter +10.590
  5. Dominique AEGERTER Suter +10.663
  6. Julian SIMON Kalex +10.769
  7. Sandro CORTESE Kalex +15.657
  8. Thomas LUTHI Suter +18.839
  9. Jonas FOLGER Kalex +19.486
  10. Marcel SCHROTTER Tech 3 +24.887
  11. Luis SALOM Kalex +28.234
  12. Ricard CARDUS Tech 3 +30.338
  13. Mattia PASINI Kalex +30.533
  14. Roberto ROLFO Suter +30.548
  15. Jordi TORRES Suter +34.769
  16. Florian MARINO Kalex +36.613
  17. Lorenzo BALDASSARRI Suter +38.869
  18. Anthony WEST Speed Up +42.201
  19. Xavier SIMEON Suter +47.876
  20. Azlan SHAH Kalex +52.950
  21. Thitipong WAROKORN Kalex +53.163
  22. Roman RAMOS Speed Up +59.999
  23. Tomoyoshi KOYAMA NTS +1'03.331
  24. Nicolas TEROL Suter +1'08.275
  25. Decha KRAISART Tech 3 +1'16.996
  26. Randy KRUMMENACHER Suter 1 Tour

Non classés 

  • Franco MORBIDELLI Kalex 4 Tours
  • Sam LOWES Speed Up 5 Tours
  • Axel PONS Kalex 7 Tours
  • Hafizh SYAHRIN Kalex 9 Tours
  • Louis ROSSI Kalex 11 Tours
  • Takaaki NAKAGAMI Kalex 13 Tours
  • Ratthapark WILAIROT Caterham Suter 13 Tours
  • Gino REA Suter 0 Tour

Classement provisoire du championnat Moto2 2014

  1. Esteve RABAT Kalex SPA 326
  2. Mika KALLIO Kalex FIN 289
  3. Maverick VIÑALES Kalex SPA 274
  4. Thomas LUTHI Suter SWI 169
  5. Dominique AEGERTER Suter SWI 162
  6. Johann ZARCO Caterham Suter FRA 130
  7. Simone CORSI Kalex ITA 100
  8. Sandro CORTESE Kalex GER 85
  9. Franco MORBIDELLI Kalex ITA 75
  10. Luis SALOM Kalex SPA 72
  11. Marcel SCHROTTER Tech 3 GER 72
  12. Anthony WEST Speed Up AUS 65
  13. Jonas FOLGER Kalex GER 60
  14. Sam LOWES Speed Up GBR 60
  15. Julian SIMON Kalex SPA 56
  16. Xavier SIMEON Suter BEL 52
  17. Jordi TORRES Suter SPA 52
  18. Hafizh SYAHRIN Kalex MAL 42
  19. Ricard CARDUS Tech 3 SPA 41
  20. Alex DE ANGELIS Suter RSM 37
  21. Mattia PASINI Kalex ITA 35
  22. Takaaki NAKAGAMI Kalex JPN 32
  23. Axel PONS Kalex SPA 28
  24. Randy KRUMMENACHER Suter SWI 24
  25. Louis ROSSI Kalex FRA 17
  26. Lorenzo BALDASSARRI Suter ITA 14
  27. Gino REA Suter GBR 7
  28. Nicolas TEROL Suter SPA 2
  29. Roberto ROLFO Suter ITA 2

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...