• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 4 octobre 2017

Contact avec la gamme Harley-Davidson Softail 2018

Contact avec la gamme Harley-Davidson Softail 2018

Moto-Net.Com a brièvement testé quatre des huit nouveaux modèles Softail de la gamme Harley-Davidson 2018 : Fat Bob, Fat Boy, Street Bob et Low Rider. Cette courte prise de contact révèle de vraies améliorations sur ces motos désormais propulsées par le nouveau twin à huit soupapes, le Milwaukee-Eight. En selle !

Imprimer

Page 5 - Essai Low Rider 2018

Comme le Street Bob, le Low Rider 2018 rejoint la gamme Softail en 2018 suite au retrait de l'appellation Dyna. Et comme le Street Bob, cette moto au look inspiré des années 70 n'est disponible qu'avec le Milwaukee-Eight 107 de 1745cc refroidi par air-huile, à l'instar de tous les nouveaux Softail.

Esthétiquement, le Low Rider reconduit ses jolies lignes douces et arrondies, à l'opposé du style agressif du Fat Bob. L'examen des détails révèle une finition exemplaire et une instrumentation déportée sur le réservoir de 18,9 litres, qui renseigne entre-autres sur l'heure, le rapport engagé ou encore le régime moteur avec défilement depuis le commodo gauche.

Comme les autres nouveaux Softail, le Low Rider dissimule par ailleurs une prise USB derrière sa colonne de direction et reçoit un éclairage à LED. Et fait l'impasse sur des leviers réglables en écartement et sur un bouchon de réservoir monté sur charnières ! 

Détails plus visibles : les combinés du modèle précédent cèdent la place à un discret amortisseur horizontal relié au nouveau cadre, annoncé "65%" plus rigide. Affiché à 16 660 €, le Low Rider prend de cette manière des allures de "Hardtail", soit une moto sans suspension arrière. On note aussi l'abandon d'un disque de frein à l'avant...

Et le freinage, alors ?

Guidon en mains, ce système de freinage amputé de 50% se montre assez timide et peu mordant. Rien d'étonnant avec 300 kg tout rond à arrêter ! Le recours systématique à l'aide du frein arrière s'impose comme une évidence. Petite fausse note dans l'argumentaire marketing Harley, qui ne cesse de vanter la progression dynamique des nouveaux Softail…

En dehors de cet aspect, le Low Rider présente des aptitudes convaincantes pour sa catégorie, bien aidé par sa position agréable et sa selle bien rembourrée. Son guidon recourbé vers le buste s'attrape facilement et ses repose-pieds situés dans l'axe entre ses cylindres de 100 mm de diamètre (111,1 mm de course) ne créent pas de tensions rédhibitoires.

Plus évidente de prise en mains que le Street Bob, cette ancienne Dyna n'offre qu'une résistance limitée à l'inclinaison malgré son angle de chasse de 30° et sa grande roue de 19 pouces (16" à l'arrière). La largeur "raisonnable" des pneus (110 et 180 mm) explique sa relative agilité, ainsi que son centre de gravité bas et les progrès avérés du nouveau châssis. 

Le Milwaukee-Eight "107" et ses 8 soupapes complètent favorablement la liste des améliorations, procurant au Low Rider 2018 un surcroît de réactivité immédiatement palpable par rapport à l'ancien Twin Cam 103. Ses accélérations sont savoureuses, car parsemées de généreux morceaux de couple entre 2000 et 4000 tr/mn ! 

Bilan : un bon cru, ces Softail 2018 !

A l'évidence, la montée en puissance de certains concurrents - essentiellement Indian - a poussé Harley-Davidson à réviser sa copie en termes de performances, sans trop rogner sur le caractère "maison" malgré les contraintes des normes Euro4 : qui s'en plaindra ?! 

A plus forte raison quand cette évolution s'accompagne d'une louable progression sur la partie-cycle (poids en baisse + châssis plus rigide = plaisir accru en courbes !), qui tire vers le haut les prestations dynamiques des autres Softail 2018. Un excellent millésime, en attendant le prochain dans 34 ans... en 2052 ?!

Fiche technique Street Bob 2018 

Moteur

  • Bicylindre en V à 45°, culbuté, refroidi par air-huile. 4-soupapes par cylindre
  • 86 ch à 5020 tr/mn et 145 Nm à 3500 tr/mn - Milwaukee-Eight "107" (1745cc)
  • Transmission finale par courroie

Partie cycle 

  • Double berceau en acier
  • Fourche télescopique non réglable, mono-amortisseur ajustable en précharge
  • 130 mm de garde au sol
  • 1630 mm d'empattement
  • 30° d'angle de chasse
  • 690 mm de hauteur de selle
  • Réservoir de 13,2 litres 
  • Pneus en 110/90/19 et 180/70/16
  • 300 kg tous pleins faits

Prix 

  • 16 660 € en noir et 16 960 € en couleur

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine
  • Parcours : seulement 30 mn sur chaque moto !
  • Routes :  à proximité de Créteil, donc essentiellement sur autoroutes urbaines
  • Pneus : Dunlop D408 et Michelin Scorcher
  • Conso moyenne : non mesurée
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !