• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHOISIR UN 125
Paris, le 27 janvier 2009

Comment bien choisir sa moto ou son scooter 125 ?

Comment bien choisir sa moto ou son scooter 125 ?

Lassés des bouchons ou du métro, automobilistes et usagers des transports se tournent vers la 125. Sur quels critères baser son achat ? Le scooter est-il la panacée en ville ? Quelles sont les règles de bases ? Toutes les réponses dans ce guide pratique !

Imprimer

Recommandations importantes avant l'achat

Conduite. Si la conduite d'une moto ou d'un scooter 125 ne nécessite aucun permis particulier, une formation obligatoire de trois heures vient néanmoins d'être mise en place (lire Moto-Net.Com du 4 décembre 2008). Il est pourtant communément admis qu'à nombre de kilomètres parcourus égal, le risque d'accident est 20 fois plus élevé en deux-roues qu'en automobile. La plus grande prudence s'impose donc naturellement.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

La grande vulnérabilité des utilisateurs de deux-roues leur impose en effet la plus grande vigilance, notamment lors des premiers tours de roues en zone urbaine où tous les coups sont permis ! Si votre expérience du deux-roues est nulle, n'hésitez pas à opter pour un stage de conduite et à demander des conseils à un ami plus expérimenté.

Quelques séances d'entraînements sur le parking (de préférence désert !) du supermarché d'à côté pourront aussi vous éclairer sur les notions d'équilibre, de braquage et de freinage, et ainsi éviter de mauvaises surprises en situation "réelle". Là encore, n'hésitez pas à vous faire accompagner et conseiller par un motard ou un "scootard" plus expérimenté.

Assurance. Comme avec tout engin de transport motorisé, l'assurance contre les dégâts occasionnés à un tiers est obligatoire. A cette base s'ajoute souvent une garantie contre le vol, les incendies et les catastrophes naturelles. Comme en auto, si votre véhicule est neuf, une assurance de type "tous risques" est conseillée malgré son tarif supérieur.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Une attention accrûe doit notamment être apportée aux indemnités versées au conducteur et / ou au passager en cas de sinistre, mais aussi aux conditions d'applications de la garantie vol : certaines assurances exigent un garage fermé à clef, et la plupart demandent un anti-vol normalisé, voire un tatouage du véhicule. N'hésitez donc pas à faire jouer la concurrence en fonction de votre profil, grâce à notre Comparateur gratuit d'assureurs moto.

Position et aspects pratiques. Comme expliqué dans la partie sur les principales catégories de deux-roues, l'offre de motos et de scooters 125 est vaste et très variée. En conséquence, il est facile de se laisser aller à un coup de coeur sur un modèle sans prendre suffisamment de recul.

Quel que soit votre choix, veillez à vous sentir à l'aise au guidon de votre nouvelle monture : certains modèles sont plus hauts que d'autres, mais il est très important que les deux pieds touchent parfaitement le sol ! Avant d'acheter, exécutez toujours un essai - même court - de votre future monture afin d'éviter les déceptions et mauvaises affaires.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Si vous êtes sujets à des maux de dos, attention aux modèles qui vous couchent sur l'avant avec appui sur les poignets. Prenez le temps d'apprécier le confort de la selle, la protection du buste et le degré de pliage des jambes. La présence d'une béquille centrale ou d'un frein de parking (scooter) s'apprécieront aussi beaucoup en ville, tout comme celle d'une jauge à essence et d'une montre. Côté sécurité, l'ABS proposé par Honda ou Peugeot est un vrai plus, tout comme les répartiteurs de freinage (Honda, Piaggio, Kymco, Peugeot, Suzuki, Sym, Aprilia).

Entretien. Un aspect à prendre en considération lors de l'achat : tous les deux-roues ne sont pas égaux sur ce chapitre et les différences de coûts varient parfois de manière significative ! Selon le kilométrage annuel parcouru (de 4 000 à 10 000 km en moyenne), prévoir une à deux révisions par an. Tous les 15 000 à 25 000 km, prévoir aussi le changement du kit chaîne (moto) ou de la courroie de transmission (scooter).

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125 Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Au delà de ces opérations effectuées chez le concessionnaire, les risques liés à la conduite d'un deux-roues imposent un entretien périodique à effectuer soi-même. Vérifiez notamment une fois par mois la pression de vos pneus, car une pression trop faible modifie radicalement le comportement d'un deux-roues !

Une vérification hebdomadaire du bon fonctionnement des phares, clignotants et autres moyens de voir et d'être vu est conseillée, tout comme un fréquent coup d'oeil sur les niveaux d'huile et d'eau, ainsi qu'à l'usure des freins et des pneus. Enfin, un graissage régulier de la chaîne (moto) préviendra d'une usure rapide - voire d'une casse - et la recharge de votre batterie (sur des modèles ayant plus de deux ans ou dormant dehors) avant l'hiver évitera les démarrages laborieux (voire pas de démarrage du tout !) en cas de fortes gelées !

Équipement. Si loi n'impose que le port du casque pour conduire un deux-roues, l'achat de vêtements appropriés est vivement conseillé ! Pour limiter les risque d'abrasions en cas de chute et lutter contre le froid en hiver, une bonne paire de gants est aussi indispensable qu'une veste ou blouson avec coques de protections homologuées CE aux coudes et épaules avec une dorsale rigide.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125 Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Des bottes renforcées et étanches ou des chaussures adaptées (au moins montantes) préviendront des risques majeurs, tandis qu'une combinaison de pluie insérée sous la selle ou dans le coffre est un investissement réduit, mais ô combien salutaire !

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Le casque devra obligatoirement être homologué, acheté neuf et à votre taille. Quatre types majeurs se distinguent : les intégraux (qui protègent complètement le crâne et le visage du pilote), les modulaires (un intégral dont la mentonnière se relève d'une main), les jets ou semi-jets (protection limitée aux tempes et aux sommet du crâne) et enfin les transformables (avec mentonnière démontable), une catégorie assez récente représentée notamment par le Nolan N 43 Air (lire Moto-Net.Com du 15 octobre 2008) et le Givi X 01 (lire Moto-Net.Com du 26 août 2008).

Enfin, pour bien choisir avant d'acheter vos accessoires, n'oubliez pas de consulter notre rubrique Equipement où chaque accessoire est présenté de manière complète, puis classé par marque et par catégorie.

Neuf ou occasion ? Si pour l'équipement, l'achat neuf est généralement préférable (voire indispensable pour les casques), pour votre moto ou votre scooter 125 les occasions peuvent représenter une bonne solution, notamment en termes de prix. Le neuf présente naturellement l'avantage de la sécurité (garantie deux ans, pas de mauvaise utilisation antérieure, etc.), mais si votre budget est plus limité n'hésitez pas à vous tourner vers le marché de l'occasion. Dans ce cas, que vous vous tourniez vers un particulier ou un professionnel, l'essentiel est qu'il vous inspire confiance. Enfin, sachez que le professionnel est légalement obligé de garantir les véhicules qu'il vend, y compris les occasions.

Alors n'hésitez pas : consultez les Essais de la rédaction pour tout savoir sur les nouveaux modèles de motos et de scooters, parcourez nos Annonces occasions pour dénicher le ou la 125 qu'il vous faut, et consultez notre Annuaire professionnel pour trouver le meilleur concessionnaire près de chez vous. Et n'oubliez pas : les Forums de Moto-Net.Com sont à votre disposition pour toutes vos questions ! Bonne route !

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bonjour Uncle_fepster avec du retard, si comme je le suppose tu n'as pas le permis gros cube, la 125 est un bon apprentissage, sinon cela aurait été une 250cm3. Tant qu'à acheter une moto neuve ou d'occase, autant acheter une qui est suffisamment performante et fiable pour avoir envie de la garder. Dans les customs les plus cossus mais performants, je te conseille la Daelim daystar (monocylindre), la Honda shadow (moteur du varadero) et la Hyosung aquila (bicylindres en V). En moins cossus mais plus légers et ne déméritant pas en performances, tu la Kawa eliminator, les Daelim VT et Solution (très polyvalente) et les anciennes Suzuki Gn et Yamaha Sr qui se sont très bien vendues à l'époque. Dans les roadsters (un peu plus faciles au quotidien ou polyvalents), je te conseille la MZ rt 125 (excellente allemande que j'ai en 2de moto), la derniere MH (motor hispania) et la prochaine Yamaha roadster toutes 2 pourvues du moteur yamaha de la sportive YZF, la Daelim roadwin (dimension généreuse), la dernière Honda CBF, la Yamaha YBR, et sa copie la Sym xs un peu moins bien qd même. J'ai vu aussi la dernière Megelli roadster s avec un moteur sym aussi, aux airs de petite ducati. J'ai dû en oublier. Voilà à +

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !