• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHOISIR UN 125
Paris, le 27 janvier 2009

Comment bien choisir sa moto ou son scooter 125 ?

Comment bien choisir sa moto ou son scooter 125 ?

Lassés des bouchons ou du métro, automobilistes et usagers des transports se tournent vers la 125. Sur quels critères baser son achat ? Le scooter est-il la panacée en ville ? Quelles sont les règles de bases ? Toutes les réponses dans ce guide pratique !

Imprimer

Scooters 125 : le jeu des quatre familles

Made in ... Taïwan, Corée, Chine

Ce n'est pas un hasard si l'on trouve quatre constructeurs asiatiques (Sym, Jonway, Skyteam et Daelim) dans le top 15 des ventes hexagonales de moins de 125 cc : dans la catégorie GT par exemple (la plus plébiscitée en France), le Sym GTS, le Daelim S2, le TGB X-Motion et le Kymco Grand Dink sont parmi les seuls modèles à proposer un tarif contenu en dessous des 3 000 €. Certes, le réseau moins étendu, le SAV encore jeune et la finition - comme la monte pneumatique - amènent à se poser de légitimes questions. Mais l'offre est de plus en plus cossue, pour des prix bien plus avantageux. En outre, certains grands constructeurs (japonais et européens) assemblent leurs propres modèles dans ces mêmes usines "exotiques" pour des raisons de coûts, sans que la fiabilité en pâtisse...

Du côté des scooters 125, on recense quatre grandes familles correspondant à des styles ou à des besoins divers.

Les scooters "GT" (Grand Tourisme). Quasiment les plus utilisés pour les trajets ville-banlieue, les GT accumulent les bonnes manières pour séduire une clientèle soucieuse de bénéficier d'accessoires et d'équipements de sécurité (ABS ou répartiteur de freinage) performants. Généralement destinés à un acheteur type "cadre dynamique" de 30 / 50 ans au pouvoir d'achat plus conséquent, les GT sont - du fait de leur équipement et de leur vocation - plus enveloppants et lourds et dépassent régulièrement les 3 500 €.

Emmenée avec brio (10 346 unités en 2008 !) par le Yamaha X Max (lire notre Essai Moto-Net.Com du 1er septembre 2008), cette famille GT recense aussi le 125 Burgman, le Peugeot Satelis (lire notre Essai Moto-Net.Com du 23 mars 2006), le Piaggio XEvo (lire notre Essai Moto-Net.Com du 22 octobre 2008), le Honda S-Wing, l'Aprilia Atlantic, etc.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Les scooters "rétros". Surfant sur la vague du vintage, les scooters rétros sont petits, généralement légers et équipés du minimum vital qui ramène aux premiers scooters venus d'Italie. Inspirés des premiers Vespa (le mythique PX surtout, lire Moto-Net.Com du 2 janvier 2007), leur style séduit une clientèle souhaitant un scooter "d'époque" sans en avoir les inconvénients.

On retrouve donc les fondamentaux du scooter comme le démarrage électrique, l'entretien contenu, la maniabilité et le coffre sous la selle en ajoutant une séduisante image vieillotte qui fait la joie de citadin(e)s branché(e)s ou de nostalgiques du "bon vieux temps". Adaptés à tous les niveaux du fait d'un encombrement contenu, les scooters rétros sont notamment représentés par l'Aprilia Mojito, le Daelim Besbi, les "Piaggio" de marque Vespa ou encore le Sym Fiddle.

Les scooters sportifs. Plus agressifs visuellement, les scooters 125 sportifs se destinent généralement à une clientèle plus jeune, prête à préférer le look et les performances au confort et aux aspects pratiques. Bénéficiant d'un cadre plus rigide, de suspensions, de pneus et de freins plus performants, ils restent des armes en ville en raison de la pêche de leur moulin et d'un gabarit apte à se faufiler dans le moindre trou de la circulation. On retrouve dans cette catégorie les Gilera Nexus et Runner, l'Aprilia Sportcity, les Derbi Rambla et GP Max, ou le Kymco Super 8.

Moto ou scooter 125 : guide pratique pour bien choisir sa 125

Les scooters à trois roues. La famille des scooters à trois roues est une révolution dans le monde du scooter, voire de celui du transport individuel ! Reposant sur pas moins de 30 brevets, l'unique représentant du genre en 125, le MP3 125 Piaggio lancé en 2006 (lire notre Essai Moto-Net.Com du 19 octobre 2006), propose un train avant à deux-roues directrices capables de prendre de l'angle et une roue arrière servant à la propulsion. Ultra-stable sur le sec, rassurant sur le mouillé et en phase de freinage (l'adhérence est multipliée par deux), le MP3 125 rallie tous les suffrages, hormis au chapitre de la motorisation, légèrement insuffisante pour tracter sereinement les 199 kg à sec du bestiau.

Réactive, la marque de Pontedera a donc décidé de tirer profit de la norme L5E qui, par un léger élargissement de la voie (l'espacement entre les deux roues avant), permet de faire entrer le véhicule dans la catégorie des "tricycles à moteur de plus de 50 cc". La cylindrée du MP3 "LT" peut ainsi être portée à 250 ou 400 cc, tout en le laissant accessible à un conducteur détenteur du permis B (lire notre Essai Moto-Net.Com du 2 octobre 2008) !

Un coup de maître à peine entaché par un tarif élevé (5 799 € pour le 125 RL, 6 799 € pour le 250 LT et 7 799 € pour le 400 LT) et les interrogations suscitées autour des risques encourus par un néophyte au guidon d'engins de 22,5 à 34 ch. Prévoyant, Piaggio propose des stages "tous niveaux" allant de 135 à 390 €.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bonjour Uncle_fepster avec du retard, si comme je le suppose tu n'as pas le permis gros cube, la 125 est un bon apprentissage, sinon cela aurait été une 250cm3. Tant qu'à acheter une moto neuve ou d'occase, autant acheter une qui est suffisamment performante et fiable pour avoir envie de la garder. Dans les customs les plus cossus mais performants, je te conseille la Daelim daystar (monocylindre), la Honda shadow (moteur du varadero) et la Hyosung aquila (bicylindres en V). En moins cossus mais plus légers et ne déméritant pas en performances, tu la Kawa eliminator, les Daelim VT et Solution (très polyvalente) et les anciennes Suzuki Gn et Yamaha Sr qui se sont très bien vendues à l'époque. Dans les roadsters (un peu plus faciles au quotidien ou polyvalents), je te conseille la MZ rt 125 (excellente allemande que j'ai en 2de moto), la derniere MH (motor hispania) et la prochaine Yamaha roadster toutes 2 pourvues du moteur yamaha de la sportive YZF, la Daelim roadwin (dimension généreuse), la dernière Honda CBF, la Yamaha YBR, et sa copie la Sym xs un peu moins bien qd même. J'ai vu aussi la dernière Megelli roadster s avec un moteur sym aussi, aux airs de petite ducati. J'ai dû en oublier. Voilà à +

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !