• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COMPARO
Paris, le 30 juillet 2013

CB500F, ER-6n ou XJ6 : quelle moto A2 choisir ?

CB500F, ER-6n ou XJ6 : quelle moto A2 choisir ?

Les deux roadsters Kawasaki ER-6n et Yamaha XJ6 sont actuellement les motos préférées des apprentis motards et de leurs moto-écoles, mais la nouvelle entrée de gamme Honda CB500F compte bien changer la donne. Moto-Net.Com les compare pour vous. Essai !

Imprimer

Le retour gagnant de la 500 ?

Contrairement aux roadsters de "moyenne cylindrée" de la concurrence, les modèles Honda ne sont pas adeptes de la gonflette. La Hornet, en particulier, continue de cuber 600 cc contre 675, 750 voire 800 cc chez ses rivales actuelles.

Avec sa nouvelle CB500F, Honda décide même de revenir aux fondamentaux en proposant aux apprentis motards "une authentique moyenne cylindrée, performante, agile et fun". Outre ce retour au glorieux 500 cc (471 cc très exactement), les Rouges ont également cherché à limiter le poids de leur moto.

Affichant sur la balance - du constructeur - un poids tous pleins faits de 192 kg, la Honda rend 14 kg à l'Er-6n ABS et 18 kg à la XJ6 ABS. Or en maniant les trois motos successivement, on se rend compte que la différence est plus flagrante que ne le laissent supposer les fiches techniques (voir en dernière page)...

Si la CB500F est plus facile à manoeuvrer, c'est évidemment grâce à son poids inférieur mais aussi grâce à son centre de gravité placé bas et à son guidon à la fois large, plat et droit. L'Er-6n, avec son réservoir très haut, son guidon plus cintré et ses kilos supplémentaires, est moins facile à appréhender.

Mais la moins évidente de toute est la XJ6, essentiellement en raison d'un guidon extrêmement fermé part rapport aux deux autres. La Yamaha tente de se rattraper en proposant un rayon de braquage plus court d'une vingtaine de centimètres que la Kawasaki... en vain, puisque la Honda tourne aussi sec que la Yam' !

La Honda pour les petits bras

Mais cette première bataille concédée à la "petite 500" n'inquiètent pas les Verts, ni les Bleus. Chez Kawasaki tout d'abord, on peut rétorquer que la Ninja 300 est encore plus légère et maniable que les nouvelles CB500 (lire notre Duel CBR500R Vs Ninja 300 : la moto sportive, façon A2 !).

Chez Yamaha, on ne propose pas d'alternative, et ce pour une bonne raison : "proposer une XJ4 ?", s'étonnent presque les responsables français. "Cette cylindrée n'a malheureusement jamais eu de succès en France et les volumes estimés demeurent faibles pour être en mesure de proposer un prix répondant à la demande", analyse YMF : "on sait tous que les volumes sont partie prenante dans le positionnement prix des produits".

Il est un sujet en revanche où Honda ne déroge pas aux règles actuelles : l'esthétique ! La partie cycle tout à fait basique de la CB500F reçoit un habillage plastique - on aime ou pas, mais on ne se contente pas d'un "beurk" dans les commentaires ! - qui l'apparente à ses "moyenne" et "grande" soeurs.

Plus qu'à la CB600F - nom de code de la Hornet ! -, c'est à la CB1000R que la petite Honda fait penser lorsqu'on détaille son bloc optique, ses écopes de radiateurs, son fin réservoir, ses platines de repose-pieds, sa boucle arrière achevée en un feu stop triangulaire et son sabot moteur qui n'est pas sans évoquer le pot bas du maxiroadster ailé.

De leur côté également, les ER-6n et XJ6 s'inspirent grandement de leurs aînées. Ainsi la Kawasaki se la joue-t-elle gros bras en habillant sa fourche hydraulique (41 mm, comme sur la Honda) de caches en plastique, à la manière de la Z1000. Elle installe également son contacteur sur le réservoir.

Parallèlement, l'ER-6n cultive tout de même son propre look, notamment via son joli cadre et son bras oscillant banane à double tube d'acier, ainsi que son mono amortisseur déporté à ressort rouge "récingue" (dans ses coloris noir et rouge, ressort blanc pour le modèle vert).

Des airs de famille évidents

Dans sa livrée "Race Blu", la XJ6 tente d'attirer l'oeil. Malheureusement, son teint mat et ses jantes peintes en bleu électrique n'y peuvent rien : voilà cinq ans que la Yam' circule dans nos rues et les motards croisés lors de cet essai ne lui ont accordé que peu d'attention par rapport à la nouvelle CB...

Chez Moto-Net.Com, on doute que la nouvelle version "SP" de la XJ6 parvienne à davantage détourner les regards : le coloris unique noir et gris, le kit stickers, les caches à la finition carbone et même la selle en deux parties ne la distinguent pas suffisamment des autres XJ6.

Le lien de parenté entre la Yam' et ses frangines FZ6, FZ8 et FZ1 se ressent une fois la moto enfourchée : le réservoir, le cadre et son habillage écartent copieusement les genoux ! Sur ses deux concurrentes du jour, les cuisses sont plus alignées, ce qui permet de mieux enserrer la moto et facilite son maniement à faible vitesse.

Créditée de la plus basse hauteur de selle, la Yamaha accepte les plus petits motards mais ses repose-pieds placés relativement bas et à la verticale des fesses n'incommodent pas pour autant les grandes gambettes. La selle, dure de prime abord, fatigue surtout car elle fait glisser le fessier sur sa partie avant, la moins large.

Plus plate, la selle de la CB500F permet de profiter de sa largeur sur l'arrière. On retrouve sur la Honda la position droite du buste que l'on adopte naturellement sur la Yamaha, le guidon droit et plat en sus ! Il ne fait donc aucun doute que c'est sur la CB500F que les débutants seront le plus à l'aise.

Un peu de tenue !

Certes, la Kawasaki bénéficie d'une selle accueillante car épaisse. Mais les grands gabarits comme les moyens se plaindront du fléchissement prononcé de leurs genoux, de leurs pieds haut placés et de leurs talons légèrement écartés par les longues platines repose-pieds (pilote et passager).

Les pilotes d'ER-6n adoptent une position un peu plus "sportive" - penchés sur l'avant - que les conducteurs de XJ6 et de CB500F. Toutefois, en énumérant la liste des aspects pratiques et équipements (voir l'avant-dernière page de cet essai comparatif), on s'aperçoit que la Kawa bichonne son motard.

Si le match est serré en ce qui concerne l'instrumentation (égalité parfaite avec la Honda, la Yamaha n'indiquant pas les consommations moyenne ni instantanée), les Verts se démarquent en cumulant les points pratiques.

Comme la "CB" et la "XJ", la "ER" est équipée d'une clé codée, de warnings et d'un coffre accueillant un petit U. Elle se distingue de ses deux adversaires grâce à ses deux leviers réglables (frein et embrayage), ses six crochets d'arrimage et son lèche-roues arrière - petit, mais quand même...

On note à l'occasion deux subtilités sur la CB500F. La première concerne la commande du klaxon qui se trouve au dessus des clignotants - et non en-dessous, comme sur l'écrasante majorité des motos. Les premiers carrefours sont donc joyeusement ponctués d'un petit coup d'avertisseur...

La seconde est plus ennuyeuse au quotidien : il s'agit de l'absence de charnière sur le bouchon de réservoir de la CB500F. Comme si enlever son casque et payer son plein à l'avance n'était pas suffisamment ennuyeux, il faut encore trouver un endroit propre pour poser son bouchon...

Le plein des trois motos effectué (15,7 litres dans la Honda, 16 dans la Kawasaki et 17 dans la Yamaha), Moto-Net.Com est prêt à s'élancer sur les routes : moteur, action !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Parcours : 350 km
  • Routes : départementales, ville et nationales
  • Problèmes rencontrés : RAS
  • Km au départ : Honda 1100 km, Kawa 1900 km, Yam 1900 km
  • Motos entièrement d'origine
  • Pneus Honda : Dunlop D222
  • Pneus Kawasaki : Dunlop Roadsmart
  • Pneus Yamaha : Bridgestone BT21
  • Conso moy Honda : 4,4 l/100km
  • Conso moy Kawasaki : 5,9 l/100km
  • Conso moy Yamaha : 5,8 l/100km

POINTS FORTS HONDA CB500F

  • Facilité de prise en main
  • Tarif et conso planchers
  • ABS de série

POINTS FORTS KAWASAKI ER-6N

  • Aptitudes sur belles routes
  • Santé du bicylindre
  • Allure de grosse cylindrée

POINTS FORTS YAMAHA XJ6

  • Souplesse, allonge et son du 4-cylindres
  • Polyvalence ville/route
  • Confort de suspensions

POINTS FAIBLES HONDA CB500F

  • Moteur trop timide pour les d'jeunz
  • Bouchon de réservoir sans charnières
  • NC700S également sur le coup

POINTS FAIBLES KAWASAKI ER-6N

  • Vibrations dès les mi-régimes
  • Nerveuse sur routes bosselées
  • Option ABS à 600 €

POINTS FAIBLES YAMAHA XJ6

  • Mi-régimes trop discrets
  • Agilité en retrait
  • Sélection boite rêche
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !