• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI R-PHA 10 REPLICA
Paris, le 13 juillet 2011

Casque HJC R-PHA 10 Replica Ben Spies : Essai longue durée

Casque HJC R-PHA 10 Replica Ben Spies : Essai longue durée

Il y a un an, Moto-Net.Com recevait des mains de Ben Spies Himself le tout dernier casque de la marque HJC : le R-PHA 10 Replica ! Un intégral taillé pour la piste bien sûr, mais que MNC a également porté de nombreux kilomètres sur route... Bilan.

Imprimer

Il y a un peu plus d'un an (lire MNC du 15 juin 2010 : Ben Spies présente son casque HJC R-PHA 10 Replica), Ben Spies se rendait au magasin d'équipement Sasie Center à Pontault-Combault (77) afin d'y présenter le tout dernier né de la marque de casques qui le sponsorise le HJC R-PHA 10.

À cette occasion - outre un autographe et un entretien exclusifs ! -, Moto-Net.Com recevait des mains du pilote de MotoGP le modèle Replica de cet intégral taillé pour la piste, mais que MNC a également porté lors de ses roulages, sur tout type de routes, dans tout type de conditions...

Avec sa coque constituée d'un mélange de fibre de carbone, d'aramide et de fibre de verre, le R-PHA 10 revendique un poids restreint de 1300 gr (1230 gr pour notre modèle M) qui s'apprécie dès qu'on s'en saisit. Le casque coréen marque ici un premier point !

Léger et agréable à porter

L'allure générale du R-PHA 10 transpire la compétition sur circuit : grilles d'aération - factices -, spoilers avant et arrière pour la ventilation, boutons pour les tear-off, fermeture à boucle double D réglementaire... Sans oublier le coloris spécifique de Ben, signé "Drudi Performance" per favor ! (Pour les incultes, il signe notamment les décos de Valentino Rossi !)

Déjà très sobre en 2010, la décoration du casque de Speez a encore gagné en simplicité en 2011. Seul bémol, il faudra faire avec les logos de la "monstrueuse" boisson chère à l'Américain... Ah, sponsoring quand tu nous tiens !

Mais que les motards totalement hermétiques à la réussite de Ben en AMA Superbike, en WSBK puis en MotoGP se rassurent : HJC proposent pas moins de 11 coloris supplémentaires, dont deux nouveaux qui devraient plaire aux autorités.

En effet, les deux nouveaux modèles dénommés "Jerez" sont munis de bandes phosphorescentes : de quoi se sentir un peu plus en sécurité sur sa moto ou son scooter lorsque la nuit tombe ?

Au moment de l'enfiler pour la première fois, le R-PHA 10 offre une nouvelle sensation très agréable : non seulement léger, il bénéficie d'un revêtement intérieur extrêmement agréable au toucher : "un tissu antibactérien en Gingko", précisent les coréens.

À l'instar du fond du casque, les joues sont facilement démontables et lavables. Elles s'écartent aisément via les sangles pour passer la tête mais conservent une bonne tenue au fil des mois (treize en tout pour MNC). Les grandes oreilles peuvent parfois se nicher entre deux épaisseurs de tissu mais cela n'a heureusement rien d'incommodant.

Bien équipé et pas - trop - cher

Bien plus handicapant en revanche, les espaces destinés au passage des branches de lunettes de vue sont placés bien trop haut et empêche de chausser convenablement ses binocles : les véritables fans de Ben devront donc passer aux lentilles !

La mentonnière et le cache-nez sont des accessoires livrés de série : ils sont sympas chez HJC ! Raison de plus pour excuser à la mentonnière son ajustement sur la coque un brin approximatif. En revanche, Moto-Net.Com se doit d'être plus critique à l'égard du cache-nez : ses fixations de type "Lego" ne fonctionnant pas toutes parfaitement, on l'abandonne bien vite - en plus il faisait loucher, ça donnait l'air bête...

À cette période de l'année, l'écran fumé est de rigueur... Or celui-ci est fourni avec le casque : "ils sont fous ces Coréens" ! La différence avec l'écran clair est sensible, cependant sous un franc soleil on regrette que ce second écran ne soit pas davantage foncé, quitte à ne pas être homologué "route"....

Tant et si bien que MNC a fini par délaisser l'écran clair, même lors des trajets de nuit. Dommage car parallèlement, le système de fixation est simplissime et très efficace : changer d'écran requiert quelques secondes pas plus, et aucun outil !

Profitons-en pour souligner le bon rapport prix/équipement que propose HJC : contre 429 € - pour le Replica mais comptez 80 € de moins pour un coloris uni - le casque est accompagné de deux écrans, d'un pin lock, des mentonnière et cache-nez, d'un kit complet d'entretien et d'une grande housse. Les concurrents n'ont qu'à bien se tenir !

En été toujours, le R-PHA 10 séduit par ses ventilations généreuses. Les aérations avant s'activent au moyen de petites molettes : mieux vaut les repérer avant usage, sous peine de les chercher longuement du bout des gants. Pour l'arrière pas de souci : les deux conduits sont invariablement ouverts !

Excellent sur piste, perfectible en finition

Une fois pivotées, les aérations permettre de rafraichir très efficacement le sommet du crane. Le niveau sonore monte forcément d'un cran mais les utilisateurs de ce type de casque - des sportifs et "endurants" par définition - ne s'en plaindront guère.

C'est à - très - haute vitesse d'ailleurs, que ce HJC s'apprécie le plus : il fend l'air efficacement et reste toujours parfaitement stable. Même derrière les microbulles des sportives actuelles, la tête du pilote n'est ballottée qu'au minimum.

Revers de la médaille en revanche : les contrôles latéraux sont moins évidents que sur certains casques aux formes plus fluides. D'un point de vue général, les "païlotes" salueront tout de même l'aérodynamisme de ce casque : taillé pour le circuit.

Sur piste toujours, le champ de vision dans la partie supérieure est satisfaisante et ne nécessite pas de bourrer le fond du casque de papier journal afin d'y voir correctement en mode "limande" dans les lignes droites, le regard projeté au loin sur le repère de freinage...

Sur route, la vision périphérique du R-PHA 10 n'est limitée que par les fixations des tear off mais ces appendices ne gênent pas trop au quotidien. Le loquet de fermeture de l'écran placé sous le nez est, lui, bien plus dérangeant...

Visière fermée ou ouverte au premier cran, le gros bouton - pas beau - ne pose aucun problème. C'est sur le deuxième cran que le loquet vient cacher le tableau de bord sur bon nombre de motos : à croire qu'il le fait exprès !

Conditions de l'essai et bilan

  • Une année de roulage
  • Sur route et sur circuit
  • Par tous les temps
  • Problèmes techniques rencontrés : RAS

Points forts

  • Légèreté
  • Stabilité à haute vitesse
  • Tarif et accessoires livrés
  • Intérieur agréable
  • Déco Drudi Performance

Points faibles

  • Finition passable
  • Ouverture des ventilations perfectible
  • Loquet de fermeture trop gros
  • Deuxième écran trop clair
  • Lunettes interdites

On aurait d'ailleurs apprécié qu'une position d'ouverture d'écran intermédiaire soit proposée... Certes en position basse le jour minuscule est bien pratique pour évacuer la buée lorsque le pin lock n'est pas installé, mais le cran du dessus est trop haut.

De même, on aurait apprécié sur route que la visière du HJC ne se referme pas toute seule au-delà des 80 km/h... En hiver enfin, on s'aperçoit qu'un filet d'air frais - ou très froid ! - s'engouffre juste derrière les lobes d'oreilles : gare aux otites chez les plus sensibles !

Le constat est donc simple : Moto-Net.Com conseille ce HJC RPH-A aux vrais sportifs - fans de Spies en priorité ! - qui souhaitent profiter d'un casque léger, stable et bien ventilé afin d'attaquer sur circuit. Sur route, ces mêmes pilotes seront parfaitement satisfaits.

L'attrait de ce casque est en revanche bien moindre pour les motards qui ne sortent jamais sur circuit. Certes ce HJC propose beaucoup pour un tarif pas trop élevé, mais la finition générale du casque et ses écrans - leur loquet, la teinte trop faible de la version fumée, etc - ne répondront pas aux exigences des routards.

Fiche technique HJC R-PHA 10 Replica Ben Spies :

  • Calotte : fibres technologie CAD
  • Écran : 2D, anti-rayures et anti-buée, protection UV à 95%
  • Boutons pour tear-off
  • Remplacement de l'écran "RapidFire" sans outils
  • Fermeture de l'écran avec manette sur ressort
  • Fermeture boucle double D
  • Ventilation à canaux (ACS)
  • Intérieur démontable et lavable, anti-odeurs et anti-transpiration (tissu antibactérien en Gingko)
  • Cannelures pour passage des lunettes de vue
  • Poids : env. 1300 gr
  • Tailles : 3 calottes, du XS au XXL
  • Tarif : 349 € en uni, 379 € déco, 429 € Replica
  • Garantie 5 ans

Accessoires livrés :

  • Écran fumé et Pinlock
  • Cache-nez
  • Mentonnière
  • Kit de maintenance pour casque HJC
  • Housse de protection originale HJC

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...