• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er août 2010

Cal Crutchlow empoche le doublé à domicile !

Cal Crutchlow empoche le doublé à domicile !

Cet après-midi se déroulait sur le tracé hyper rapide de Silverstone la 10ème épreuve du championnat du monde de Superbike. Les britanniques ont répondu présents au rendez-vous, notamment Cal Crutchlow, vainqueur des deux manches !

Imprimer

Cet après-midi se déroulait sur le tracé hyper rapide de Silverstone la 10ème épreuve du championnat du monde de Superbike. Les britanniques ont répondu présents au rendez-vous, notamment Cal Crutchlow, vainqueur des deux manches !

Première course Superbike

Jonathan Rea s'empare de la tête dès l'extinction des feux devant Max Biaggi, Cal Crutchlow, Michel Fabrizio, Troy Corser, Ruben Xaus, Leon Haslam, etc. Johnny tente de se faire la belle mais Cal se lance à sa poursuite. Biaggi lui ne peut pas suivre et doit gérer les attaques de Fabrizio...

Derrière les deux italiens, un troisième britannique souhaite grimper sur le podium : Leon Haslam ! Le pilote Suzuki peut voir ses deux compatriotes s'éloigner doucement aux guidons de leurs Honda et Yamaha respectives. Cal est dans la roue de Jonathan mais ne tente rien, afin de mieux distancer les autres et d'économiser ses pneus.

C'est dans le troisième tour que Michel Fabrizio et sa Ducati passe - une bonne fois pour toute - devant Max et sa RSV4. Un duel intéressant se prépare : celui de Biaggi contre Haslam, du leader du championnat face à son dauphin.

Malheureusement, un écart de l'italien dans un virage droit - relativement - sec fait perdre au latin deux places d'un coup. Haslam se retrouve donc quatrième, à une demie seconde de Fabrizio et un peu plus de deux secondes de Rea et Crutchlow qui poursuivent impassiblement leur parade.

En cinquième position se trouvent Troy Corser et sa S1000RR. L'australien est suivi à distance par Biaggi et pas moins de trois british : Toseland, Camier et Byrne ! Le seul français du plateau, Sylvain Guintoli, bataille à une lointaine 15ème position. Anglais d'adoption, Syl' n'est pas à la fête...

En tête, Cal Crutchlow ronge le frein de sa R1. Visiblement plus rapide que Rea, le n°35 s'économise pour la fin de course. Mais la remontée constante de Fabrizio le force à avancer son attaque. Dans la 7ème boucle, Cal double aisément Johnny et hausse le ton.

Piqué au vif, et pas si lent que çà, Rea repasse en tête le tour suivant ! Malgré ces échanges de courtoisie, Fabrizio ne parvient pas à réellement faire la jonction. Or l'italien est suivi comme son ombre par Haslam, qui compte grappiller le maximum de points à Biaggi !

L'Empereur Romain s'est d'ailleurs repris : il roule dans le sillage de Corser et peut donc intégrer le Top 5 à condition de ne plus faire d'erreur. De son côté, Leon Haslam pousse Fabrizio hors du podium. Le n°91 est à moins de deux secondes de ses copains aux n° 35 et 65...

À la mi-course, Rea tient toujours bon face à Crutchlow. Les deux hommes sont poursuivis par Haslam, désormais débarrassé de Fabrizio. Plus loin encore, le peloton se bat pour la 5ème place. Camier mène la danse mais Biaggi, Toseland, Checa, et Corser le suivent à la trace.

À sept tours de la fin, averti par son panneauteur de la charge de Haslam, Crutchlow s'empare pour la seconde fois des rênes de la course. Sous les acclamations du public, les trois britons poussent leurs japonaises dans leurs derniers retranchements. On se croirait presque en Superpole !

Dès lors, la victoire semble acquise à Crutchlow : la Yamaha se tord dans tous les sens, son Pirelli arrière crie au supplice mais Crutchlow s'en moque et essore la poignée droite de plus belle ! On sait Rea très combattif, notamment en fin de course, mais sur cette manche il ne peut rien faire... Pas plus que Haslam, posté à une solitaire 3ème place.

Derrière, à quatre tours du baissé du drapeau à damiers, Biaggi remet les pendules à l'heure et double son jeune coéquipier pour le gain de la cinquième place. Juste derrière eux, Toseland et Checa se battent aussi comme des chiffonniers.

Courageux, notre Sylvain Guintoli se trouve à la 12ème place dans le dernier tour, derrière Max Neukirchner mais devant Jakub Smrz et un certain Noriyuki Haga...

La dernière boucle se déroule sans heurts pour les deux anglais Crutchlow et Haslam, ainsi que pour l'irlandais Rea. Le premier podium de ce dimanche est donc 100% britannique : Cal - dont c'est la première victoire en WSBK - devance Jonathan et Leon, pour le plus grand bonheur des spectateurs !

Seconde course Superbike

Jonathan Rea prend de nouveau le meilleur départ, devant Crutchlow, Biaggi et Haslam ! Très motivé, Leon tente de dépasser Max dès les premiers virages mais doit élargir. L'anglais n'accède donc pas à la 3ème place et se fait même doubler par Corser !

Pendant ce temps, Rea et Crutchlow s'isolent aux avant-postes ! Corser, qui venait de passer devant Biaggi, perd l'avant de sa BMW et doit abandonner. Immédiatement, Haslam dépasse Biaggi et part à la chasse aux gros points.

Le plus rapide en course en début de course est James Toseland : l'anglais s'isole rapidement du reste du peloton pour prendre la roue de Biaggi. Dans ce peloton, Camier et Fabrizio assurent le show, non loin devant Byrne, Smrz et Guintoli.

Dans le quatrième tour, notre Frenchie n°50 bondit à la 9ème place et se poste sous les pots de la 1198 de Fabrizio. Devant, les deux Aprilia officielles font le pressing sur leurs adversaires respectifs : Biaggi sur Haslam et Camier sur Toseland !

Pendant ce temps, Rea et Crutchlow enchainent les boucles à un rythme effréné et se hissent hors de portée de leurs poursuivants qui sont Haslam, Biaggi... et Camier ! Le n°2 d'Aprilia a laissé son compatriote Toseland sur place et se retrouve dans la roue de son coéquipier Biaggi. Osera-t-il doubler le n°3 ?

En fait, Leon Camier n'hésite pas bien longtemps : juste avant la mi-course, l'anglais dépasse l'italien et se loge dans la roue de son homonyme "Leon" Haslam. Il n'y reste d'ailleurs pas longtemps non plus puisque dans la boucle suivante, le grand Leon ne fait qu'une bouchée du petit.

Tout devant, Crutchlow ouvre - véritablement - les hostilités à sept tours de la fin. Mais Rea ne se dégonfle pas et conserve la tête de la course. Cal décide de temporiser à nouveau... Camier en revanche, est loin de rendre les gaz et s'éloigne progressivement de Haslam.

Biaggi quant à lui sort de la piste et laisse passer Toseland et Checa. Guintoli se retrouve donc dans le sillage de Biaggi : le français pourra-t-il aller chercher le leader du championnat situé à quelques longueurs, et aider son coéquipier Haslam au championnat ?

À quatre tours de l'arrivée, Rea manque la corde dans un droit et ouvre une porte à Crutchlow, pas assez grande cependant. Ce n'est que dans la boucle suivante que Cal met le feu au poudre : la Yamaha passe la Honda, manque de partir en highside mais reste sur ses roues ! Passée cette grosse chaleur, le n°35 s'éloigne irrésistiblement du n°65.

Le spectacle est alors assuré par Toseland et Haslam, postés en 4ème et 5ème places. Le pilote Suzuki, parfaitement au fait que Biaggi suit Toseland comme son ombre, n'accepte pas de se faire passer par James et le repasse avec autorité. Max lui, ne peut - ou ne veut ? - rien tenter.

En tête, Cal Crutchlow maltraite la Yamaha comme jamais : la R1 glisse, se cabre, saute même, mais son pilote reste maitre à bord... Cal empoche donc son premier doublé en Mondial Superbike, avec un panache incroyable. Johnny ne démérite pas et obtient une seconde 2ème place. Camier monte pour la troisième fois de sa courte carrière en WSBK sur le podium.

Il faut attendre les derniers mètres pour voir Leon Haslam obtenir une belle 4ème place, devant un James Toseland enragé, qui passe la ligne d'arrivée dans l'herbe aux cotés de Max Biaggi ! L'Empereur Romain repart de Silverstone avec 60 points d'avance au championnat : le sacre interviendra-t-il à Imola, juste après l'épreuve de Nürburgring ? Restez connectés...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Catalogne Essais FP2 : Zarco à un souffle du meilleur temps de Morbidelli ! 

Franco Morbidelli s'adjuge in extremis le chrono de référence de la première journée du GP de Catalogne sur sa Yamaha privée, suivi à seulement 0,109 sec par Johann Zarco qui est de loin le meilleur pilote Ducati des essais libres 2 ! Brad Binder sur KTM complète ce classement très ouvert. Compte rendu et classement.
GP de Catalogne 2 commentaires
Rossi détaille le contrat 2021 qu'il doit signer ce week-end au GP de Catalogne

Deux semaines après avoir démenti les rumeur de sa retraite, Valentino Rossi annonce qu'il devrait signer son contrat 2021 avec le team satellite Yamaha Petronas SRT en marge du GP de Catalogne. Un contrat d'un an sans option pour l'année suivante... mais sans interdiction non plus !
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 6 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...