• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES 2011
Paris, le 26 juillet 2010

Brammo Empulse : la moto électrique qui pulse !

Brammo Empulse : la moto électrique qui pulse !

La moto électrique monte progressivement en puissance avec de nouvelles batteries autorisant des performances et une autonomie décentes. Selon son constructeur, la Brammo Empulse serait capable d'atteindre les 160 km/h et d'abattre 160 km avant recharge.

Imprimer

Des motos électriques pleines de jus !

N'en déplaise à ses détracteurs, la motorisation électrique fait parler d'elle en deux-roues et notamment en compétition : récemment, Richard Kreidl et sa Zero Motorcyle Zero MX ont terminé l'une des courses d'enduro les plus difficiles du monde, l'Erzberg Enduro (lire notre MNC du 22 juin 2010). En vitesse, la moto américaine Mission One a établi un nouveau record pour une moto électrique sur le mythique lac Salé de Bonneville : 150,059 mph soit 241,5 km/h ! Enfin, l'E1PC de MotoCzysz a remporté l'édition 2010 du TT Zero (l'une des variantes électriques du Tourist Trophy) en bouclant les 60,75 km du célèbre tracé routier à presque 160 km/h de moyenne. Certes, Ian Hutchinson - le vainqueur du Senior TT 2010 - a réalisé le même parcours à 206,97 km/h de moyenne au guidon de sa Honda CBR1000R "thermique", mais la performance demeure méritoire !

Raillée par certains, encensée par d'autres, la motorisation électrique fait - qu'on le veuille ou non ! - désormais partie intégrante du paysage des deux-roues motorisés : à l'image de l'industrie automobile, l'électrique semble représenter le nouveau cheval de bataille - voire l'unique alternative aux soucis de pollution - de nombreux constructeurs de motos et de scooters (lire notre Dossier spécial motos et scooters électriques).

A l'heure actuelle, l'offre se limite à des modèles aux performances restreintes, et qui souffrent - comme si ça ne suffisait pas ! - de physiques ingrats, de tarifs élitistes et du manque d'encouragements de la part des pouvoirs publics, en France notamment...

Pourtant aux Etats-Unis, l'électrique se développe à vitesse grand V et tire ce marché émergent vers le haut. Après les remarquées Zero Motorcycles, les MotoCzysz ou encore la Mission One de Mission Motors (lire encadré ci-contre), c'est au tour de la marque Brammo d'entrer en scène...

Fondé en 2002 par Craig Bramscher - surnommé "Brammo" par son entraîneur de football au lycée : CQFD ! -, ce constructeur de deux-roues électriques basé dans l'Oregon s'est fait connaître avec l'Enertia, une citadine "nucléaire" de 145 kg pouvant atteindre 95 km/h et revendiquant 68 km d'autonomie maxi après quatre heures de recharge.

Chère (12 000 dollars), l'Enertia voit son autonomie fondre comme neige au soleil en conditions "réelles" - comprendre à plus de 30 km/h et dans les bouchons ! - et ses lignes s'avèrent à peu près aussi séduisantes que celles d'une Citroën AX... Mais ce ballon d'essai est désormais transformé - et de plutôt belle manière - par la seconde création du constructeur américain : la Brammo Empulse.

Revendiquant une coquette puissance de 55 ch et 59 Nm de couple, l'Empulse ne pèserait que 175 kg et pourrait parcourir jusqu'à 160 km en offrant à son heureux (et branché !) propriétaire de satisfaisantes pointes à 160 km/h ! Utilisant des batteries lithium-ions de dernière génération, cet "électro-roadster" se déclinera en trois versions à partir de mi-2011 : la 6.0 à 9995 dollars (96,56 km d'autonomie), la 8.0 à 11995 dollars (128,74 km d'autonomie) et la 10.0 à 13995 dollars (160,96 km d'autonomie).

Des tarifs encore élevés (hors frais d'importations, la 10.0 coûterait dans les 10800 euros en France), mais qui se voient accompagnés de toute une batterie (ouarf !) d'aides incitatives de l'Oncle Sam qui permettent de grappiller plusieurs milliers de dollars sur les Brammo Empulse dans certains Etats américains.

Outre ces données qui participeraient à révolutionner la vision du deux-roues électrique si elles se vérifient concrètement, l'Empulse se pare surtout d'une robe sexy à base de lignes contemporaines et agréables à l'œil, avec des périphériques qualitatifs.

Trapue et intégrant remarquablement ses volumineuses batteries dans son châssis maousse costaud, l'américaine exhibe des étriers radiaux et des durits aviation signés Nissin, une jolie fourche inversée et un respectable bras-oscillant tubé sur lequel prend place un mono-amortisseur réglable en précharge.

Seul bémol pour les "e-motards" français : aucune distribution n'est prévue à ce jour dans l'Hexagone pour cette Brammo Empulse qui demande entre six et huit heures de recharge sur une prise... 110 volts (le voltage couramment utilisé aux Etats-Unis et au Canada). Dommage, car l'américaine semble réellement être en mesure de défricher la voie des motos électriques rapides et autonomes, mais surtout un minimum attirantes... A suivre : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.
La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...