• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FINALE AU CASTELLET
Paris, le 15 septembre 2015

Bol d'Or 2015 : quatre prétendants au titre de champion du monde d'endurance

Bol d'Or 2015 : quatre prétendants au titre de champion du monde d'endurance

L'équipe championne du monde d'endurance 2015 sera connue à l'issue du Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard au Castellet (83) dimanche à 15h00. Mathématiquement, quatre teams sont en lice même si le SERT et le GMT font figure de favoris. Ambiance.

Imprimer

Après plus de quinze ans dans la Nièvre sur le circuit de Magny-Cours (58), le Bol d'Or revient cette année dans les collines du Castellet, sur le circuit Paul Ricard. Epreuve finale du championnat du monde d'endurance (FIM Endurance World Championship), le Bol d'Or 2015 s'annonce comme une grande fête de la moto avec ses multiples courses annexes : Bol d'Or Classic, Bol d'Argent et Coupe Yamaha 125, sans oublier les concerts, shows mécaniques et villages d'exposants classiques ou modernes.

La GSX-R 1000 n°30 du Suzuki Endurance Racing Team, actuellement en tête du championnat, fait d'autant plus figure de favori que le dernier Bol d'Or disputé au Castellet, en 1999, avait été remporté par le SERT avec Terry Rymer, Jehan d'Orgeix et Christian Lavieille.

Mais les hommes de Dominique Méliand ne comptent que 23 points d'avance sur la Yamaha R1 n°94 du GMT, or le Bol d'Or permettra d'attribuer 60 points (40 pour le vainqueur, 10 au premier classé après 8 heures puis 10 au premier classé après 16 heures de course) !

Le suspense reste donc entier, d'autant que mathématiquement le Team Bolliger Switzerland et le Junior Team LMS Suzuki peuvent eux aussi venir se mêler à la lutte pour le titre mondial...

Pour la victoire au Bol d'Or 2015, il faudra aussi compter sur le Monster Energy Yamaha YART, qui malgré une saison difficile (abandon au Mans et à Suzuka) vise clairement la plus haute marche du podium, et sur le team SRC Kawasaki, vainqueur du dernier Bol d'Or à Magny Cours l'an dernier.

Le Honda Racing sera également à surveiller de près, grâce notamment à sa gestion de la consommation qui lui permet de réaliser des relais plus longs que ses concurrents.

La S1000RR du BMW Motorrad France Team Penz13 pourrait aussi tirer parti de la longue ligne droite du Mistral (1,8 km !) pour faire parler la poudre à plus de 320 km/h, tandis que les challengers National Motos, R2CL, Flembbo Leader Team et April Moto Motors Events ne laisseront passer aucune chance de briller au Castellet...

En Superstock, le Junior Team Suzuki LMS vise clairement la victoire et le titre mondial face aux Kawasaki des teams Traqueur Louit Motos 33 et Tati Team Beaujolais.

Outre les vingt teams permanents qui disputent l'intégralité du FIM EWC, une trentaine d'équipes privées seront là pour le plaisir de la compétition !

Programme sportif du Bol d'Or 2015

Jeudi 17 septembre

  • 12h20 - 14h20 : essais libres
  • 17h40 - 19h30 : essais qualificatifs 1 (20 minutes par pilote)
  • 21h30 - 22h30 : essais de nuit

Vendredi 18 septembre

  • 11h00 - 12h50 : essais qualificatifs 2 (20 minutes par pilote)
  • 16h50 - 18h20 : visite de la voie des stands

Samedi 19 septembre

  • 11h35 - 12h20 : warm up
  • 15h00 : départ

Dimanche 20 septembre

  • 15h00 : arrivée

Bon nombre de pilotes découvriront le circuit du Castellet, tandis que les autres devront appréhender les modifications par rapport au tracé originel comme le virage du Pont ou le S de la Verrerie, qui auparavant se prenait à fond alors qu'aujourd'hui il est plus fermé. Il faudra y freiner fort et devrait offrir des possibilités de dépassement.

Côté courses annexes, le Bol d'Or Classic réunira les motos anciennes vendredi soir et samedi matin pour deux manches de deux heures. Le Bol d'Argent accueillera vendredi après-midi une soixantaine d'équipages de deux pilotes sur des roadsters de moyenne cylindrée et la Coupe Yamaha YZF-R 125 complétera ce week-end.

Enfin au chapitre des animations, notons que les français de No One is Innocent - qui avaient assuré la première partie d'AC/DC au Stade de France en mai - devraient mettre le feu au Castellet le samedi soir, tout comme les démonstrations de stunt, de trial, de BMX ou de freestyle programmées tout au long du week-end.

Top 20 du championnat du monde d'endurance 2015 avant le Bol d'Or

  1. Suzuki Endurance Racing Team (110 points)
  2. GMT94 Yamaha (87 points)
  3. Team Bolliger Switzerland (55 points)
  4. Junior Team Le Mans Sud Suzuki (54 points)
  5. SRC Kawasaki (42 points)
  6. Team Traqueur Louit Moto 33 (39 points)
  7. BMW Motorrad France Team Penz13.Com (38 points)
  8. Yamaha Factory Racing Team (35 points)
  9. Monster Energy Yamaha YART (34 points)
  10. National Motos (33 points)
  11. Honda Endurance Racing (32 points)
  12. FCC TSR Honda (29 points)
  13. Team Kagayama (25 points)
  14. Starteam Pam-Racing (22 points)
  15. Maco Racing Team (22 points)
  16. Tati Team Beaujolais Racing (22 points)
  17. AM Moto Racing Compétition (22 points)
  18. Yoshimura Suzuki Shell Advance (18 points)
  19. Team April Moto Motors Events (16 points)
  20. Honda Suzuka Racing Team (13 points)

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo de la Triumph Tiger 660 Sport 2022

MNC s'est rendu à Albufeiura (Portugal) pour tester la nouvelle Tiger 660 Sport sous le soleil d'Algarve : le point en vidéo sur les qualités et faiblesses de cette nouveauté 2022 Triumph, en complément de notre essai complet à lire sur le Journal moto du Net. Essai vidéo.
Essai Triumph Tiger 660 Sport : des atouts plein la Manche

Un semi-carénage avec bulle réglable, des suspensions rehaussées, une position redressée : et voilà la Triumph Trident 660 transformée en Tiger 660 Sport pour "Tracer" sa voie chez les roadsters routiers haut sur pattes ! Essai de cette nouveauté d'outre-Manche bourrée d'atouts… et de quelques limites.   
Essai Speed Triple 1200 RR : le maxiroadster Triumph en Road Racer

Les Anglais ne font jamais rien comme tout le monde et Triumph nous le prouve à nouveau : au lieu de créer une toute nouvelle Daytona 1000 cc potentiellement déclinée en maxiroadster maxisportif, la firme d’Hinckley se base sur son Speed Triple pour sortir une sportive de route au look café racer, la Speed Triple 1200 RR... Essai.
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...