• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2017 - BMW
Paris, le 8 novembre 2016

BMW R 1200 GS, R 1200 GS Rallye et R 1200 GS Exclusive 2017 : premières informations

R 1200 GS, R 1200 GS Rallye et R 1200 GS Exclusive 2017

En raison des normes Euro4, BMW apporte de menus changements au "flotte-twin" de son emblématique R 1200 GS. La reine de la catégorie maxi-trail en profite pour améliorer légèrement certains détails et augmenter grandement sa liste d'options, tandis que des déclinaisons Rallye et Exclusive accompagnent ce millésime 2017.

Imprimer

Page 1 - R 1200 GS, R 1200 GS Rallye et R 1200 GS Exclusive 2017

Après avoir adapté son Boxer refroidi par air aux normes Euro4 (lire notre Essai de la R nine T Scrambler), BMW suit en toute logique la même démarche pour sa récente version liquide, surnommée "Flotte-twin" par MNC, introduite en 2013 sur la R 1200 GS.

Le maxi-trail à "maxi-succès" devient ainsi le premier de la série "Liquid Cooled" à répondre aux normes Euro4, obligatoires en 2017. Concrètement, ces aménagements se réduisent à une simple reprogrammation de l'injection via une nouvelle cartographie et l'installation d'un pot catalytique "modifié" pour une meilleure maîtrise des rejets polluants.

Les performances du bicylindre à plat de 1170 cc n'en pâtissent absolument pas : le bloc à double ACT délivre toujours 125 ch et 125 Nm de couple aux mêmes régimes (respectivement 7750 et 6500 tr/mn). Victorieuse de notre Essai comparatif MNC face à la Tiger Explorer et à la Super Ténéré en 2013, puis contre l'Africa Twin et la Tiger 800 XCx cette année, la R 1200 GS reconduit aussi en 2017 les améliorations apportées à sa transmission l'année dernière, à savoir un amortisseur de couple sur l'arbre de sortie de boîte ainsi qu'une commande de barillet de sélection et des arbres de boîte modifiés pour plus d'agrément et de fiabilité.

Le cadre de type treillis tubulaire en acier avec moteur porteur est reconduit tel quel, de même que ses cotes géométriques. Les Munichois ne se sont pas risqués à perturber l'apprécié équilibre de la "GS", fruit d'une judicieuse répartition des masses et d'un centre de gravité bas, qu'elle doit à son architecture moteur caractéristique. L'empattement et la châsse (respectivement 1507 mm et 99,6°) sont par conséquent identiques, ainsi que le généreux débattement de suspensions (190 mm à l'avant et 200 mm à l'arrière).

En revanche, le poids augmente sensiblement puisqu'il passe de 238 kg en ordre de marche à 244 kg, malgré une contenance de réservoir identique (20 litres). Étrangement, cette hausse de 6 kg est totalement éclipsée par le pourtant très détaillé dossier de presse, long de quelque 19 pages ! Elle s'explique probablement par les modifications apportées à l'échappement pour Euro4, mais aussi par la greffe d'inédits "winglets", des appendices aérodynamiques visant à bonifier la protection et la pénétration dans l'air de la moto. 

D'autres évolutions assez minimes sont à noter sur ce millésime 2017 : les carénages sur les flancs de réservoir ainsi que le cache de la trompe d'admission ont été redessinés, tandis que l’ergonomie au niveau des genoux a été optimisée pour "améliorer encore les qualités tout-terrain", assure BMW. Voila tout ce qui concerne la R 1200 GS "standard", c'est-à-dire dans son jus d'origine et sans options.

Des options à la pelle en 2017 !

Car comme d'habitude, ce sont les équipements optionnels de la "GS" qui offrent le plus de changements significatifs, à l'image par exemple de son nouveau système d'amortissement piloté "ESA" qui introduit la version "Next Generation". Cette ESA "nouvelle génération" ajoute à ses nombreuses fonctionnalités une inédite fonction de correction d'assiette automatique en temps réel.

L'ESA "Next Generation" adapte désormais la précharge du ressort arrière au poids du pilote et de son passager (et de leurs éventuels bagages) au démarrage de la moto, comme sur la dernière génération de Triumph Tiger Explorer. Cette précharge peut ensuite être assouplie ou durcie manuellement via d'inédites fonctions "Min" et "Max". En fonction du mode de conduite engagé, ces réglages évoluent automatiquement en continu selon l'état de la route et le style de conduite.

Comme en 2016, deux modes de conduite sont proposés en version standard (Rain et Road). Les autres modes restent accessibles en option, en cochant la case "Mode de pilotage Pro" : Dynamic et Dynamic Pro, Enduro et Enduro Pro. Avec cette option, l'anti-patinage devient sensible à l'angle, tout comme l'ABS. En outre, ce "Mode Pro" inclut le système de feu stop dynamique - qui s'illumine plus ou moins rapidement au freinage - et l'aide en démarrage en côte, étrenné sur la R 1200 RT.

Trouver autant d'options sur une moto aux prétentions et aux tarifs aussi élevés reste franchement agaçant : outre les aides présentées ci-dessus, citons aussi des équipements pourtant essentiels comme les poignées chauffantes, le régulateur de vitesse, les protège-mains (sur un trail !), les supports de valises et les roues à rayons... Idem pour la ligne d'échappement chromée ou le contrôle de la pression des pneus : tout cela devrait faire partie de la dotation standard sur une moto à 16 000 € (prix 2016 : celui de 2017 n'est pas encore connu).

R 1200 GS Rallye et R 1200 GS Exclusive

Pour accompagner l'arrivée de cette "GS" 2017, BMW la décline en deux autres versions : la "traditionelle" R 1200 GS Rallye et ses décorations à la gloire de la période dorée de BWM au Dakar (soit au milieu des années 80) et l'inédite R 1200 GS Exclusive, reconnaissable à son coloris "chocolat glacé" (Iced Chocolate Metallic) ! Comme les éditions précédentes, la R 1200 GS Rallye joue la carte baroudeuse via ses jantes à rayons de série et sa robe aux coloris historiques de BMW Motorrad Motorsport.

Sa selle est spécifique et sa bulle plus basse, tandis que de solides protections apparaissent autour et en dessous du moteur, du radiateur et au niveau des bottes pour éviter les traces de frottement. Des repose-pieds façon enduro complètent la transformation de cette moto qui peut recevoir en option des pneus à crampons (photo ci-dessus) et des suspensions plus fermes aux débattements accrus (+20 mm environ). De quoi faire patienter en attenant la "vraie" baroudeuse de la saga : la R 1200 GS Adventure, dont le passage à Euro4 interviendra sans doute prochainement !

Quant à la  R 1200 GS Exclusive, il s'agit d'un modèle mettant en avant une certaine forme de chic avec sa teinte chocolat glacé et ses étriers radiaux dorés, comme sur la Rallye (noirs sur standard). 

MNC mène l'enquête à Milan (Italie) pour découvrir les prix et les disponibilités de ces trois R 1200 GS 2017, mais aussi pour connaître la suite du calendrier BMW : outre la mise aux normes Euro4 de sa GS Adventure, la marque à l'hélice doit aussi plancher sur la prochaine version de sa R 1200 RT avec le flotte-twin aux nouvelles normes !

Les points clés de la R 1200 GS 2017 

  • Bicylindre à plat (boxer) équipé d’un nouveau pot catalytique et d’une
  • cartographie adaptée aux dispositions de la norme Euro 4
  • Puissance et couple inchangés : 125 ch et 125 Nm 
  • Cadre et partie cycle inchangés
  • Ajout d'appendices aérodynamique
  • Amélioration de l'ergonomie au niveau des genoux
  • Elargissement du catalogue des options (feu stop dynamic, ESA Dynamic "Next Generation", etc.)
  • Lancement de R 1200 GS Rallye et R 1200 GS Exclusive 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.