• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE POURSUITE
Paris, le 23 septembre 2022

Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.

Imprimer

Bullit, vous connaissez ? Non, pas le film de 1968 avec Steve McQueen, mais les motos ! Fondée en 2013 par l’importateur Mooof et rebaptisée Bluroc l’an dernier, cette petite marque belge occupait mine de rien la 14ème place du classement des constructeurs de 125 cc en France en 2021 !

Comment définit-elle ses clients ? "Ce sont des enfants terribles avec un amour profond pour tout ce qui touche à la mécanique old school et qui veulent continuer à s'amuser peu importe la cylindrée, et surtout quel que soit l'âge, la profession ou le sexe". Ceux qui se retrouvent dans cette description devraient "goûter" cette dernière nouveauté...

Selon ses responsables, Bluroc aurait donné "naissance à quelques uns des meilleurs scramblers en rapport qualité/prix sur le marché, comme la Legend, la Hero ou la Spirit. Aujourd'hui, elle présente une magnifique 125 avec la Tracker, seul modèle à refroidissement liquide au look dirt track".

Jusqu’à présent en effet, la marque restait fidèle aux bons vieux "moulins à vent" dans sa catégorie de prédilection, les 125 cc - Vintage - accessibles aux "motomobilistes" (permis B). Depuis fin 2020 et la Hero 250 toutefois, le refroidissement liquide a fait son apparition dans le catalogue et Bluroc l’introduit aujourd’hui chez ses huitièmes de litre...

Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

Doté d’un double arbre à cames en tête commandant 4-soupapes - les amateurs de mécanique pigeront -, le nouveau monocylindre atteint les 15 chevaux maximum tolérés par la législation européenne. Et là, tout le monde déduit que la vitesse de pointe de la Tracker sera meilleure que sur les autres Bluroc dont le petit moteur ne développe "que" 11,6 ch.

Question accélérations et reprises, la nouvelle venue devrait être plus efficace grâce à sa boite 6-vitesses (Vs 5 sur ses frangines) et son poids à sec limité à 110 kilogrammes, soit la même valeur que la Legend, 2 kg de moins que la Hero et 5 de moins que la Spirit. Tous pleins faits, l’écart se creuse car la Tracker embarque 12 litres d’essence (contre respectivement 14, 15 et 15).

Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

La Tracker promet de passer plus vite en virage également : "ses pneus taille-basse montés sur des jantes larges à rayons et ses suspensions raffermies garantissent une parfaite adhérence sur le bitume", assurent ses concepteurs belges... qui sous-traitent la fabrication de leur "mashine" en Chine, comme beaucoup.

La dimension des freins augmente en conséquence : un gros étrier mord un disque de 300 mm à l’avant tandis qu’un simple piston pince un disque de 270 mm. Bluroc a choisi de coupler leurs commandes : pour homologuer une 125 cc sur notre continent, les 125 cc ne sont pas obligées d’embarquer un ABS. Un système combiné (CBS) suffit.

Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

Côté look, "sa silhouette ramassée débouche sur une double sortie d'échappement en inox, tandis que la face avant minimaliste est dotée d'un singulier phare rond à LED", décrit le constructeur qui n’a pas pris la peine de maquiller son bloc moteur un peu lisse et basique. Dommage ?

Disponible immédiatement dans les concessions Bluroc en France, la Tracker 125 se décline en deux coloris : un classieux Noir surligné d’or ainsi qu’un Gris brut associé à un Orange vif. Son tarif de 4499 euros la place clairement et sans surprise en haut de la gamme... Et à une poignée d’euros seulement de la Hero 250, très charmante aussi mais réservée aux motards (détenteurs du permis A ou A2).

Bluroc Tracker 125 : fiche technique et commerciale

  • Moteur
    • Moteur : monocylindre 4 temps, balancier d'équilibrage
    • Refroidissement : liquide
    • Distribution : double arbre à came, 4 soupapes
    • Cylindrée : 125 cm3
    • Puissance : 15 ch (11 kW)
    • Alimentation : Injection électronique
    • Allumage : ECU
    • Démarreur : électrique
    • Transmission : 6 vitesses
  • Partie-cycle
    • Cadre : Double berceau tubulaire en acier
    • Suspension Av : Fourche hydraulique inversée
    • Suspension Ar : Mono-amortisseur hydraulique
    • Freinage : CBS couplé avant et arrière
    • Frein Av : Disque de 300 mm
    • Frein Ar : Disque de 220 mm
    • Pneu Av : 110/70 ZR 17
    • Pneu Av : 150/60 ZR 17
  • Dimensions
    • L x l x h : 1990 x 810 x 1145 mm
    • Empattement : 1345 mm
    • Hauteur de selle : 830 mm
    • Poids : 110 kg
    • Réservoir : 12 L
  • Infos commerciales
    • Garantie : 2 ans
    • Norme : Euro 5
    • Coloris : Noir "Matt" et Or, Gris "Steel" et Orange "Flame"
    • Prix : 4499 euros

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...