• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN ANNUEL
Paris, le 8 janvier 2010

Bilan mitigé pour le marché français de la moto 2009

Bilan mitigé pour le marché français de la moto 2009

Après trois années exceptionnelles - surtout pour les 125 cc -, le marché du motocycle enregistre en 2009 une chute de -15,9%. Le nombre d'immatriculations atteint tout de même la barre des 200 000 unités, sans compter les nombreux MP3 LT ! Bilan annuel.

Imprimer

Une année 2009 mitigée pour les motocycles

Le marché français du motocycle (deux-roues motorisé de plus de 50 cc) entretenait depuis trois ans un rythme phénoménal. A tel point que certains acteurs ont même songé un temps qu'ils pourraient être épargnés par la crise économique internationale, le deux-roues se présentant comme une alternative intéressante à la fois aux voitures embouteillées et gourmandes en essence et aux transports en commun bondés et/ou en grève...

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Que nenni ! Les RER n'ont pas désempli et l'automobile a même très largement "profité" des primes à la casse et autres bonus écologiques pour appâter le client. Au final, seuls les tricycles MP3 LT de Piaggio - sur lesquels nous reviendrons un peu plus tard - ont véritablement tiré leur épingle du jeu 2009.

200 017 immatriculations (-15,9%)

En 2009, la barre des 200 000 immatriculations a failli ne pas être franchie. À titre de comparaison en 2008, 237 695 motocycles avaient été immatriculés en France, soit une baisse de -15,9% pour un nombre de jours ouvrables comparable (253 en 2008 et 252 en 2009) et 5 "jours d'ouverture de concessions" en moins.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Le constat apparaît finalement mitigé. D'un point de vue global tout d'abord, le marché français résiste mieux que la plupart de ses voisins. Mais en Italie, une aide du gouvernement a permis de redresser vigoureusement la barre après un début d'année catastrophique : le marché transalpin vient de se clore à +0,3%. Exemplaire Berlusconi ?!

Étant donné l'absence complète d'incitation à l'achat, le recul de notre marché national de -15,9% - pondéré à -10% avec les fameux MP3 LT 250 et 400 - semble relativement minime. Chez les grosses cylindrées (les "+ de 125 cc"), la baisse se limite même à -10,6% : n'en déplaise aux grincheux, le marché des gros cubes demeure stable et serein, avec toujours plus de 100 000 exemplaires écoulés.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Chez les 125 cc en revanche, la chute s'élève à -21,2% mais le score 2009 reste bien supérieur à celui affiché en 2005 : 92 847 immats contre 85 657 il y a quatre ans. Et il nous faut rappeler, à nouveau, l'absence dans les statistiques 125 des "gros" tricycles de Piaggio, qui visent néanmoins bel et bien la même clientèle !

MP3 LT : le braquage à l'italienne !

Piaggio a donc véritablement déboussolé le monde du deux-roues en dégainant son MP3 version train avant élargi "LT", un véhicule qui permet aux automobilistes de conduire en toute légalité un scooter à trois roues de 250, voire - et surtout ! - 400 cc.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Déjà fin 2008, le constructeur italien avait immatriculé 2 057 MP3 LT en France. Cette année, ce sont pas moins de 13 939 unités qui ont mises en circulation dans nos rues ! En additionnant ce nombre à celui des immatriculations 125 cc de Piaggio - qui inclut les immats de Vespa mais pas celles de Gilera, Aprilia ou Derbi, oui, faut suivre ! - on obtient ainsi le score record de 24 810 véhicules "équivalence permis B" vendus !

Le constructeur de Pontedera a donc fait encore mieux qu'à la bonne époque des X8 et X9 : en intégrant ses tricycles - pour grands enfants car le 400 cc coûte la bagatelle de 8 000 € -, Piaggio se place donc en tête des ventes, loin devant Yamaha.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Toutes cylindrées confondues cette fois, Piaggio s'immisce entre les quatre constructeurs japonais : avec ses 25 855 immatriculations, l'italien se hisserait à la 3ème place juste derrière Honda (26 667) mais devant Suzuki et Kawasaki (respectivement 22 990 et 16 216).

Yamaha toujours numéro 1 en France

Malgré tout, Yamaha reste le numéro un incontesté sur le territoire français avec un total de 40 114 immatriculations réalisées en 2009, soit une part de marché colossale de 20% : un demi point de plus que l'an dernier !

Derrière le quinté de tête débarque un constructeur relativement inattendu : Harley-Davidson ! Alors que la crise s'est impitoyablement abattue sur le siège de Milwaukee, Harley France a enregistré des ventes record : 7 473 motos en 2009, ce qui lui permet de dépasser Peugeot (6 741 scooters) mais aussi - pour 9 unités seulement ! - BMW (7 462 motos). Comme quoi le custom séduit toujours les motards français !

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de l'année 2009

Toujours 9ème après une nouvelle belle année, Triumph devance deux marques taïwanaises particulièrement en verve : Sym (+4,5%) et Kymco (+13,1%). Ce dernier, grâce à son nouveau Dink Street, double à la fois KTM et MBK, pourtant des références sur le marché.

Il s'en est même fallu de peu pour que le français MBK dégringole d'une troisième place : derrière lui, à 22 petites longueurs, se trouve le premier chinois du tableau, Jonway. À la toute fin de ce Top 20 des constructeurs, on note enfin la disparition de Hyosung au bénéfice de Gas Gas. Les amateurs de loisirs verts n'ont pas disparu !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.