• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 5 octobre 2017

Bilan marché moto : petit mois de septembre 2017... pour les 125

Bilan marché moto : petit mois de septembre 2017... pour les 125

La rentrée a été difficile pour les scooters et motos de 125 cc en France : leurs ventes ont plongé de -14,2% en septembre 2017 (Vs 2016). Les gros cubes s'en sortent mieux avec un repli de -1,2% que le calendrier et la météo permettent d'effacer. MNC livre son analyse.

Imprimer

Page 1 - Petit mois de septembre pour les 125

En France en septembre 2017, 12 395 motos et scooters de plus de 50 cc ont été immatriculés. Par rapport à septembre 2016 et ses 13 219 immatriculations, le marché du motocycle enregistre donc une baisse de -6,2% qui, ce mois encore, est due au recul des 125...

Les petites cylindrées sont moins vaillantes que l'an dernier : depuis le début de l'année, leurs ventes ont reculé de -7,3%. Sur le seul mois de septembre, elles ont chuté de plus belle moche : 4391 immatriculations, contre +9,2% lors du - satisfaisant, beau et chaud - mois de septembre 2016.

En scrutant les graphiques MNC en pages suivantes, on s'aperçoit que les principaux acteurs du secteur sont également les principaux responsables de cette diminution de -14,7% : Honda baisse dans une moindre mesure mais baisse tout de même, Yamaha, Kymco et Peugeot tombent tandis que Piaggio plonge.

En milieu de tableau, Sym, Mash et KTM contrebraquent et voient leurs scores s'améliorer nettement, tandis que Brixton apparaît pour la toute première fois dans le Top 10 français. Au-delà, les "autres" marques réalisent dans la globalité une mauvaise rentrée, comme MBK.

Repli limité des grosses cylindrées

Parallèlement, l'administration française a recensé 8004 immatriculations de "grosses" motos et maxiscooters. Comparé à septembre 2016 (8103 immats), le repli se limite à -1,2%. Très dynamique ces derniers mois, les "+ de 125" marquent une pause. Afin d'éviter la surchauffe ?!

Sur ce secteur, les progressions - et régressions - des marques diffèrent au gré des segments de marché visés, des sorties des nouveaux modèles ou des modes. Le leader Yamaha recule ainsi que KTM, le nouveau dauphin Honda dépote tout comme Ducati, tandis que BMW, Suzuki et Kawasaki temporisent et que Harley et Piaggio accélèrent.

En jetant un coup d'œil au calendrier cette fois, MNC compte le même nombre de jours d'ouverture de concessions - du mardi au samedi - en septembre 2017 qu'en septembre 2016 (22). Mais les préfectures sont restées ouvertes un jour de moins (21 jours Vs 22).

Cette minime différence représente toutefois une baisse de -4,5%, non négligeable puisqu'elle permet aux vendeurs de grosses cylindrées de "positiver" (la baisse de -1,2% est entièrement gommée) et aux spécialistes des 125 de relever un peu le menton.

Par ailleurs, la météo joue un rôle important dans les ventes de deux-roues motorisés. Or "ce mois de septembre a été marqué par des conditions automnales précoces, avec en milieu de mois une période particulièrement agitée et beaucoup de fraîcheur", analyse Météo France dans son propre bilan mensuel.

MNC en déduit que les scooters 125 - tellement plus pratiques que les voitures pour aller travailler quand il fait beau et doux, mais un peu trop contraignants lorsque la pluie et la fraicheur se pointent - ont sans doute loupé des ventes auprès des "scootomobilistes" français.

Quant aux motards, les "vrais", on peut considérer que le bel été 2017 les a sustentés. D'autant plus que "l'ensoleillement, proche de la normale sur le pourtour méditerranéen et la Corse, a été peu généreux sur le reste du pays", signalent les experts Miami Météo.

Le détail et l'analyse complète de l'évolution du marché durant le mois de septembre 2017 sont disponibles en pages suivantes pour nos lecteurs premium : bonne lecture !

A nos lecteurs : abonnez-vous dès maintenant à MNC Premium pour soutenir l'indépendance du Journal moto du Net, accéder à toutes nos informations et profiter d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions chez nos partenaires, etc.) !

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.