• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 16 juillet 2014

Bilan marché : les Français restent amateurs de motos et scooters

Bilan marché : les Français restent amateurs de motos et scooters

Le marché français du motocycle (motos et scooters de plus de 50 cc) a connu un premier semestre 2014 encourageant : les ventes de 125 ont cessé de baisser et celles des grosses cylindrées ont progressé de +6,7%. Bilan semestriel Moto-Net.Com.

Imprimer

Les Français aiment toujours la moto !

Le premier semestre 2014 vient tout juste de s'achever et fidèle au poste, Moto-Net.Com publie les chiffres du marché français du motocycle, trace de jolis graphiques, livre son analyse et établit un premier constat rassurant : les Français restent amateurs de motos et scooters !

Les années 2007 et 2008 avaient été en France deux années record en termes d'immatriculations de deux-roues motorisés de plus de 50 cc (les "motocycles", hors cyclomoteurs donc) : près de 240 000 motos et scooters tout beau tout neuf avaient trouvé preneurs (relire notre Bilan marché moto 2007 et notre Bilan marché moto 2008).

Depuis, la crise économique mondiale, la formation de 7 heures française (obligatoire chez les primo-accédants pour conduire une 125 ou un tricycle de type MP3 LT) et le nouveau permis européen (dont la catégorie A2 relevait parfois du casse-tête, surtout pour les occasions) avaient coupé l'appétit de nos compatriotes (lire notre Bilan marché moto 2013).

En 2014, les Français ont toutefois prouvé qu'ils restaient friands de motocycles : 80 542 immatriculations ont été enregistrées sur les six premiers mois de l'année contre 76 771 au premier semestre 2013, soit une reprise de +4,9% (lire notre Bilan marché moto du premier semestre 2013 - pas fameux, ce qu'il faut prendre en compte !).

Le marché du motocycle reprend des couleurs

Parmi les raisons qui expliquent ce regain d'intérêt envers le deux-roues motorisé (2RM), Moto-Net.Com place en première ligne la météo, bien meilleure qu'en 2013 : pour rappel, un hiver 2012/2013 maussade avait précédé un printemps agité, froid et peu ensoleillé...

Cette année au contraire, les motards et scootéristes ont profité d'un hiver et d'un printemps particulièrement doux, secs et lumineux, autant de conditions qui donnent envie d'utiliser son bon vieux deux-roues... et d'en changer, à en croire les données compilées par l'Association auxiliaire de l'automobile (AAA).

Selon le bilan climatique de Météo France, les températures ont été globalement supérieures aux normales de saison, la pluviométrie largement déficitaire et le ciel lumineux, notamment dans la moitié nord du territoire.

À cette météo engageante s'ajoutaient d'autres facteurs déterminants : l'arrivée cette année chez certaines marques de nouveautés particulièrement appropriées, d'une part, et les offres de financement et de crédits planchers des fonds de gamme, de l'autre, ont su déclencher la casse de nombreuses tirelires.

Les Français, dont certains rongent leur frein depuis six ans, ont fini par craquer leurs bas de laine. Au train où vont les choses, le Livret A coûtera bientôt de l'argent au lieu d'en rapporter : autant se faire plaisir avec ce que les banques n'ont pas encore siphonné, non ?!

La notion de plaisir étant très présente, voire essentielle, dans l'achat d'une grosse cylindrée, il est logique que ce segment ait davantage profité de cette "incitation fiscale". Par rapport à l'an dernier, les ventes de "plus de 125 cc" au premier semestre ont ainsi progressé de +6,7%.

Les ventes de 125 cc (plus quelques 100 ou 110 cc), dont les trois quarts sont des scooters, sont moins impactées par ce type d'argument. De même, l'incidence de la météo est largement moindre que chez les gros cubes à la saisonnalité très marquée.

On peut donc non seulement se féliciter que le secteur des "petites cylindrées" égale son score du premier semestre 2013 (+0,7%), mais aussi - et surtout - qu'il améliore celui du second avec un total de 23 249 immatriculations au premier semestre 2014, contre 21 203 sur les six mois précédents. Voilà qui enraye de belle manière une baisse ininterrompue sur 13 semestres !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !