• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EN ATTENDANT 2015...
Paris, le 13 décembre 2013

Bilan complet du Salon de la moto de Paris 2013

Bilan complet du Salon de la moto de Paris 2013

Moto-Net.Com dresse le bilan du salon de la moto, du scooter et du quad de Paris 2013, où se sont pressés plus de 180 000 visiteurs : les chiffres, les avis des constructeurs, les points positifs et les aspects à améliorer pour 2015.

Imprimer

Le bilan du salon par Yamaha

Grosse affluence sur le stand Yamaha Motor France, qui réunissait deux ingrédients attractifs pour le visiteur : de nombreuses nouveautés, dont l'attendue MT-07, et des animations (rencontres avec des pilotes, jeu-concours, etc.). En toute logique, les Bleus sont donc plutôt satisfaits.

Moto-Net.Com : Quel bilan tirez-vous de cette édition 2013 ?
Alexandre Kowalski, directeur marketing, communication et compétition Yamaha Motor France : Le bilan est somme toute positif. Pour nous, le salon de la moto est très important pour mettre la marque et nos motos en avant. Au niveau fréquentation, la stabilité par rapport à 2011 (voir en première page, NDLR) est une bonne chose, mais le salon a tout de même duré une journée de plus qu'en 2011. Si on lisse sur la semaine, ça fait grosso-modo 30 000 visiteurs de moins... D'un autre côté, cette baisse "colle" assez bien à l'état actuel du marché du deux-roues motorisé. En revanche, la clientèle est apparue très curieuse, très concernée : les visiteurs nous ont posé de nombreuses questions pertinentes, avec de réelles intentions d'achat en tête, ce qui est évidemment très positif pour nous.

M.-N.C. : Quelle nouveauté de votre gamme a suscité le plus d'intérêt ?
A. K. : Du côté des scooters, c'est sans conteste notre trois-roues Tricity. Cette nouveauté inédite dans notre gamme a suscité beaucoup de curiosité et de questions sur son prix et sa disponibilité. Concernant nos motos, c'est la MT-07 qui a provoqué le plus d'intérêt. On constate à cette occasion que le facteur "nouveauté" reste une locomotive pour les motards... comme pour les concessionnaires ! Car notre réseau s'est lui aussi montré enchanté devant la diversité de notre offre 2014. Comme je l'ai répété toute la semaine, "Yamaha is back !" (Yamaha est de retour, NDLR)).

"Il serait peut-être intéressant de revoir la première journée"

M.-N.C. : Quel stand a le plus attiré votre attention ?
A. K. : Plus qu'un modèle ou un stand en particulier, c'est plutôt le dynamisme de tous les acteurs qui m'a frappé durant ce salon. Tout le monde fournit de gros efforts, tente de nouveaux axes et propose de nouvelles offres. C'était un salon riche de nouveautés et d'innovations, et cela montre que le secteur du deux-roues motorisés se bouge.

M.-N.C. : Quelles pistes d'améliorations verriez-vous en 2015, pour le visiteur comme pour l'exposant ?
A. K. : En termes d'améliorations, il serait peut-être intéressant de revoir la première journée (le lundi cette année, NDLR), qui est réservée aux professionnels et à la presse. Pour nous, cela fait trop de monde à gérer d'un seul coup, avec des demandes très différentes. A l'EICMA de Milan, par exemple, cette première journée est scindée en deux : le matin, seule la presse a accès au salon. L'après-midi, c'est ouvert aux pros et à la presse. C'est plus "confortable".

Aussi les animations manquaient un peu de mise en scène : les spectacles et les démos étaient très biens, parfaitement exécutés et plaisants à regarder, mais de la musique entre chaque show, par exemple, aurait mis le tout en valeur.

Enfin, l'augmentation du coût du billet n'a sans doute pas joué en faveur de la fréquentation...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !