• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
STRATÉGIE ÉQUIPEMENT MOTO
Paris, le 13 novembre 2019

Bihr dévoile d'importants projets sur le front de l'équipement moto

Bihr dévoile d'importants projets sur le front de l'équipement moto

Le groupe Bihr, qui exposait de nombreuses nouveautés d'équipement moto au salon EICMA de Milan, dévoile d'ambitieux projets : le rachat de MotoDirect (propriétaire de RST) et une association avec les motos électriques Energica. Explications.

Imprimer

Le géant de la distribution d'équipements et de pièces motos Bihr (groupe Alcopa), qui distribue 300 marques et 200 000 articles dans 14 000 points de vente, assume son statut de "premier distributeur européen de pièces détachées, d'accessoires, de pneus et d'équipements motos" avec un stand imposant au salon Eicma de Milan (Italie). D'un côté les nouveautés de ses marques (Answer, Arai, Bell, RST, Oakley...) et de l'autre l'outillage pour les professionnels ,comme les équipements d'atelier de l'italien Beta qui a récemment rejoint son énorme portefeuille.

Parmi les faits marquants du salon, citons l'annonce de la collaboration entre le manufacturier britannique RST et le désormais incontournable fabricant français d'airbags électroniques In&Motion, qui fournit déjà ses gilets de protection gonflables sans fil à des équipementiers comme Ixon, Held ou Furygan. 

Le mieux est l'ami du Bihr ?

Ce nouveau partenariat prend une résonance particulière pour Bihr qui a révélé à Milan le rachat à "100%" de son concurrent anglais MotoDirect (distributeur des marques AGV, Arai et Motul au Royaume-Uni), par ailleurs propriétaire des marques Wolf... et RST. En clair : le groupe Bihr détient désormais la marque d'équipement moto RST sur laquelle il fonde de grosses ambitions à l'international.

"L’objectif premier de la transaction est de développer la marque RST à travers le monde", confirme Bihr qui gère la distribution de RST en Europe depuis trois ans. "Les deux équipes réuniront leurs savoir-faire respectifs pour devenir le principal distributeur d’équipements pour pilote en Europe".

Cette association entrera officiellement en vigueur en "janvier 2020" tandis que l’activité "pièces et accessoires" de Bihr sera déployée au Royaume-Uni en s’appuyant sur le "réseau de distribution de MotoDirect" à partir de 2021, prévoit le géant européen. 

Bihr branché sur tous les secteurs !

Car la soif d'expansion de Bihr semble insatiable, comme le soulignent trois autres annonces stratégiques dévoilées à Milan : d'une part, un nouveau partenariat signé avec Showa par GPE (Genuine Parts Europe) va permettre à Bihr de distribuer des éléments de suspensions japonaises - notamment de motocross - et des kits de réparation à destination des ateliers.

 

Autre évolution favorable pour Bihr : son contrat de distribution de la marque Oakley - jusqu'ici restreint à la France - couvre désormais aussi l'Espagne et le Portugal. Une extension célébrée avec de nouveaux masques au design inédit et des "lunettes de soleil MotoGP" (le fabricant californien proposait en 2019 huit montures en série limitée au nom de certains circuits emblématiques des Grands Prix comme Assen, Jerez, Le Mans ou Phillip Island ci-dessus).

Enfin, Bihr était heureux de dévoiler à l'EICMA 2019 son "premier pas vers la coopération éco-durable Energica". Cette formulation peu explicite révèle a priori des accords de distribution à venir entre le distributeur d'origine française et le constructeur italien de motos électriques, par ailleurs fournisseur officiel de la très "branchée" coupe du monde MotoE.

"C'est pour nous un réel honneur d'être partenaires du constructeur italien de motos électriques haute performance", se réjouit le PDG de Bihr Christophe Piron, qui estime que "les solutions de mobilité électrique sont essentielles pour l'avenir du marché des motos". 

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 27 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...