• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE SBK VU DE L'INTÉRIEUR
Paris, le 11 janvier 2008

Biaggi sur une Ducati en Australie

Biaggi sur une Ducati en Australie

Il fallait être motivé pour voir de ses propres yeux les premiers tours de roue de Max Biaggi sur une Ducati ! Il fallait se trouver le 8 janvier, à 120 kilomètres au sud de Melbourne, en Australie, sur le fantastique circuit de Phillip Island...

Imprimer

A 9h du matin, au moment où s'élancent les principaux protagonistes des championnats Superbike et Supersport pour les tout premiers essais de l'année, le petit romain enfourche pour la première fois de sa carrière un bicylindre. Il s'agit d'une Ducati 1098R, ou plus exactement d'un twin de 1200 cc qui dépasse les 200 chevaux pour un poids de 165 kg...

Biaggi effectue quelques tours, puis il ne se passe plus rien pendant un long moment... Fidèle à sa réputation de perfectionniste, l'Empereur est rentré au stand donner ses consignes à son nouveau team, Sterilgarda Go Eleven, une toute jeune équipe née il y a deux ans.

Biaggi sur une Ducati en Australie

Sterilgarda Go Eleven est un team familial organisé autour de son team manager, Natale Egi, mais qui a déjà acquis le statu de team satellite - ou de team "support", selon les termes - de la structure officielle dans laquelle évolue Troy Bayliss.

Malgré tout, Biaggi reste une star avec les débordements qu'on lui connaît : on imagine en effet mal le quadruple champion du monde 250 se satisfaire du statu satellite de son team, lorsqu'il n'aura pas "la pièce qui lui manque absolument pour se battre devant"...

Pour l'heure, l'ambiance à Phillip Island est plutôt à la découverte de la moto : très discret, économe quant à ses déclarations aux journalistes, Biaggi n'a pas fait grand cas de ses premiers essais au guidon de la Ducati. Et il ne s'est pas officiellement plaint que la moto bouge beaucoup sur l'angle et qu'il aimerait un châssis plus rigide.

Biaggi sur une Ducati en Australie

Au final, ses chronos ne sont pas si éloignés que ceux de Bayliss. Mais en l'absence de transpondeur, les teams communiquent eux-mêmes les temps de leurs pilotes : un point que chacun saura apprécier à sa juste valeur !

Enfin, Biaggi n'étant pilote que d'un team satellite, il n'a pas pu bénéficier des pneus Pirelli dernier cri... Ces essais australiens sont en effet traditionnellement organisés par Pirelli à l'attention des teams officiels pour essayer et développer les nouvelles enveloppes.

Depuis cette année, ces essais exclusivement réservés aux teams officiels (un team par constructeur) se sont ouverts à l'ensemble des équipes. Chaque structure qui le souhaite peut se rendre sur le circuit à ses frais - très lourds pour les structures privées ! - et rouler avec les teams officiels. Seule différence : ils ne bénéficieront pas des dernières gommes de développement Pirelli et devront payer des pneumatiques standards sur place pour rouler. Et ce fut le cas de Biaggi en Australie...

Un statut auquel, il faut bien le dire, le pilote romain n'est pas tout à fait habitué... Mais au moins, en cas de contre-performances, il saura de quel côté chercher les excuses !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Société 1 commentaire
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 12 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...