• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CINQ ETOILES
Paris, le 24 septembre 2010

Biaggi et Aprilia champions du monde ce week-end à Imola ?

Biaggi et Aprilia champions du monde ce week-end à Imola ?

Max Biaggi s'apprête à disputer l'avant-dernière épreuve du championnat du monde de Superbike chez lui à Imola. Fort de ses 58 points d'avance sur Leon Haslam, l'Empereur romain peut être sacré dès dimanche, en même temps qu'Aprilia... Forza Italia !

Imprimer

En tête du championnat du monde de Superbike depuis l'épreuve américaine de Miller (lire MNC du 1er juin 2010 : un troisième doublé pour Max Biaggi à Miller), Max Biaggi est en passe de réaliser un vieux rêve : remporter sa "cinquième étoile", synonyme de cinquième titre mondial en compétition de vitesse moto !

Car depuis ses quatre titres d'affilée en Grand Prix 250 cc entre 1994 et 1997, l'Empereur romain n'a jamais plus été couronné. Passé en GP 500 / MotoGP puis en Mondial SBK après une année 2006 sabbatique, le pilote italien a pourtant collectionné en douze saisons de nombreux podiums et victoires : respectivement 104 et 26, toutes disciplines confondues !

En Grand Prix, Doohan, Criville, Roberts et Rossi l'ont évincé tandis qu'en Superbike, Toseland, Bayliss et Spies l'ont à leur tour devancé sur les tablettes. Biaggi serait-il incapable de gagner un titre sur grosse cylindrée ? Que nenni !

Cette année, le pilote de 39 ans figure tout en haut du classement au guidon de sa RSV4 Factory. Seul Leon Haslam et sa GSX-R 1000 peuvent encore empêcher le n°3 de redevenir le "Numero Uno". Mais ce week-end, Max défendra chèrement sa place devant son public !

"Comme je l'ai déjà dit, je serai à Imola un épicier courageux", prévient Max qui totalise 397 points à l'issue des 22 courses disputées cette saison, soit 58 points de plus que Leon. "Je vais me battre sans retenue tout en gardant à l’esprit la situation au classement, et le fait que chaque point a son importance".

Vainqueur des deux épreuves disputées sur le sol italien cette saison - à Monza puis Misano -, Max ne semble donc pas prêt à tout pour effectuer la passe de trois...

"L'expérience m'a enseigné que, pour gagner le championnat du monde, il faut rester concentré et ne jamais rien laisser au hasard", souligne le pilote Aprilia, "c'est pourquoi, plus encore ce week-end, il sera important de trouver les meilleurs réglages dès la première séance d'essai. Imola est un circuit très bosselé, donc nous allons devoir travailler dur pour rester bien placés".

Biaggi ne sera pas le seul à jouer gros ce week-end : son Aprilia RSV4 Factory tentera elle aussi de remporter son premier titre en Mondial Superbike, à domicile qui plus est ! Au classement des constructeurs, l'usine de Noale compte 51 points d'avance sur Suzuki, vaillamment représenté par Francis Batta et son team Alstare.

Tous les espoirs d'Aprilia reposent sur la n°3 : Camier sera absent (lireMNC du 22 septembre 2010) et Smrz n'a pas encore réussi à intégrer le Top 10 avec la RSV4 qu'il pilote depuis trois épreuves seulement. De plus, Aprilia n'a pas convié à Imola de pilote wild-card capable d'inscrire de gros points comme l'avait fait Marco Simoncelli l'an dernier.

En 2009, alors que le Mondial Superbike effectuait son grand retour à Imola, Max avait d'ailleurs terminé la première manche deuxième entre les deux Ducati officielles et la seconde en 4ème position derrière Haga, Fabrizio et l'invité Marco Simoncelli.

Si les pilotes italiens Biaggi et Fabrizio ainsi que les motos italiennes de Haga, Checa, Byrne, etc. venaient à reproduire ces deux podiums dimanche, Max et Aprilia seraient d'ores et déjà titrés... On imagine alors l'ambiance qui règnerait sur le circuit, à Noale et dans toute l'Italie ! Réponse dimanche aux alentours de 16h15 : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 1 commentaire
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 14 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...