• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
AMENDEMENT
Paris, le 30 novembre 2018

Après les 150 km/h sur autoroute, Olivier Dassault veut que les taxes sur le carburant financent la sécurité routière

Après les 150 km/h sur autoroute, Olivier Dassault veut que les taxes sur le carburant financent la sécurité routière

Interrogé par Moto-Net.Com sur sa proposition d'expérimenter les 150 km/h sur autoroute, le député Olivier Dassault  propose d'améliorer la sécurité routière en finançant davantage l'entretien des routes par les taxes sur le carburant... Explications.

Imprimer

Les lecteurs du Journal moto du net - qui, comme chacun sait, sont un peu mieux informés que les autres - savent depuis la semaine dernière que le député (Les Républicains) Olivier Dassault (fils de Serge et petit-fils de Marcel) a déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à porter à 150 km/h la vitesse maximale sur autoroute.

Saluant cette initiative rafraîchissante du député de l'Oise en ces temps de répression routière tous azimuts, MNC a également voulu savoir pourquoi il ne proposait pas également "la gratuité des autoroutes ou leur renationalisation, afin que les Français n'aient plus ce sentiment d'être des "tiroirs-caisses", pour reprendre votre expression".

"Nos routes nationales sont une honte"

"La seule bonne idée de la privatisation des autoroutes, c'est qu'elles sont d'excellente qualité", nous a répondu M. Dassault : "regardez la situation sur nos routes nationales ! Une honte, avec des trous qui les rendent extrêmement dangereuses".

"J'ai d'ailleurs cosigné un amendement pour que les taxes sur le carburant soient dédiées à la sécurité routière et à la réparation des voies car pour l'instant, elles vont directement dans le budget général de l'Etat", poursuit le député qui a effectivement cosigné l'amendement n°II-2352 visant à insérer dans le projet de loi de finances 2019  (PLF) un article additionnel après l'article 64 consacré à la fiscalité du tabac.

Depuis 2015, une partie des taxes sur le carburant sont déjà reversées à l'Agence de financement des infrastructures de France (AFITF) qui gère l'entretien des routes, dans la limite d'un plafond revu chaque année à la hausse : de 1,02 milliard d'euros en 2018, ce plafond a été porté à 1,20 milliard dans le PLF 2019, soit une augmentation de 177,6 millions d'euros.

980 millions d'euros de gains nets pour l'État

Avec l'augmentation des taxes sur l'essence - qui a jeté dans la rue des centaines de milliers de Gilets jaunes -, il eut été cohérent d'augmenter davantage ce plafond pour 2019. C'est précisément ce que proposaient M. Dassault et ses cosignataires Mme Lacroute, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Beauvais, M. Cinieri, Mme Corneloup, M. Descoeur, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Hetzel, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Lurton, M. Perrut, M. Quentin, M. Reitzer, M. Sermier et M. Thiériot.

"Si cette hausse de 177 milions d'euros de TICPE (la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques, NDLR) affectée à l’AFITF apparait louable de prime abord, elle doit cependant être mise en perspective au regard de la la hausse de TICPE également votée en première lecture", calculent les députés en citant le rapport de la commission des finances selon lequel "la mesure constitue un gain net de 980 millions d’euros pour le budget général de l’État".

Or "sur les 980 millions de hausse de TICPE qui vont venir abonder le budget général de l’État seuls à peine 178 millions vont être réaffectés à l’AFITF, soit seulement 18% de ce gain", déplorent les députés qui proposaient de passer le plafond à un peu plus de 2 millions d'euros en 2020.

"Cet amendement s'inscrit dans la logique selon laquelle toute nouvelle hausse de TICPE doit être redirigée vers le financement d’infrastructures de transport", soulignent les élus en proposant que "les 980 millions d'euros de gain net pour l'État liés à la hausse de la TICPE soient redirigés vers l’AFITF et qu'à compter de 2020, le plafond de la part de TICPE affectée à l'AFITF soit porté à hauteur de 2 008 164 000 euros".

Sans réelle surprise, l'amendement a été... rejeté !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Marché moto janvier 2019 : en hausse, encore et toujours

Les ventes de motos et scooters en France ont progressé de +7,3% en janvier 2019 par rapport à 2018. Les 125 cc ont particulièrement bien roulé (+9,9%), mais les gros cubes ne sont pas en reste (+6,3%) et représentent de plus gros volumes. Premier bilan 2019 pour les abonnés MNC Premium !
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...