• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI LECTEUR
Paris, le 30 novembre 1999

A l'assaut de la concurrence

A l'assaut de la concurrence

Malgré sa refonte en 1998, la 900 CBR actuelle n’est pas parvenue à recouvrer sa première place au palmarès des grosses sportives. Aujourd’hui, sa position s’est encore fragilisée du fait de l’arrivée de sa remplaçante.

Imprimer

Avec l'arrivée en avril 2000 de la nouvelle 900 CBR RR, Honda souhaite remettre les pendules à l’heure de la ZX9 (Kawa) et de la R1 (Yam). Malgré sa refonte en 1998, la 900 CBR actuelle n’est pas parvenue à recouvrer sa première place au palmarès des grosses sportives. Aujourd’hui, sa position s’est encore fragilisée du fait de l’arrivée de sa remplaçante, au point que certains concessionnaires se demandent comment ils vont se débarrasser de cet ancêtre plutôt encombrant... Affichée aujourd'hui à 69 900 FF, la 900 est déjà en promotion. Mais dans le contexte actuel, il n’est pas exclu d’obtenir une ristourne supplémentaire. Est-il intéressant d’acquérir une 900 CBR avant l’arrivée de sa remplaçante ? Les réponses de Moto-Net, après avoir testé un modèle 98 sur 17 000 km.

Une machine bien née !
Kawasaki et Yamaha ayant mis plus de 5 ans pour détrôner la 900 RR, on peut supposer que la machine était bien née. Coté esthétique, les deux poutres bombées qui entourent les cylindres confèrent à la moto une apparence virile et musclée, le tout avec une finition qui ne souffre aucune critique.

La partie cycle présente une rigidité sans faille qui permet à la moto, même avec les réglages standards, d’attaquer très fort en entrée de virage avec une marge de sécurité très acceptable. En effet, à moins d’être un pilote professionnel, vous ne parviendrez jamais à exploiter complètement le potentiel de la 900, d’où cette marge de sécurité. En outre, cette moto est sûrement la plus démocratique des grosses sportives en ce sens qu’elle permet à un pilote lambda de se faire plaisir sans débourser au préalable 4 000 balles dans un stage de pilotage. La moto est tolérante et très facile tant que le bitume est conciliant.

Car dès que le revêtement se dégrade, la CBR devient un peu délicate à diriger. L’avant gigote et l’arrière transmet toutes les informations dans les reins. Bref, c’est un réel calvaire et sur ce genre de routes secondaires, la moindre Transalp vous collera 10 secondes par kilomètre... Quant au freinage, l’arrière est inexistant : aucun blocage de roue en perspective, et l’avant permet de s’arrêter en toute quiétude.

Un moteur linéaire mais puissant
Coté moteur, rien de bien exaltant : les montées en régime sont linéaires, trop linéaires, et ne procurent pas de sensations inoubliables. Les reprises sont un peu faiblardes au regard de la cylindrée. Cependant, absence de sensations ne veut pas dire absence de puissance. A cet égard, la 900 autorise, à vos risques et périls et dans des conditions proprement abominables, un petit 260 compteur (sur circuit bien évidemment).

D’autre part, le 4 en ligne est très souple aussi bien en ville que lors des rétrogradages violents. Le moteur démarre correctement à froid et la consommation demeure raisonnable. A 180/200, la 900 est très stable et le passage en réserve s’effectue à 204 kilomètres ce qui représente environ 15 litres de SP. Dans des circonstances analogues, une VFR 800 pourtant dotée de l’injection passe en réserve à peu près au même moment, alors que son réservoir est plus grand.

Confort médiocre
D’une façon générale, le confort est assez médiocre. La selle et les suspensions sont dures. Les bosses et les rainurages de l’A6 aux abords de Paris, par exemple, deviennent difficilement supportables. En revanche, la position couchée intrinsèquement inconfortable limite les maux de cul, mais renvoie tout dans le dos. De toute façon, une sportive n’est pas conçue pour être confortable et, aussi polyvalente soit-elle, la 900 CBR n’infirme pas cette jurisprudence.

Le duo est envisageable, mais l’absence de poignées de maintien, la position et la dureté des suspension risquent d’entraîner un prolapsus chez votre passagère en cas de longs parcours. En outre, la moto est extrêmement sensible aux mouvements du passager, qui doit par conséquent adopter un comportement parfaitement neutre et irréprochable.

En ville, le moteur est souple, la moto est maniable et sa légèreté est un atout appréciable. Toutefois, les arrêts successifs aux feux fatiguent rapidement les poignets. Avec une bulle haute, la protection est correcte pour une sportive. La pression sur les épaules est supportable à condition de ne pas mesurer 1m85. Enfin, sous la pluie il est impératif de prévoir des surbottes, car les pieds ne sont absolument pas protégés. Sans parler du reste.

Sécurisante, fiable et sportive
La 900 CBR modèle 98 est effectivement dépassée par la concurrence mais reste une moto sécurisante, très fiable et aux aptitudes sportives réelles. Aujourd’hui, elle peut constituer un achat intelligent à condition de la payer au tarif promotionnel avec une bonne liste d’accessoires (ou en dessous de ce prix sans accessoires). En outre, prévoyez une revente d’ici quelques années. En effet, un modèle qui ne se fait plus est difficilement vendable 6 mois après la sortie de son successeur. Voyez également les occasions récentes qui risquent de subir une décote importante. Enfin, il convient de surveiller aussi la ZX9, dont le remplacement est prévu pour bientôt...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai F900XR : la nouvelle moto Sport GT BMW

En 2020, BMW stoppe la F800GT mais n'abandonne pas pour autant le segment des motos routières sportives de moyenne cylindrée. Le constructeur allemand lance une inédite F900XR inspirée de la S1000XR et déclinée de la F900R... Moto-Net.Com a pu la tester une demi-journée. Compte rendu.
Routière 8 commentaires
Comment regarder les courses MotoGP à la TV en 2020 ?

Pour la deuxième année consécutive, les Grands Prix Moto GP seront diffusés en exclusivité sur Canal+ et sur le player officiel motogp.com. Le Journal moto du Net fait le point sur la grille des programmes et les nouveautés 2020.
MotoGP 2020 20 commentaires
Interview Julien Toniutti : le Tourist Trophy, c'est le MotoGP de la course sur route 

Julien Toniutti est l'une des vedettes du nouveau jeu vidéo de moto TT Isle of Man – Ride on the Edge 2. L'ancien pilote MNC et champion de rallyes routiers nous explique comment il devenu le français le plus rapide au Tourist Trophy et revient sur ses expériences, virtuelles et bien réelles ! Interview vidéo.
Tourist Trophy 1 commentaire
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Essai V-Strom 1050 XT : Suzuki reconfigure son maxitrail 

Le maxi trail Suzuki, relancé en 2013 et revu en 2017, profite de la norme Euro5 pour évoluer de nouveau en 2020. Moteur, électronique, esthétique et aspects pratiques : Moto-Net.Com a testé les nouveautés de la V-Strom 1050 XT. Essai.
Trail 10 commentaires
Triumph délocalise en Thaïlande et prépare de nouvelles motos avec Bajaj

Seules des séries spéciales haut de gamme sortiront désormais de l'usine Triumph d'Hinckley (Royaume-Uni), qui se recentrera sur le développement de ses futures motos. Comme les futures petites et moyennes cylindrées prévues en partenariat avec le géant indien Bajaj ? Explications.
Vie des entreprises 5 commentaires
Harley-Davidson relance la Softail Standard

La Softail Standard fait son retour en 2020 avec le moteur Milwaukee-Eight 107 de 1746 cc, une selle monoplace et un coloris unique noir. De quoi se prendre de nouveau pour Lorenzo Lamas, l'inoubliable interprète du Rebelle sur le chopper Harley-Davidson ! Présentation.
Motos 3 commentaires
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 13 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

PARCOURS

 
  • 17 000 km
  • Nationales, départementales, autoroutes, ville, campagne, montagne, pluie, soleil, jour, nuit...
 
 
 

POINTS FORTS

 
  • Mécanique éprouvée
  • Facilité de conduite
  • Sensations sportives
  • Sécurisante
  • Finitions
 
 
 

POINTS FAIBLES

 
  • Confort très moyen
  • Duo aléatoire
  • Moteur dépassé
 
 
 
  • En savoir plus...